Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

Eurocup FR: Smolyar double la mise au Paul Ricard

Détenteur du nouveau record du tracé pour la Formule Renault Eurocup depuis la veille, Alexander Smolyar (R-ace GP) a récidivé ce samedi avec un tour en 1’59’’415. Le protégé de SMP Racing a devancé le pilote de la Renault Sport Academy Victor Martins (MP Motorsport) et Lorenzo Colombo (MP Motorsport). Déjà le rookie le plus véloce à Magny-Cours, Ugo de Wilde (JD Motorsport) a signé la même performance en se classant sixième au Circuit Paul Ricard.

 

Après avoir conclu en trombe la première journée d’essais au Castellet, Alexander Smolyar profitait des conditions idéales et de l’absence de vent – contrairement à vendredi – pour abaisser son record en 1’59’’415 face à Victor Martins et Oscar Piastri (R-ace GP).
Dans la deuxième séance, Victor Martins réduisait l’écart en réalisant son meilleur tour en 1’59’’444, tout comme Lorenzo Colombo, leader en début d’après-midi en 1’59’’633. L’Italien lançait d’ailleurs le sprint final dans l’ultime session, mais Victor Martins s’emparait finalement de la tête en 1’59’’433, 18/1000e derrière la référence matinale établie par Alexander Smolyar.

Les concurrents de la Formule Renault Eurocup se retrouveront désormais sur le Circuit de Barcelona-Catalunya pour les deux dernières journées d’essais d’avant-saison les 2 et 3 avril.

Victor Martins à un souffle de Smolyar
Victor Martins (MP Motorsport) : "Je pense que les conditions bien plus chaudes qu’en matinée ont joué un rôle dans l’écart qui me sépare de Smolyar. Dans tous les cas, le plus important est d’engranger de l’expérience avec l’équipe tout en améliorant la voiture. Nous avons beaucoup appris lors des simulations de course et nous progressons dès que nous sortons des stands. Nous avons d’ailleurs trouvé deux trois secrets que je ne vais pas révéler bien sûr ! Nous sommes confiants, mais nous allons continuer de travailler dur avant d’entamer la saison."

Ugo de Wilde confirme
Ugo de Wilde (JD Motorsport) : "Je suis très content du travail mené avec l’équipe et mon coach, même si les choses étaient légèrement plus difficiles ici qu’à Magny-Cours. Nous sommes au cœur de notre programme de développement et nous avons énormément travaillé sur les réglages avec des pneus neufs, frais et usés... C’est fou de voir qu’un seul degré de différence peut tout changer ! Nous faisons tous du bon travail en apprenant doucement, mais sûrement, et il faut continuer ainsi. En parallèle, j’ai réalisé mes premières simulations de départ. J’avais un peu de mal au début, mais j’y arrive progressivement à force d’entraînement. Comme le dit l’adage, jamais deux sans trois ! Nous allons donc essayer de rester dans les cinq premiers tout en étant le meilleur rookie à Barcelone."

Trois autres rookies ambitieux en embuscade
Esteban Muth (M2 Competition) : "Mes débuts en Formule Renault Eurocup sont positifs. Par rapport à la F4, la direction est plus physique, mais il y a aussi davantage d’appuis aérodynamiques, sans oublier le turbo qui apporte sa part de défis. Nous avons mené beaucoup d’essais sur la voiture entre autres petits détails et nous sommes plutôt contents de nos développements jusqu’à présent. Honnêtement, je ne sais pas encore où me situer dans le peloton. J’espère être dans le bon groupe, car l’équipe fait vraiment du bon travail alors qu’elle découvre une nouvelle catégorie. Nous devrions être bien placés et revenir rapidement sur les leaders... C’est en tout cas l’objectif ! D’ici là, nous devons encore travailler sur les longs relais, car je pense que cela sera l’une des clés de la saison."

Patrik Pasma (Arden Motorsport) : "Comme je n’avais roulé qu’en Grande-Bretagne avant, mon principal défi est d’apprendre tous les circuits en parallèle de la nouvelle voiture. Pour l’instant, je souhaite seulement progresser à chaque séance. La monoplace est également bien plus dure physiquement avec plus d’appui et d’adhérence. Je l’aime beaucoup, d’autant que mon apprentissage est facilité par les pneumatiques Hankook que j’ai connus en F4. C’est un bon point de référence et je pense que je peux viser le top cinq d’ici la fin de l’année !"

Petr Ptáček (BhaiTech Racing) : "Nous allons de l’avant avec mon équipier et l’ensemble de l’équipe. Notre travail nous a permis de faire un grand pas en avant par rapport à la semaine dernière. C’est une voiture à la fois plaisante, très vive et difficile à piloter. Il faut juste s’y habituer, mais j’espère que nous trouverons de bons réglages d’ici Monza. En attendant, nous donnerons absolument tout. Je connais toutes les qualités de l’équipe et sa manière de travailler. Jusqu’ici, nous sommes plutôt bien placés, mais nous ne verrons qu’à Monza où nous en sommes et il faudra progresser toute l’année."

Renault Sport,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Circuit - Eurocup FR