Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

ELMS IDEC Sport: Buongiorno Monza !

IDEC SPORT se rend en Italie pour la deuxième manche ELMS 2019, les 4 Heures de Monza. L’écurie débarque dans le temple de la vitesse avec ses LMP2 : la Ligier et l’Oreca.
 
IDEC SPORT se rend sur un tracé mythique long de 5.793 kilomètres, le 'temple of speed', plus connu sous le nom d’Autodromo Nazionale di Monza pour le deuxième meeting de l’European Le Mans Series 2019.

Le légendaire circuit de Formule 1 de Monza, construit en 1922, servira de champs de bataille pour les 42 concurrents, dont 19 LMP2 ! Jamais un plateau n’avait été aussi fourni dans cette catégorie.

Les pilotes IDEC SPORT auront fort à faire pour truster les premières places, tant Patrice Lafargue, Stéphane Adler et Erik Maris sur la Ligier #27 que Paul Lafargue, Memo Rojas et Paul-Loup Chatin sur l’Oreca #28, au sein d’un peloton extrêmement compétitif.

L’équipage de cette dernière s’est montré solide dès le premier meeting de la saison au Castellet puisqu’il passait la ligne d’arrivée en 2ème position. La Ligier n’était pas passée sous le drapeau à damier en raison d’un problème mécanique. Elle bénéficie d’une boite de vitesse entièrement révisée pour les 4 heures de Monza !

"Monza est un circuit un peu spécial mais la préparation est la même. L’objectif va être de monter à nouveau sur le podium voire de gagner. Les écarts sont serrés entre les top teams. Il ne faut pas faire d’erreur car le moindre détails peut éloigner de la victoire. Cette année il y a un ensemble de team capable de gagner. IDEC SPORT a largement sa place mais il faut avoir conscience que la performance seule ne suffit plus" explique Frédéric Ducastel, team principal. "Le point fort chez nous, c’est la motivation, que ce soit dans l’équipe ou chez les pilotes. En plus, la voiture est très bien entretenue et performante."

Lors de ce deuxième meeting ELMS de l’année. Trois heures d’essais sont prévues pour régler les machines et trouver les limites. Elles sont réparties sur le vendredi et le samedi.
Les pilotes n’auront en revanche que 10 minutes de qualification pour réaliser le meilleur temps d’un des circuits les plus rapides de la saison avec la fameuse parabolique en dernier virage. C’est Paul-Loup Chatin qui sera chargé de cet exercice samedi 11 mai à 14h20.

Le départ des 4 heures de Monza sera donné à midi le dimanche 12 mai.

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - ELMS