Editorial Circuit

  • 1
  • 2
  • 3

PAU Championnat de France GT4 FFSA

GT4: Mirage Racing à l’assaut de Pau !

Après un premier rendez-vous prometteur à Nogaro, Mirage Racing poursuit sa découverte du Championnat de France FFSA GT dans les rues de Pau. Vincent Beltoise et Benoit Lison seront au volant de l’Alpine A110 GT4 #919 tandis que Philippe Haezebrouck et Ludovic Cochet partageront le baquet de la #616.

Le mois dernier, Mirage Racing couronnait d’intenses semaines de travail en frôlant le top cinq dès son premier week-end en Championnat de France FFSA GT, mais aussi en obtenant deux podiums en Pro-Am et deux victoires en Am en GT4 South European Series.    Un nouveau défi de taille attend maintenant la structure menée par Guillaume Bruot et Frédéric de Brabant. Déjà novice dans la discipline, celle-ci s’apprête à découvrir le charme des tracés urbains… En commençant par l’un des plus spectaculaires au monde tant le 'petit Monaco' laisse peu de place à l’erreur, et encore moins lors de sa course organisée de nuit !    Chargés de défendre les couleurs de Mirage Racing dans la catégorie Pro-Am, Benoit Lison et Vincent Beltoise apporteront toute leur expérience à l’équipe, ce dernier s’étant notamment imposé à Pau en Formul’Academy Euro Series avant d’y signer des résultats probants en Porsche Carrera Cup et Andros Car électrique.    L’autre équipage se composera de deux gentlemen drivers disposant d’un bagage technique qui devrait s’avérer précieux dans le développement de l’Alpine A110 GT4. Fort d’une carrière longue de quarante-cinq ans, Philippe Haezebrouck sera associé à Ludovic Cochet, qui fera ses premiers pas en GT4 après s’être illustré en GT3 et CN en V de V Series ces dernières années.

Après la parade organisée ce soir dès 18h30, deux séances d’essais libres sont prévues vendredi avant les qualifications le lendemain. Les deux courses sont programmées samedi à 21h05 et dimanche à 13h40.

Philippe Haezebrouck / Ludovic Cochet - Alpine A110 GT4 #616
Philippe Haezebrouck : "Je suis un amoureux de tous les circuits, mais Pau est vraiment magique tant il ne pardonne pas la moindre erreur. Je n’ai jamais piloté l’Alpine A110 GT4, mais j’avais trouvé la version Cup très agréable. Je vais aussi découvrir une nouvelle équipe, mais je ne suis pas inquiet quand l’on voit qu’ils peuvent compter sur un pilote du calibre de Vincent Beltoise. J’ai également hâte de retrouver Ludovic que j’ai rencontré chez CD Sport il y a quelques années. Les prévisions annoncent de la pluie, ce qui me réjouit puisque j’adore rouler dans ces conditions et cela devrait plutôt jouer en ma faveur. J’ai donc hâte de prendre le volant pour apprendre et “courir de plaisir” !"  

Ludovic Cochet : "J’ai eu très peu de temps pour me préparer, mais je suis impatient de retrouver Pau après plus de vingt ans d’absence... Cela va me rappeler de bons souvenirs de la Clio Cup France ! J’ai déjà eu l’occasion de piloter une Alpine A110 GT4 lors d’une course en TTE l’an dernier au Mans. Je l’avais trouvée assez facile à prendre en main, mais les choses seront peut-être différentes à Pau tant les pièges sont nombreux. La moindre erreur peut entraîner de lourdes conséquences. Je suis très heureux de partager le volant avec Philippe, dont je connais bien la personnalité après l’avoir côtoyé une saison entière. Nous sommes surtout là pour nous faire plaisir dans un peloton comptant énormément de pilotes renommés. Notre niveau reste la grosse inconnue, mais je n’ai pas vraiment d’inquiétude et j’espère même pouvoir me mesurer à certains Pro. Dans tous les cas, nous allons progressivement découvrir l’équipe, prendre les choses comme elles viennent sans prise de tête et nous ferons les comptes à l’arrivée !"

Vincent Beltoise / Benoit Lison - Alpine A110 GT4 #919
Vincent Beltoise : "Pau est un circuit que j’apprécie tout particulièrement. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais il y a quelque chose d’excitant à rouler dans ces rues étroites et dénivelées. J’y ai signé de belles performances, mais aussi quelques crashes ! Comme le Grand Prix de Pau est traditionnellement placé en première moitié de saison, nous comptons encore peu de kilomètres au volant des voitures... Nous préférerions que ce soit plus tard dans l’année pour avoir davantage de maîtrise, mais cela fait partie du jeu. J’ai étudié des vidéos pour me remémorer le tracé. Ce n’est pas facile, mais je pense pouvoir retrouver mes repères dès les premiers tours de roue même si la pluie pourrait redistribuer les cartes. Hormis cela, je me sens confiant après ma découverte de Mirage Racing et du GT4 à Nogaro. Je progresse en tant que pilote, Benoit a gagné en confiance et notre cohésion va crescendo. Les performances globales de l’équipe et de notre équipage me laissent croire que nous pouvons nous battre pour le podium ce week-end, mais nous devons rester humbles et ne pas nous mettre de pression superflue pour éviter de partir à la faute… Surtout dans les rues de Pau !"  

Benoit Lison : "J’ai hâte d’être à ce meeting de Pau-Ville. C’est un tracé que j’aime beaucoup et il me le rend bien puisque j’y ai déjà signé des podiums. Ce week-end, les conditions s’annoncent compliquées entre la course de nuit et très certainement la pluie. Nous devrons découvrir l’A110 dans ces conditions, mais nous avons beaucoup travaillé pour définir une direction de réglages comme nous comprenons de mieux en mieux les différents paramètres de notre voiture, et notamment les pneumatiques. Nous allons donc nous battre pour essayer de nous positionner aux avant-postes. De mon côté, j’ai enchaîné les séances de sport et un peu de cryothérapie pour être en pleine forme, sans oublier un passage au simulateur et l’étude de caméras embarquées. Je suis impatient de retrouver toute l’équipe et je suis extrêmement motivé !"   Guillaume Bruot, Team Manager : "Depuis Nogaro, nous avons axé notre travail sur la fiabilité puisque tout roulage aurait été peu représentatif de ce qui nous attend à Pau. Il y a toujours un peu d’appréhension avant de découvrir un circuit urbain, mais je sais que l’équipe a hâte de relever ce défi bien que la météo risque de pimenter les débats. Pour Vincent et Benoit, l’objectif sera de rester dans le top dix et je suis convaincu qu’ils ont le potentiel pour viser encore plus haut. De leur côté, Philippe et Ludovic auront beaucoup de choses à découvrir, mais leur expérience pourrait leur permettre de créer une belle surprise si tout se passe bien !"


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Circuit - FFSA GT