Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

24H Maroc/Boucle 1: Sodicars Racing au-dessus du lot !

De l'avis général des concurrents, il sera difficile de 'taper' l'équipe de Richard Gonzalez, le Sodicars Racing. Au cours de la première boucle, appelée Douar Talba et longue de 17 km environ, sur des pistes vallonnées, au milieu de nulle part, si ce n'est des cultures du blé par-ci par-là, il s'est passé bien des choses !

 

Sur la zone d'assistance pavée de cailloux au point de craindre quelques entorses en se tordant les pieds, les bolides sont venus soit ravitailler en carburant, soit pour panser quelques bobos ou réparer quelques crevaisons !

L'intérêt était sur la piste. Les trois Buggys du Sodicars Racing ont animé les 6 heures dès le départ. Philippe Boutron et Gilles Billaut accompagnés dans l'habitacle par l'imperturbable Mayeul Barbet ont mené de bout cette première endurance qui en comporte quatre pour faire le chiffre de 24 heures !

A l'issue de la 5ème heure alors que le manager Laurent Fouquet dirige l'équipe avec expérience et que Richard Gonzalez est habité par un stress perceptible, deux Sodicars sont en tête. Le BV2 #5 aux mains de Billaut et le BV4 #8 de Francis Balocchi, lui colle à la culotte. Le second BV2 piloté par Roger Audas après avoir pris le relais de Jean-Luc Martineau, est légèrement en retrait (7ème) mais tout va bien à bord.

Au sein de l'équipe orange, installée sous l’auvent du camion d'assistance pour éviter le soleil qui pique la peau, pas une mouche ne vole ! Tout le monde retient son souffle lorsque Balocchi arrive presque au ralenti, il reste trois tours à couvrir... Sans crier gare, le franco - corse est victime d'un amortisseur et d'une transmission qui le frustreront autant que son navigateur, Franck Maldonado qui en a le sifflet coupé ! Il leur en coûtera deux tours après le vainqueur alors que quelques minutes auparavant, il était dans leurs roues...

Le duo effectuera les trois derniers tours de ces 6 heures entre 20 et 40 km/h, en rangeant leur déception dans leur intimité de façon à ne pas se déconcentrer. C'est ainsi que l'équipage termine 7ème.

Philippe Boutron, Gilles Billaut et Mayeul Barbet sont les vainqueurs indiscutables de cette boucle 1. Ils précèdent André Bastet et George Da Cruz, vainqueur du prologue, la troisième place revient au Nemesis de Yves Tartarin, Hugues Moilet et Antoine Galland à 1 tour.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - 24h Off Road