Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

GP de Pau Historique Jour1: A l'heure du hors d'oeuvre

Fruit d'une co-organisation entre HVM Racing et l'Asac Basco Béarnaise, le Grand Prix de Pau Historique a vécu une première journée humide, mais néanmoins de nature à ravir les spectateurs.

Avec le retour annoncé du soleil, dimanche s'annonce encore plus savoureux. 

 

HGPCA FORMULE 1 PRE 61 / ESSAIS QUALIFS
Les Maserati 250 F au rendez-vous
Les anciennes voitures de Grand Prix de ce plateau, toutes à moteur avant, constituent l'une des attractions de ce GP de Pau Historique. Parmi elles, la présence de quatre Maserati 250 F - la F1 championne du monde 1957 aux mains de Fangio - offre un relief encore plus exceptionnel pour leur retour dans la cité béarnaise. De façon assez logique, ce sont elles qui ont principalement animé la séance d'essais qualificatifs disputée aujourd'hui sur une piste détrempée, en monopolisant trois des quatre meilleurs chronos. L'Espagnol Guillermo Fierro y décroche la pole après avoir pris un net avantage sur l'Anglais Steven Hart et le Suisse Lukas Halusa. Des Maserati 250 F entre lesquelles le Britannique Roderick Jolley glisse sa Lister Jaguar Monzanapolis, avec un deuxième temps qui lui offrira l'honneur de s'élancer depuis la première ligne de la grille de départ lors de la course inaugurale de dimanche.

Le top 5 des qualifs : 1.Fierro (Maserati 250F), 2.Jolley (Lister Jaguar), 3.Hart (Maserati 250F), 4.Halusa (Maserati 250F), 5.Eyre (Cooper Bristol).

Courses (2 x 25 mn), dimanche à 11h05 et 17h25.

HGPCA FORMULE 1 PRE 66 / ESSAIS QUALIFS
Le premier round pour Cooper
C'est un véritable match Lotus/Cooper qui s'annonce sur ce second plateau de Formule 1, dont les monoplaces ont en commun d'être propulsées par un moteur positionné à l'arrière. Au terme d'un joli duel, pimenté par une piste copieusement arrosée, le Britannique William Nuthall hisse sa Cooper T53 (de 1960) en pole avec à peine un dixième d'avance sur la fabuleuse Lotus 25 à moteur V8 Climax 1500 d'Andy Middlehurst, engagée par le team Lotus Classic de la famille Chapman, et la Lotus 18/21 de Peter Horsman. La Lotus 18 de Nick Taylor (vue au GP de Pau 1961 aux mains de Jo Bonnier) et la Cooper T43/51 de Roderick Jolley suivent également de près, ce qui offre, là-encore, la garantie de deux courses très animées pour dimanche.

Le top 5 des qualifs : 1.Nuthall (Cooper T53), 2.Middlehurst (Lotus 25), 3.Horsman (Lotus 18/21), 4.Taylor (Lotus 18), 5.Jolley (Cooper T43/51).

Courses (2 x 25 mn), dimanche à 9h45 et 16h05.

HISTORIC FORMULA JUNIOR / ESSAIS QUALIFS
La Brabham de Bradley donne le ton
Absentes du GP de Pau Historique depuis leur venue en 2015, les Formule Junior reviennent en force ce week-end pour témoigner d'une prolifique époque 1958-1963. Un plateau passionnant et bien fourni dans lequel l'Anglais Richard Bradley s'est montré impérial tout au long de cette séance de qualification. Dans le sillage de sa Brabham BT2, les deux sociétaires du team Lotus Classic, l'Italien Manfredo Rossi Di Montelera et l'autre Britannique Chris Goodwin, réalisent un tir groupé à bord de leurs magnifiques Lotus 22. Dans ce plateau très international, le Japonais Katsu Kubota (Lotus 20/22) entre lui aussi dans le top 10, juste devant le plus rapide des pilotes français en lice, Stéphane Rey (Lola Mk5). Deux courses les attendent dimanche.

Le top 5 des qualifs : 1.Bradley (Brabham BT2), 2.Rossi Di Montelera (Lotus 22), 3.Goodwin (Lotus 22), 4.Roach (Alexis Mk2), 5.Vergnano (Brabham BT6).

Courses (2 x 20 mn), dimanche à 8h35 et 13h55.

TROPHEE F3 CLASSIC / ESSAIS QUALIFS
Rouvier annonce la couleur !
De retour à Pau après un an d'absence, les monoplaces du Trophée F3 Classic (des années 70/80) demeurent toujours aussi attachantes et joliment pilotées, surtout quand elles évoluent sur une piste si piégeuse entre les mains du Français Frédéric Rouvier et de l'Italien Valerio Leone. Longtemps au coude à coude, les deux hommes terminent la séance qualificative dans cet ordre, séparés par 1''3. On s'impatiente déjà de les voir poursuivre leur duel en course dimanche ! A peine sorti de sa Formule Junior, Manfredo Rossi Di Montelera saute dans le baquet d'une Martini MK34 'ex Pirro 1981' pour signer le troisième temps, en précédant Davide Leone (le fils !) et l'Anglais Tony Hancock.

Le top 5 des qualifs : 1.Rouvier (Martini MK34), 2.V.Leone (March 783), 3.Rossi Di Montelera (Martini MK34), 4.D.Leone (March 783), 5.Hancock (Lola T670).

Courses (2 x 25 mn), dimanche à 9h10 et 16h45.

CHALLENGE FORMULA FORD HISTORIC / COURSE 1
Girardet inaugure le palmarès
En fin de journée, le Challenge Formula Ford a donné le coup d'envoi des 16 courses programmées ce week-end. Déjà à l'œuvre le matin sur une piste détrempée, lors de la séance de qualification, ses nombreux pilotes (une grille pleine de 36 engagés !) ont retrouvé quelques heures plus tard un tracé moins humide, mais néanmoins très délicat pour qui se hasarde hors des trajectoires. Pour preuve les nombreux incidents qui ont émaillé cette course, finalement écourtée par un drapeau rouge à deux tours de son terme à la suite de la sortie de piste de Pierre-Alain Lombardi. Pointé en tête de bout en bout, le « poleman » Alain Girardet confirme son aisance en ces lieux en remportant une victoire logique devant le Monégasque Marc Faggionato, son compatriote suisse Jean Dionisotti et l'Anglais Clive Richards, vainqueur de la catégorie A. La revanche est programmée à demain, sur une piste que l'on prédit parfaitement sèche cette fois !

Le Top 5 de la course 1 : 1.Girardet (Crosslé 25F), 2.Faggionato (Van Diemen RF81), 3.Dionisotti (Van Diemen RF79), 4.Richards (Merlyn Mk20), 5.Belle (Lola T540E).

Course 2 (25 mn), dimanche à 11h45.

HISTORIC ENDURANCE PRE 76 GT / COURSE 1
Doublé familial
Plateau le plus fourni du week-end avec pas moins de 45 autos classées lors de la séance d'essais du matin, l'Historic Endurance 76 GT a mis un terme à cette première journée du GP de Pau Historique. Une course de 40 mn, marquée par le retour de la pluie, où le Portugais Pedro Macedo Silva a immédiatement confirmé sa pole position matinale en atteignant le cap des arrêts aux stands en tête devant son père Rui. Soit une Shelby Cobra dominatrice devant une encore plus précieuse Ford GT40 Roadster d'époque ! Sans changement, le tandem a ensuite prolongé sa suprématie pour rejoindre l'arrivée dans cet ordre avec une demi-minute d'avance sur Philippe Quirière, étonnant de vélocité sous la pluie à bord de sa Mini Cooper.

Le Top 5 de la course 1 : 1. P.Macedo Silva (Shelby Cobra), 2.R.Macedo Silva (Ford GT40), 3.Quirière (Cooper S), 4.Barbot (Merlyn Mk4), 5.Kohler (Diva F10).

Course 2 (40 mn), dimanche à 14h30.

FORMULE RENAULT CLASSIC ET FORMULE FORD 2000 / ESSAIS QUALIFS
Avantage aux 'FR'
Les Formule Renault Classic et les Formule Ford à moteur Pinto 2 litres ont beau disputer des championnats distincts en temps normal, elles font très bon ménage dans les rues de Pau ! Sur une piste bien détrempée par les averses matinales, l'issue de la séance « qualifs » du jour demeure incertaine jusqu'au bout et s'achève finalement à l'avantage du Suisse Christian Vaglio-Giors, pourtant présent à Pau pour la première fois ! Les autres Formule Renault de Tony Boudreault, Florent Cazalot et Jean-Charles Monnet suivent dans la même demie seconde, soit le gage d'une double course particulièrement disputée pour dimanche. L'Anglais Roger Price au cinquième rang la première Formule Ford. Une catégorie, dont la cinquième place revient à l'Américain Steve Nichols. Un discret gentleman driver qui est tout bonnement un des anciens ingénieurs vedette de la F1, notamment créateur de la fameuse McLaren MP4/4 de l'époque Prost/Senna !

Le top 5 des qualifs : 1.Vaglio-Giors (Martini MK51), 2.Boudreault (Orion FR90), 3.Cazalot (Martini MK54), 4.Monnet (Martini MK41), Price (Delta T78).

Courses (2 x 25 mn), dimanche à 8h00 et 15h25.

MAXI 1300 SERIES ET GROUPE 1 / ESSAIS QUALIFS
Une Cooper S en pole
Forcément très à l'aise sur l'étroit et sinueux tracé palois, les « bombinettes » du Maxi 1300 Series ont pris leurs marques ce samedi à l'occasion de leur séance d'essais qualificatifs. Aux commandes de sa Mini Cooper, Laurent Majou-Rosinoer s'y est montré intraitable en reléguant à plus de deux secondes la Simca Rallye 2 de Joël Marteau. Le troisième chrono est l'œuvre de Gérard Lascaux, dont la BMW 30 CSI est à ranger parmi les autos de la série portugaise « Group 1 » venue compléter ce plateau. Eux trois et leurs poursuivants se retrouveront dimanche au départ de deux courses distinctes.

Le top 5 des qualifs : 1.Majou-Rosinoer (Cooper S), 2.Marteau (Rallye 2), 3.Lascaux (BMW 30 CSI), 4.Dumousseau (Cooper S), 5.Barrere (Cooper).

Courses (2 x 25 mn), dimanche à 10h25 et 18h05.

EN DEMO
La Formule 3000 se rappelle au souvenir du GP de Pau
A l'heure de la pause du midi, les spectateurs ont pu se replonger dans la période 1985/1998 du Grand Prix de Pau en assistant aux évolutions de l'ancienne F3000 de Marco Apicella, auteur de la pole position lors de l'édition 1989. On la retrouvera en action, dimanche à 12h10.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Circuit - News