Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

GT4 Pau course 2: Le bon coup de Guilvert et Michal...

Partis de la pole position, Grégory Guilvert / Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) ont remporté la deuxième course paloise du Championnat de France FFSA GT.

Cette première victoire de la saison acquise devant Vincent Beltoise / Benoit Lison (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) et Simon Gachet / Éric Debard (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) les propulse en tête du classement général.

Dans la catégorie Am, Nicolas Gomar / Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) accentuent leur avance en s'offrant leur troisième succès de l'année.

Sur la grille, Grégory Guilvert et Simon Gachet partagent la première ligne devant Vincent Beltoise, Soheil Ayari (Alpine A110 GT4 / CMR) et Anthony Beltoise (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing).

Si Simon Gachet prend un meilleur envol que Grégory Guilvert, Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) est victime d'un problème technique dans le peloton et provoque un impressionnant carambolage l'éliminant avec six autres concurrents.

Après une longue interruption nécessaire pour dégager la piste, réparer les rails de sécurité et replacer les voitures dans l'ordre de la grille de départ, les pilotes repartent pour deux tours derrière la voiture de sécurité avant que les débats ne reprennent. Cette fois, Grégory Guilvert conserve les commandes face à Simon Gachet. Les deux hommes distancent rapidement le groupe de chasse mené par Vincent Beltoise tandis qu'Adrien Tambay (Porsche 718 Cayman GT4 / Cool Racing) ravit la cinquième place à Anthony Beltoise avant l'ouverture de la fenêtre de changements de pilotes.

Les leaders attendent le dernier moment pour passer le témoin à leurs équipiers. Gênés en ressortant de leur emplacement, Fabien Michal et Éric Debard voient Benoit Lison et Bruno Hernandez s'intercaler entre eux, mais ce dernier est pénalisé d'un stop-and-go pour ne pas avoir respecté le temps minimum de l'arrêt aux stands en relayant Soheil Ayari.

Le duel final pour la victoire oppose donc Fabien Michal et Benoit Lison, à la lutte dans le trafic des retardataires. Malgré quelques situations parfois tendues, Fabien Michal ne tremble pas et signe son premier succès de la saison devant Benoit Lison, qui scelle le premier podium de Mirage Racing en Championnat de France FFSA GT.

Après avoir résisté jusqu'au drapeau à damier aux attaques de Robert Consani, Éric Debard conserve finalement la troisième place. Les deux hommes précèdent Rudy Servol (Alpine A110 GT4 / CMR), Edouard Cauhaupé (Mercedes AMG GT4 / CD Sport), Michael Blanchemain (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) et Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto). Fabien Barthez (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) et Olivier Esteves complètent le top dix.

Au championnat, Fabien Michal et Grégory Guilvert s'emparent de la tête avec huit points d'avance sur Pierre-Alexandre Jean / Stéphane Lémeret et vingt sur Robert Consani / Benjamin Lariche.

GOMAR ET LAMBERT INTOUCHABLES
Dans la catégorie Am, Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) est le mieux placé sur la grille devant Shahan Sarkissian (Ginetta G55 GT4 / K-Worx), Nicolas Gomar, Erwan Bastard (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing) et Gilles Vannelet (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events).

La hiérarchie reste identique après l'incident du premier tour où les pilotes Bronze parvenaient à éviter le chaos. Dans un peloton groupé après le nouveau départ, Shahan Sarkissian réussit à surprendre Valentin Simonet pour s'emparer de la première place après le premier quart d'heure. Derrière, Danila Ivanov (Alpine A110 GT4 / Speed Car) tire son épingle du jeu et multiplie les dépassements pour se hisser en deuxième position devant Nicolas Gomar, Valentin Simonet et Gilles Vannelet.

Après avoir relayé Shahan Sarkissian, Jihad Aboujaoude s'incline face à Julien Lambert, mais les deux hommes écopent d'un stop-and-go pour ne pas avoir respecté le temps minimum de l'arrêt aux stands.

Malgré cette pénalité, Julien Lambert reprend rapidement la tête pour s'imposer devant Dmitry Gvazava. Auteur d'un relais solide, Didier Dumaine arrache la troisième marche du podium dans les toutes dernières minutes face à Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) et Sylvain Caroff, eux aussi bien remontés en fin de course.

Au classement général, Julien Lambert et Nicolas Gomar prennent leurs distances sur leurs adversaires puisqu'ils comptent désormais trente-neuf points d'avance sur Didier Dumaine / Christophe Carrière et quarante-et-un sur Pascal Huteau / Valentin Simonet.

Par ailleurs, Grégory Guilvert, Julien Lambert, Valentin Simonet et Alain Ferté se voient offrir une montre Certina pour leur pole position obtenue ce week-end. En parallèle, Laurent Hurgon et Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France) remportent le Challenge Pirelli après avoir gagné quarante-cinq positions sur l'ensemble des deux courses.

La prochaine étape du calendrier mènera les concurrents à Lédenon, où le Championnat de France FFSA GT effectuera son grand retour du 5 au 7 juillet 2019.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Circuit - FFSA GT