Sébastien Loeb a repris la Peugeot 208T16 Pikes Peak

Sébastien Loeb a repris sa 208T16 en mains

À l’occasion de la célèbre course de côte que la ville de Turckheim accueille pour la 61ème fois, également l’avant dernière étape du Championnat de France de Course de Côte, le nonuple champion du monde de rallye WRC et enfant de la région, Sébastien Loeb, a expressément sorti des ateliers ‘Sébastien Loeb Racing Team’ la Peugeot 208T16 Pikes Peak. Cela a permis au nonuple Champion du Monde WRC d’établir le record toujours inégalé de la mythique course américaine ‘Pikes Peak International Hill Climb’ en 2013 (8’13 »878 sur les 19,93km du tracé).

 

En démonstration sur l’événement de Turckheim, le public, venu très nombreux ce week-end, était impatient d’entendre Sébastien LOEB faire vrombir son moteur V6 essence bi-turbo développant 875 chevaux. La lionne de 875 kg, capable de passer de 0 à 100 km/h en 1,8 secondes, n’a absolument rien perdu de sa superbe et a livré une impressionnante performance lors des 3 montées des 5,9km de lacets ralliant Turckheim aux Trois Epis. À la fin des essais libres du samedi, Sébastien LOEB figurait dans le top 3 des meilleurs chronos. Mais l’auto dispose d’une mécanique de précision et demande une attention particulière de la part des ingénieurs du ‘Sébastien Loeb Racing Team’. Ce dimanche après-midi, elle devrait pouvoir effectuer ses runs de démonstration.
 
Un autre bolide Peugeot, la 306Maxi, a pris également plusieurs départs pendant le week-end, donnant une occasion supplémentaire aux fans de supporter leur champion local et de vibrer un peu plus.

Sébastien Loeb, Pilote Peugeot : « Turckheim est l’une des plus belles courses de côte et qui plus est, elle a lieu en Alsace, chez moi. Venir avec la Pike Peaks ici, devant mon public, me réjouit. C’est la première fois que cette auto est en représentation officielle en France. Ça me fait plaisir de voir que le sport auto attire autant de monde et d’être toujours autant soutenu. Je n’ai pas fait de course de côte depuis Pikes Peak. Cela faisait un moment que je n’étais pas remonté dans la 208T16 Pike Peaks, j’avais envie de goûter à nouveau à ces sensations, les meilleures que j’ai jamais pu ressentir en course. C’est une voiture typée circuit avec beaucoup d’appuis aérodynamiques, des pneus slicks très larges donc beaucoup d’adhérence, 4 roues motrices et énormément de puissance, 875kg pour 875 chevaux. Pilotez une auto de la sorte sur une route normale démultiplie les sensations ! Je suis, moi-même, toujours autant impressionné par cette voiture. »

Stéphanie Protet,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*