ELMS: Double podium pour les Ligier JS P3 au Castellet

13-14 avril 2019, première manche de l’European Le Mans Series (ELMS) sur le circuit du Castellet, en France. Six Ligier JS P217 et neuf Ligier JS P3 étaient au rendez-vous. La Ligier JS P3 #11 d’Eurointernational réalise une course incroyable et manque de peu la première marche du podium. Très belle course également pour la Ligier JS P3 #13 d’Inter Europol Competition qui la rejoint sur le podium. Côté LM P2, troisième meilleur temps en qualifications avec la Ligier JS P217 #32 de United Autosports.

Pendant la course, les Ligier JS P217 ont joué de malchance. La Ligier JS P217 #22 de United Autosports termine en sixième position.

Les Ligier JS P3 #11 d’Eurointernational et #13 d’Inter Europol Competition sur le podium
Départ sur les chapeaux de roue pour la Ligier JS P3 #11 d’Eurointernational avec Mikkel Jensen au volant. En cinquième position de la catégorie LM P3 sur la grille de départ, il s’empare de la tête immédiatement et domine pendant plus des trois quarts de la course. A mi-course, la Ligier JS P3 #11 compte 15 secondes d’avance sur ses compétiteurs. Jens Petersen réalise un très bon relais et maintient sa position aux avant-postes. A dix-huit tours de l’arrivée, la première place échappe à l’équipe qui passe la ligne d’arrivée en deuxième position.

"Nous avons dominé la course pendant 3h30 et avons mené une parfaite stratégie de course, explique Antonio Ferrari, Team Manager et Directeur Technique de l’équipe Eurointernational. Bravo à Mikkel, Jens et toute l’équipe d’Eurointernational pour cette superbe course. Ce résultat revient aussi à Ligier Automotive. Sans leur soutien sans faille, nous n’aurions même pas pu prendre le départ." Mikkel Jensen ajoute : "Cela montre à quel point l’esprit d’équipe est fort et c’est très important. Nous repartons avec de beaux points et j’ai hâte de reprendre le volant de la Ligier JS P3 sur le circuit de Monza dans un mois."

Partie en septième position, la Ligier JS P3 #13 d’Inter Europol Competition réalise également une très belle course. Martin Hippe, pilote de la #13 raconte : "Le départ était très difficile avec le trafic. J’ai perdu beaucoup de places quand j’ai été poussé dans le dégagement. Au milieu de mon deuxième relais, j’ai subi une crevaison lente, ma roue avant droite a perdu de l’air. Mais j’ai pu continuer jusqu’à ce que le pneu s’effondre complètement et je suis rentré aux stands pour passer le volant à Nigel." A moins d’une minute de la fin de la course, Nigel Moore dépasse la Norma #10 et passe la ligne d’arrivée en troisième position. "Je suis parti en fin de peloton, explique Nigel, et je suis remonté jusqu’aux avant-postes. J’avais juste besoin d’un tour de plus pour prendre la deuxième place, mais j’ai manqué de temps."

Sa voiture sœur, la Ligier JS P3 #14 emmenée par Paul Scheuschner et Dino Lunardi a dû faire face à plusieurs problèmes mécaniques sur incidents de course et termine en treizième position de la catégorie.

Les Ligier JS P3 #2 et #3 de United Autosports réalisent un beau départ. La Ligier JS P3 #2 pilotée par le trio Garett Grist – Wayne Boyd – Tommy Erdos est heurtée par une LM P2 durant le relais de Garett. Elle termine sixième des LM P3. La Ligier JS P3 #3 de Mike Guash et Christian England termine en huitième position.

La Ligier JS P3 #6 de 360 Racing clôture le top 10, suivie de sa voiture sœur, la #5. La Ligier JS P3 #15 de RLR Msport termine douzième et la Ligier JS P3 #14 de Nielsen Racing quatorzième.

Sixième place pour la Ligier JS P217 #22 de United Autosports
Partie en sixième position, la Ligier JS P217 #22 de United Autosports pilotée par Phil Hanson et Paul di Resta, qui remplace Filipe Albuquerque, termine sixième après avoir occupé pendant un temps la quatrième place. La voiture sœur de l’équipe, la Ligier JS P217 #32 d’Alex Brundle et Ryan Cullen, partie en troisième position, finit treizième. Elles ont toutes deux été victimes d’une crevaison à cinq minutes de l’arrivée. "Très déçu, confie Richard Dean, Propriétaire et Directeur Général de United Autosports. Paul Ricard ne semble pas nous faire de faveur. Je pense que le rythme était bon pour peut-être faire un podium, mais tout devait bien se passer et cela n’a pas été le cas. Avec des crevaisons et des pénalités, un top 6 était le mieux que nous puissions faire."

La Ligier JS P217 #23 de Panis-Barthez Compétition avec Julien Canal, Rene Binder et Will Stevens termine dixième. Sa voiture sœur, la #24 de Timothé Buret, Leonard Hoogenboom et Konstantin Tereschenko est contrainte à l’abandon dans les deux dernières minutes suite à un contact avec la #31. "Nous savions que cette manche d’ouverture ne serait pas simple du fait de notre choix de nouveau partenariat avec Dunlop, commente Olivier Panis, Team Principal. Néanmoins, nous avons beaucoup travaillé et engrangé un grand nombre d’informations pour mieux aborder la prochaine course."

Pour sa première course dans la catégorie LM P2, l’équipe Inter Europol Competition avec sa Ligier JS P217 #34 du trio Dani Clos - Kuba Smiechowski – Léo Roussel a été victime de plusieurs incidents et termine quinzième. "La malchance ne nous a pas quittés du week-end, commente Kuba Smiechowski. Pendant les qualifications, nous avons eu un problème de boite de vitesses. Ensuite, au début de la course, nous avons crevé. J’ai dû passer aux stands et commencer du fond de la pit lane donc nous avons immédiatement perdu un tour. Après j’ai poussé autant que j’ai pu. On se sent bien dans la voiture, donc nous sommes contents. Ensuite nous avons eu une pénalité drive-through suite à un manquement dans la procédure d’arrêt aux stands. C’est dans les moments difficiles qu’on apprend le plus et maintenant nous espérons un meilleur résultat à Monza."

La Ligier JS P217 d’Idec Sport ne passe pas la ligne d’arrivée suite à un problème à l’arrière gauche après la mi-course.
"Nous sommes forcément un peu déçus de cette première manche de l’ELMS, conclut Jacques Nicolet, Président de Ligier Automotive. Nos équipes Ligier en LM P2 n’ont pas été récompensées pour leur travail. C’est vraiment dommage que la belle performance en qualifications de United Autosports avec sa Ligier JS P217 #32 n’ait pas pu se concrétiser en course. Inter Europol Competition a également joué de malchance pour ses débuts en LM P2. Nous allons travailler avec les équipes pour revenir plus forts et accompagner Panis-Barthez Compétition dans son changement de pneumatiques. Tout en respectant l’esprit et la lettre du règlement 2015, les Ligier JS P3 ont de nouveau démontré leur compétitivité et nous allons continuer à optimiser certains détails en parallèle du développement de la nouvelle Ligier LM P3, la Ligier JS P320, qui sera présentée dans le courant de l’été. En attendant, rendez-vous à Monza les 11-12 mai prochains !"

Elsa Nicolet,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - ELMS