Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

Déjà un record pour la nouvelle Formule Renault !

Dix jours après ses débuts officiels, la Formule Renault FR-19 peut s’enorgueillir d’un nouveau record du circuit pour la Formule Renault Eurocup ! Auteur d’un tour en 1’59’’786 sur le Circuit Paul Ricard, Alexander Smolyar (R-ace GP) a effacé de plus d’une seconde l’ancienne référence détenue par Yifei Ye. Le protégé de SMP Racing a devancé son équipier Oscar Piastri (R-ace GP) et le rookie Ugo de Wilde (JD Motorsport).

 

Ce vendredi, quatre sessions étaient au programme au Castellet, le premier tracé du calendrier 2019 à accueillir les nouvelles Formules Renault FR-19.

Dans la première séance, Oscar Piastri s’emparait rapidement des commandes. Délogé par Ugo de Wilde, l’Australien répliquait toutefois en 2’00’’904 pour devancer le Belge de trois centièmes de seconde.

Oscar Piastri doublait ensuite la mise en 2’00’’013 face à Victor Martins (MP Motorsport) et les deux hommes occupaient à nouveau les premiers rôles dans la troisième session, encore dominée par l’Australien en 2’00’’363.

Il fallait attendre les dix dernières minutes de la dernière séance pour voir Alexander Smolyar être le premier pilote à passer sous la barre des deux minutes. Le Russe privait alors son équipier d’un grand chelem alors qu’Ugo de Wilde, Victor Martins et Sebastián Fernandez (Arden Motorsport) complétaient le quinté de tête.

Smolyar au finish
Alexander Smolyar (R-ace GP) : "Sur ce circuit, la nouvelle Formule Renault semble nettement plus rapide que l’ancienne génération et je ne m’attendais vraiment pas à signer un tel chrono ! L’équipe a fait de grands progrès depuis la semaine dernière à Magny-Cours et nous sommes trois pilotes très soudés dans cette période de découverte et de développement avec la voiture. Les pneumatiques Hankook offrent aussi plus de temps pour préparer un tour rapide. Même si le pic de performances a l’air un peu moins prononcé qu’avant, la dégradation est beaucoup plus contrôlée et cela devrait être la clé en qualifications et en course tout au long de la saison."

Lloveras met son expérience à profit
Xavier Lloveras (Global Racing Service) : "Comme nous étions absents à Magny-Cours, il s’agit de notre première journée avec la nouvelle voiture et il y a du travail ! C’était loin d’être facile, mais nous progressons petit à petit et nous espérons combler notre retard au plus vite. L’objectif est d’être mieux classé dès demain. En tout cas, c’est une monoplace bien plus difficile à piloter que l’ancienne génération. Tout est différent et cela demande une petite période d’adaptation, mais j’ai vraiment hâte de commencer la saison !"

Lorandi et Benavides prennent leurs marques
Leonardo Lorandi (JD Motorsport) : "C’était une bonne journée d’apprentissage. Cette voiture est très différente de tout ce que j’ai connu auparavant. Il m’a fallu un peu de temps pour la comprendre, mais j’ai beaucoup progressé aujourd’hui. J’avais eu la chance de piloter l’ancienne génération lors des rookies tests en 2016, mais je n’en ai pas trop de souvenirs. En revanche, tout est mieux par rapport à F4. On ressent plus d’adrénaline, plus de puissance et je prends bien plus de plaisir avec la Formule Renault !"

Brad Benavides (FA Racing by Drivex) : "C’est une monoplace amusante à piloter. J’ai déjà couru avec une ancienne F3 et il y a un peu moins d’appuis aérodynamiques. Cela rend mon apprentissage complexe, car les sensations sont différentes à cause de l’adhérence moindre. J’apprécie quand même ce défi et mon objectif est de prendre mes marques au plus vite, mais aussi d’apprendre et de progresser en travaillant le plus dur possible. Enfin, le fait d’évoluer dans une équipe parrainée par Fernando Alonso, une véritable icône du sport automobile, est une formidable source d’inspiration et de motivation !"

Communiqué Renault Sport,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Circuit - Eurocup FR