Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

Nogaro/FFSA GT: Les plaisirs de Nicolas Prost

Nicolas Prost, le fils aîné du quadruple Champion du Monde de Formule 1 Alain est un acteur du Championnat de France FFSA GT. "Ça fait vraiment plaisir d’être ici et de revenir en France. Ça a bien changé !" remarque le pilote de l'Alpine de l'équipe Bodemer. 

 

De surprise en surprise, Nicolas ajoute : "Le circuit est top. En lui-même, il n’a pas beaucoup changé, il y a un peu plus de dégagements dans un virage sinon c’est vraiment le même. C’est un beau circuit et il y règne toujours une bonne ambiance j'en ai un excellent souvenir ! C'est un retour aussi près du pays Basque où je passais mes vacances en famille... Je dirai que c'est un retour dans le Sud-Ouest et les deux courses - Nogaro et Pau - me motivent énormément."

La venue de Nicolas Prost en GT4 est un pur hasard comme il l'explique : "J’étais à Lohéac pour le Rallycross, et en discutant avec Jean-Paul et Greg Desmoustier, ils m’ont parlé de leur projet d’acheter une Alpine pour courir en GT4. J’ai rebondi aussitôt en leur demandant de me tenir au courant de la suite qu'il donnait à leur plan car ça m’intéressait. C’est parti ainsi. Nous avons monté le programme ensemble. Je suis très content de rouler sur une Alpine et de revenir faire un championnat de France."

Courir sur une Alpine est un choix que Nicolas estime ainsi que celui de disputer le Championnat avec Jean-Charles Rédélé (fils du créateur de la marque Alpine, Jean Rédélé). "L’ensemble du team est une belle filiation vers la marque Alpine. Jean-Charles est super motivé par le programme même si, il a peu d'expérience, c’est une jolie histoire de l’avoir dans l’équipe qui porte son nom."

Après les tests collégiaux (jeudi), Nicolas valide la performance de leur Alpine et avoue que les courses vont être de sacrées batailles. "Il est difficile de se prononcer quant aux forces en présence. Normalement la BOP doit lisser tout ça, mais ce sera sûrement l’une des voitures la plus sympa à conduire car elle est l’une des plus légère et je ne pense pas que la BOP la tue complètement. Je pense que ce sera une bonne arme."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Circuit - GT FFSA