Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

Sacha Fenestraz sacré champion du Japon de F3

Dominateur tout au long de l'avant-dernière manche de la saison, ce week-end au Twin Ring Motegi, Sacha Fenestraz a été sacré champion du Japon de Formule 3 avant l'heure. 

Avec ce titre, Sacha a remporté sa troisième couronne en cinq ans de course en monoplace, après celles du championnat de France juniors de Formule 4 en 2015 et de la Formula Renault Eurocup il y a deux ans. De plus, il a également signé un podium impressionnant l'an dernier lors du prestigieux Grand Prix de Macao.

 

Pour remporter le titre, le pilote franco-argentin devait devancer de plus de 24 points Ritomo Miyata, son rival au championnat, à l'issue de la manche du Motegi. Il a pris un excellent départ samedi en décrochant la pole position pour la première course - ce qui lui a donné un point supplémentaire au championnat - et en obtenant un départ en première ligne pour la deuxième course.

Dès le premier tour, Sacha a dû repousser les assauts de Miyata, afin de l'empêcher de prendre la tête de la course. Et comme il n'a commis de surcroît aucune erreur au fil des tours, il est passé sous le drapeau à damier avec deux secondes d'avance sur Miyata et un avantage de 15 secondes sur le troisième.

Concentré sur son objectif final lors la deuxième course, Sacha s'est installé à la deuxième place derrière Miyata et s'est contenté d'y rester jusqu'à l'arrivée, soucieux de ne pas perdre les points qu'il était en mesure de gagner.

Enfin, lors de la dernière course du week-end dont il s'est élancé en pole position, Sacha a pris un départ parfait et a conservé la tête alors que Miyata a brièvement cédé la deuxième place dans le premier tour. Si le Japonais est revenu sur Sacha, celui-ci ne lui a laissé aucune occasion de le doubler tout au long des 20 tours, avant de franchir la ligne d'arrivée en tête.

Sacha a expliqué que cette course avait été la plus difficile du week-end. "J'ai réussi à prendre un très bon départ à partir de la pole position et j'ai mené d'un bout à l'autre, mais c'était une course très difficile, a-t-il déclaré. Miyata avait un gros avantage sur moi avec des pneus neufs, et durant toute la course, il est resté à moins d'une seconde derrière. À la moindre erreur, il m'aurait tout de suite dépassé."

Avec un écart de 30 points entre Sacha et Miyata au sortir du Motegi et seulement 24 points en jeu lors de la dernière manche de la saison, le sort du championnat du Japon de F3 a été ainsi scellé.

Sacha n'a pas tari d'éloges pour le team B-MAX Racing with Motopark dont il défendait les couleurs cette année en F3 japonaise.

"Gagner le championnat est une sensation incroyable et je suis très heureux de le remporter à une course de la fin de saison. Je suis également très fier du team qui a travaillé dur toute la saison pour contribuer au gain du titre et pour avoir été capable de devancer une équipe aussi forte que TOM'S."

Ce championnat s'ajoute à la Formula Renault Eurocup 2017 qu'il avait remportée de la même manière. Cette année-là, il avait été régulier en terminant sur le podium 17 fois en 23 courses et en bouclant la saison avec un gros écart en points sur son adversaire le plus proche. Lors de sa première saison en monoplace il y a quatre ans, il avait également remporté le championnat de France juniors de F4 et terminé deuxième du classement général scratch.

Sacha sera à nouveau en lice dans trois semaines à Autopolis à l'occasion de la sixième manche de la série Super GT dont il occupe actuellement la deuxième place. Avec Kazuki Hiramine, son partenaire du team Kondo Racing, il briguera un autre titre, celui des GT300.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus GP - F3