Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

PAU Championnat de France GT4 FFSA

24H Daytona: La collaboration entre Michelin et l'IMSA débute

"Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas" Lao Tzu (604 av. J.-C. – 531 av. J.-C.)

Il y a 52 semaines, Michelin arrivait sur le Daytona International Speedway avec une équipe logistique et technique pour accompagner cinq équipes qui alignaient neuf voitures au départ de la Rolex 24.

 

Les choses sont bien différentes en 2019. Michelin est désormais manufacturier officiel de l’IMSA et sponsor titre de l’IMSA MICHELIN Pilot Challenge. Voici quelques éléments de comparaison :

Pourquoi cet engagement massif en IMSA ?
"L’IMSA est devenu une excellente plateforme pour développer et montrer nos technologies et pour renforcer nos liens avec les constructeurs et les fans", explique Scott Clark, Président de Michelin Amérique du Nord.

Avec dix-neuf constructeurs présents au départ de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2019 et de l’IMSA MICHELIN Pilot Challenge, la discipline accueille plus du double des marques engagées à la fois en IndyCar (2), en NASCAR (3) et en F1 (4).

"Le niveau de compétitivité de l’IMSA est mondialement reconnu. La série a changé l’industrie des sports mécaniques avec l’arrivée des paddocks ouverts, des séances d’autographes et des grilles de départ accessibles par les fans", souligne Clark.

"Une vaste majorité des dix-neuf marques impliquées en IMSA sont des clients Michelin et de nombreux constructeurs ont choisi la gamme MICHELIN® Pilot® pour leurs véhicules hautes performances. Leurs clients sont nos clients. Ces synergies ont un sens pour nous. C’est la raison pour laquelle nous travaillons ensemble et nous nous engageons en compétition ensemble."

En route pour l’IMSA 2019
La préparation pour ce début d’année 2019 a été marquée par la recherche de collaborations et d’objectifs communs. Depuis que l’IMSA a annoncé Michelin comme partenaire pneumatique dès l’automne 2017, Michelin et les équipes de l’IMSA ont travaillé ensemble pour lancer ce partenariat bien avant la saison 2019.

Durant les douze mois qui viennent de s’écouler, Michelin et l’IMSA ont organisé six journées d’essais, en plus des trois jours du récent Roar Before the 24, afin de donner une opportunité aux équipes de découvrir les pneumatiques Michelin et le partenariat proposé par l’équipe technique.

Les équipes de Michelin ont également préparé un plan d’activation pour les clients et les vendeurs, afin de leur faire découvrir la compétition et de célébrer le cinquantième anniversaire de l’IMSA.

Michelin dépêchera 37 ingénieurs de course et spécialistes des sports mécaniques à Daytona pour accompagner les concurrents et enregistrer des données dans le cadre d’un programme de développement en piste.

La priorité
L’endurance est l’une des principales activités de Michelin en sport automobile depuis plus de 125 ans. C’est une plateforme d’apprentissage et d’innovation dans le but de développer les pneumatiques les plus performants du marché.

Clark ajoute : "Durant ces marathons de douze ou vingt-quatre heures, nous nous intéressons surtout à l’intégrité structurelle du pneumatique et à la régularité de la performance au travers des temps au tour sur un relai. Pour survivre et réussir dans des conditions difficiles, la performance sur le long-terme est primordiale pour les stratégies de course.
"Nous nous assurons que nos pneumatiques travaillent en harmonie avec chaque voiture pour garantir une compétitivité continue durant toute la durée de vie du pneumatique."

Le premier évènement est également une première
L’ère Michelin en IMSA débutera ce vendredi avec les quatre heures du BMW Endurance Challenge, catégorie du nouveau IMSA MICHELIN Pilot Challenge. Cet évènement marquera une première pour Michelin qui n’avait encore jamais donné le nom de sa gamme MICHELIN® Pilot® à une discipline de sport automobile.

Les marques représentées pour entamer cette saison sont Audi, BMW, Mercedes-AMG, Porsche, Ford, Chevrolet, McLaren, Aston Martin, Honda, Hyundai et Alfa Romeo. Les cinq premières sont alignées dans la catégorie GS et les trois dernières en TCR. Audi est l’unique constructeur à être représenté dans les deux classes.

Pour célébrer cette première, Clark présentera le drapeau vert samedi pour le départ de la 57eème édition du Rolex 24 à Daytona et de la saison du 50e anniversaire de l’IMSA.

Coup d’envoi de la Michelin Endurance Cup
Le Rolex 24 à Daytona lance la Michelin Endurance Cup, établi sur les quatre grandes courses d’endurance de la saison : les 24 Heures de Daytona, les 12 Heures de Sebring, les 6 Heures de Watkins Glen et les 10 Heures de Petit Le Mans.

Ces 52 heures de course de la Michelin Endurance Cup représentent près des trois quarts de la totalité de la saison du WeatherTech Championship.

Alessandro Barlozzi,

 

 


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Le MANS - Endurance