Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

WTCR Course 3 Vila Real: The Björk et de deux !

Thed Björk a marqué de son empreinte la Course 3 de la WTCR Race of Portugal à l’issue d’une course dominée de la tête et des épaules alors qu’un week-end de WTCR – FIA World Touring Car Cup plein d’émotions se conclut à Vila Real. 

Le pilote de la Hyundai i30 N TCR du Yvan Muller Racing s’est élancé impeccablement de sa pole position DHL, a pris son tour joker très rapidement, et a négocié trois relances après voiture de sécurité pour décrocher son deuxième succès de la saison en WTCR.

 

Une performance qui constituait la meilleure récompense de Björk pour ses mécaniciens, lesquels ont travaillé durant toute la nuit pour reconstruire sa voiture qui avait été sévèrement endommagée dans le carambolage du départ de la course 1 du samedi.

"Cette course était fantastique", se réjouissait le pilote suédois. "Le niveau de performance de ma voiture, je l’ai senti dans la course 2, et je ne voulais prendre aucun risque, juste finir pour disputer cette dernière course. Je volais littéralement. J’ai les rues de Vila Real, et je volais littéralement."

"Il y a eu quelques problèmes avec la température de la voiture à la fin, mais j’ai pu gérer cela et j’avais toujours la vitesse dans la voiture. Je suis très heureux."

Björl s’est forgé une avance en tête dès le départ, alors que Gabriele Tarquini prenait le meilleur à l’extinction des feux sur son équipier du BRC Racing, Norbert Michelisz, une position qu’il n’allait plus jamais lâcher. Le duo allait compléter le podium pour un triplé Hyundai.

A la fin du premier tour, Björk comptait déjà une avance de 28 secondes, puis augmentait son avantage à 4.1 secondes un tour plus tard. Avec un tel écart, l’équipe YMR choisissait de jouer le tour joker dès la fin du troisième tour, et le Suédois reprenait même la piste toujours en tête.

La première intervention de la voiture de sécurité arrivait au quatrième tour après que Norbert Nagy du Zengő Motorsport heurtait la barrière sur sa Cupra TCR. A ce stade, seul Björk avait utilisé son tour joker, ce qui ne faisait qu’augmenter ses chances de victoire sur cette course.

La deuxième période de voiture de sécurité arrivait au 9e tour lorsque Fabrizio Giovanardi cassait une roue sur son Alfa Romeo Giulietta TCR du Team Mulsanne, alors qu’il essayait de prendre son tour joker. Le pilote italien évoluait à une bonne 11ème place avant cet incident.

Mais aucun des hommes de tête, excepté Thed Björk, n’avait encore pris son tour joker, et lorsque la troisième voiture de sécurité intervenait pour enlever l’Audi de Gordon Shedden après une casse de transmission, la tension montait pour cette fin de week-end de course à Vila Real.

La course reprenait alors que neuf tours seulement restaient à couvrir, ce qui signifiait que les hommes de tête devaient tous jouer leur tour joker dans les derniers tours. Tarquini et Michelisz effectuaient la manoeuvre et se maintenaient à leurs places sur le podium, alors que Pepe Oriola décrochait une autre bonne quatrième place pour le Team OSCARO by Campos Racing, et le vainqueur de la course 2 Mato Homola, qui enlevait une bonne cinquième place sur sa Peugeot 308 TCR du DG Sport Compétition, après avoir passé Yann Ehrlacher au deuxième tour.

Mais Ehrlacher allait perdre une autre position à l’arrivée, alors que Frédéric Vervisch bénéficiait d’une décision du Audi Sport Team Comtoyou pour jouer son tour joker plus tôt. L’Audi pouvait ainsi se hisser devant la Honda Civic Type R TCR du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport pour enlever la 6ème place.

Le teenager Benjamin Lessennes bénéficiait lui aussi d’une bonne stratégie sur le tour joker par le Boutsen Ginion Racing pour grimper dans la hiérarchie à l’arrivée. Il terminait huitième, devant Aurélien Panis du Comtoyou Racing et Jean-Karl Vernay du Audi Sport Lukil Team.

Le leader du classement WTCR Yvan Muller ne pouvait faire mieux que 11ème, malgré une dernière attaque sur Jean-Karl Vernay qui le poussait à escalader les bordures. Il terminait juste devant le concurrent wildcard et pilote local Edgar Florindo et sa Cupra TCR du Veloso Motorsport.

Un Esteban Guerrieri déçu terminait lointain 13ème après son abandon dans la course 2 devant Denis Dupont et l’autre concurrent wildcard, José Rodrigues.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Circuit - WTCR