Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

Nogaro Formule 4 Course1: L’Empereur Hadrien

Comme il est de coutume, le coup d’envoi de la saison des jeunes pilotes de la FFSA Academy était donné en ce week-end pascal, à Nogaro.

Connu pour sa technicité et la variété de ses virages, le circuit Paul Armagnac est souvent un bon indicateur de la dextérité des jeunes recrues dans le baquet, cette année, de leur Mygale Renault.

En tête à l’issu de la séance d’essai qualificative, signant avec une peu commune maestria le meilleur temps ainsi que le deuxième meilleur temps, Hadrien David, avait déjà démontré son joli coup de volant vendredi et samedi. L’ancien kartman qui s’était imposé lors de sa première expérience au volant d’une monoplace F4 début avril en Asie, a réitéré sa performance avec brio.

En dépit d’un départ à l’avantage de Enzo Valente, vainqueur du Volant Richard Mille-Birel ART, Hadrien David a fait valoir son rang, celui de l’Empereur de ces Coupes de Pâques en F4, sacré sur la plus haute marche. Une minute avant la sortie du drapeau à damier, profitant d’une mauvaise manoeuvre de son concurrent Valente, David a repris l’avantage et creusé un écart colossal. A l’arrivée, plus d’une seconde sépare les deux pilotes.

"C’était vraiment intense", confie Enzo Valente. "La bataille a fait rage. J’ai pris un plutôt bon départ qui m’a permis de prendre la tête. Je suis parvenu à garder ma position jusqu’au 12e tour, en fermant bien les portes. Mais j’ai eu un refus de boîte et je n’ai pas pu descendre les vitesses : Hadrien en a profité."

"J’ai pris un mauvais départ contrairement à Enzo (Valente, ndlr)", poursuit Hadrien David. "J’ai été derrière lui toute la course. C’est très difficile de doubler sur ce circuit. La piste est sinueuse, donc on ne peut pas se suivre de près. Mais une fois que je l’ai dépassé, j’ai réussi à m’échapper."

Pour compléter ce podium de haut vol, le redoublant Reshad De Gerus, deuxième du classement junior en 2018 a tenu ses promesses en subtilisant la troisième place à Jules Mettetal (5ème à l’arrivée). "Je suis déçu suite à mon départ", regrette le vainqueur du Volant Winfield. "Mais j’ai montré qu’il y avait du rythme et qu’il fallait poursuivre dans cet effort, réaliser un meilleur start lors de la course 2 afin de grappiller le maximum de points pour le championnat."

La course 2, dont le départ est donné en grille inversé pour les dix premiers classés de la course 1, devrait encore rebattre les cartes, bien que quelques figures de la F4 tels que Yifei Ye avaient, par le passé, démontré qu’il était possible de s’adjuger une victoire en partant de la cinquième ligne.

"Je pars 6ème dans la course 2. Les pilotes devant moi ont moins d’expériences", estime Mettetal. "Donc il va falloir essayer de profiter de l’avantage de l’expérience pour grimper sur la 3ème marche du podium."

Pour les adeptes des pronostics, difficile de prendre David en flagrant délit d’autosatisfaction, ou d’ambitions trop affichées. "La course 1 était une bonne façon de démarrer la saison. Mais en partant 10ème de la deuxième course, on ne peut pas s’attendre à une victoire. J’essaierai donc de marquer le plus de points possibles."

Verdict cet après-midi sur les coups de 15 heures !

GRILLE COURSE 2
Ligne 1 : Gazil & Bernier
Ligne 2 : Hadjar & Henrion
Ligne 3 : White & Mettetal
Ligne 4 : Hays & De Gerus
Ligne 5 : Valente & David...


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Circuit - FFSA GT