Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

24 Heures du Mans LMP2: David Zollinger décroche un top 10

"Nous avons atteint nos objectifs, puis rêvé les yeux ouverts !"

Ce sont les yeux remplis d'émotion que David Zollinger savoure l'arrivée de ses troisièmes 24 Heures du Mans. Engagé il y a quelques semaines seulement aux côtés de John Falb et Andréa Pizzitola, l'équipage de l'Oreca 07 #25 rallie l'arrivée et s'offre une fantastique performance, offrant à Algarve Pro Racing un Top 10 de catégorie. Retour avec David Zollinger sur une édition mancelle aussi belle... que difficile.

 

- David, quel premier bilan tirez-vous de vos 24 Heures du Mans 2019 ?
David Zollinger : "On l'a fait ! Lorsque j'ai rejoint l'équipe, l'objectif était clair : rallier l'arrivée. Or vous connaissez les nombreux pièges de cette course, qui en font d'ailleurs une des épreuves les plus dures du sport automobile. C'est donc une grande satisfaction de passer la ligne d'arrivée, et un immense bonheur de décrocher en plus un Top 10 en LMP2. Le niveau de cette catégorie est vraiment élevé, nous avons couru face à d'ex pilotes de Formule 1 et d'anciens vainqueurs des 24H. C'est vous dire si ce résultat nous remplit de fierté ! Cela nous a aussi permis de rester humble face à tous ces champions et à cette course mythique. Nous avons suivi notre programme de travail sans prendre de risques inutiles, depuis les premiers essais jusqu'au dernier relais de la course. Bien sûr, nous avons eu notre lot de rebondissements comme tout le monde, mais je suis soulagé que nous ayons réussi à garder la tête froide pour terminer cette course en beauté."

- Justement, parlez-nous de ces rebondissements qui ont animés vos 24 Heures du Mans...
David Zollinger : "Comme toutes les équipes, nous avons dû faire face à de nombreux imprévus. C'est aussi ça les 24H ! Mais pour ma part, la vraie frayeur a été en pleine nuit lorsque le disque de frein a explosé au freinage de la première chicane alors que j'arrivais à plus de 300km/h. J'ai tout de suite tenté de contrôler l'Oreca N°25 pour éviter le mur de pneus, j'ai surfé sur le bac à graviers, puis j'ai rallié les stands au ralenti pour éviter un autre accident. Sur le coup, je suis resté concentré mais une fois sorti du cockpit, j'ai eu conscience que la chance nous avait aussi aidé sur ce coup-là ! L'équipe a fait un super travail et en 7 minutes seulement, notre auto était déjà de retour aux affaires. J'ai ainsi pu rouler au petit matin, le 'happy hour' comme on aime appeler cette tranche horaire si particulière, et j'ai surtout pu passer le drapeau à damiers au volant de l'auto. Ce souvenir restera unique !"

- Une expérience exceptionnelle que vous pourrez partager avec vos élèves de la 'scuderia' Driving Koncept ?
David Zollinger : "Absolument, c'est aussi le but de cette belle aventure. Vous savez, le sport automobile est un environnement qui évolue de plus en plus vite. C'est donc important pour Antoine Weil et moi-même de s'engager sur des épreuves majeures comme celles-ci. L'an passé, Tonio roulait ici en Road To Le Mans (LMP3). De mon côté j'ai eu la chance de faire deux fois les 24H en seulement 3 ans. C'est la plus belle manière de développer un coaching adapté pour tous nos pilotes qui gravissent les échelons saison après saison, et de les préparer de la meilleure façon possible grâce à ce type d'expérience. Plusieurs de nos élèves ont d'ailleurs fait le déplacement, certains la semaine entière. Ce qui est sûr c'est que ma participation aura permis à beaucoup de personnes de vivre une partie de ce mythe qu'est le Mans !"

Le mot de la fin du pilote David Zollinger : "J'ai vécu une semaine incroyable, pris un plaisir fou au volant de cette voiture tellement performante (230 km/h de moyenne au tour), franchir l'arrivée procure une sensation unique. Décrocher un deuxième top 10 en LMP2 est fantastique. Je voudrais remercier le Team Algarve Pro Racing, Stewart et Samantha Cox pour leur accueil et cette superbe Oreca qu'ils nous ont confiée. Merci également à mes équipiers John Falb et Andréa Pizzitola pour leur super job et l'esprit d'équipe que nous avons noué. Notre complicité aurait pu faire croire que nous roulions ensemble depuis plusieurs années.
"Et bien sûr merci à vous mes partenaires, amis ainsi qu'à ma famille pour votre inconditionnel soutien. Ma course et ce beau résultat sont aussi les vôtres, sans vous je n'y serais pas arrivé. Merci encore de m'avoir permis de réaliser un rêve de plus. Rendez-vous en 2020 pour faire encore mieux !"


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - 24h du Mans