Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

TT Gers-Armagnac: Poincelet, dernier vainqueur !

Avec  un Fouquet-Mazda revu sur le plan technique après le Rallye du Barétous, Vincent Poincelet signe un troisième succès en Armagnac. La 30ème ligne du palmarès porte désormais son nom à l’image de celles de 2012 et de 2017. Vincent possède le plus gros palmarès de cette épreuve organisée par les Echappements Elusates, à deux reprises également, il avait remporté la catégorie 2 roues motrices.

 

Dès la première spéciale, Poincelet et Chaboud tapèrent du poing au point de ne plus quitter la tête du rallye durant les 12 secteurs sélectifs. Son dauphin par contre, Laurent Fouquet a rongé son frein : deux crevaisons dès l’étape 1 (Pujo2 et Perquie2), ont ruiné son objectif de victoire. Quant à Loïc Costes, troisième, après une première étape sans souci, son dimanche fut marqué par des surchauffes coupant le moteur Mazda ! Ce jeune pilote s’est redressé de façon insolente en signant les deux derniers scratch (Midour 3 et Nogaro) de la journée dominicale.

En trébuchant du podium, Didier Barthe s’est montré performant sur les 12 spéciales malgré un souci de direction survenu dès l’ES1. Les frères Urrutia – Sébastien et Pierre – cinquièmes reconnaissent que leur manque de roulage fut un handicap. Derrière les frangins, Nicolas Cassiède qui sacrifie sa saison en apprentissage s’est démarqué par sa régularité.

L’exploit de Thibaut Flouret-Barbé est à souligner : 7ème du général, il remporte la catégorie 2 roues motrices après avoir tenu le favori Damien Pocheluberry en mal avec sa mécanique. Celui-ci abandonna le dimanche (ES8) trahi par une rotule du pont arrière sur son Cledze. De ce fait, Peyo Harguindeguy sur Cledze Suzuki monte sur la 2ème marche et Aurélien Cabé sur la 3ème.

Les sympathiques frères Fourmaux – Maxime et Adrien – remportent la catégorie SSV en terminant 8ème du scratch. Ils laissent Romain Locmane à dix bonnes longueurs ; le troisième Pierre Lachaume faisait une pige en tout-terrain pour préparer son Dakar 2019, il n’a pas démérité, bien au contraire.

Enfin, en 4x4 de Série, les Vincent Barres et Larré (Mitsubishi) ont occupé le terrain du départ à l’arrivée. Vincent Veret (Mitsubishi) et Sandrine Friedrich (Land Rover) se classent respectivement deuxième et troisième de cette catégorie.

Sur les 55 partants, 31 équipages ont rallié Eauze pour un dernier rallye Gers-Armagnac, Michel Capin, le Président des Echappements Elusates a décidé de donner un nouveau esprit à son épreuve, sans chrono il l’annonce ludique, convivial et familial, à l’image du Rallye es Cimes Historique dont il veut s’inspirer !

ILS ONT DIT
Vincent Poincelet : "Les évolutions effectuées sur le Buggy ont porté leurs fruits. Le Gers-Armagnac est une très belle épreuve qui se dispute dans une très belle région. J’aime beaucoup ! Si, nous avons vécu la journée de samedi sans anicroche,  j’ai cassé un axe entre le levier et la boîte de vitesses, le dimanche. Un moment fort de ma journée dominicale…"

Laurent Fouquet : "C’est bien quand cela se termine ! Pas de chance samedi, nous ne méritons pas de finir deuxième ! »

Loïc Costes : "Sans problème samedi, des soucis m’ont accaparé dans les six spéciales de dimanche. Aucun jour ne se ressemble. Des surchauffes moteur m’ont fait rouler au ralenti, je me suis bien repris en fin d’épreuve en signant les deux derniers scratch."

Sébastien Urrutia : "Nous sommes satisfaits d’être à l’arrivée mais, notre manque de roulage s’est sérieusement fait ressentir durant le week-end. Nous serons à Orthez puis, aux Cimes."

Nicolas Cassiède : "Je ressens une progression derrière le volant du Fouquet, je dois continuer à travailler afin de faire corps avec lui. L’écart avec les premiers se réduit mais, pas question de brûler les étapes. Une crevaison par jour (Perquie et Midour), ça calme aussi."

Thibaut Flouret-Barbé (vainqueur 2 roues motrices) : "En prenant la tête de la catégorie dès samedi, je suis resté concentré. Rentrer en parc fermé à Toujouse avec 30 secondes d’avance sur Damien (Pocheluberry), m’a donné confiance. Quand Damien a abandonné, je n’aurais rien lâché pour perdre cet avantage. Il était très motivé, nous aussi mais sans le montrer!"

Vincent Barres (vainqueur 4x4 de Série) : "Enfin une victoire tant attendue ! Depuis que je vis, je lui cours après… C’est ma toute première et au Gers ! J’irai à Orthez, aux Cimes et à Plaines et Vallées pour aller la chercher de la même façon."

Maxime Fourmaux (vainqueur SSV) : "C’est un super rallye que nous venons de vivre. Je découvrais le Gers et ne suis pas déçu. L’épreuve est très technique et, avec le frangin (Adrien) ce fut du pur plaisir. La seule contrainte, gérer la poussière."

CLASSEMENT FINAL : 1.Poincelet/Chaboud (Fouquet Mazda), 1h24’43’’6 ; 2. Fouquet/Pian (Fouquet Nissan), 1’19’’ ; 3. Loïc & Mireille Costes (Fouquet Mazda), à 2’08’’ ; 4.  Didier et Stéphan Barthe (Fouquet Honda), 2’10’’ ; 5. Sébastien & Pierre Urrutia (Caze Nissan), à 3’11 ; 6. Cassiède/Mouilleseau (Fouquet Nissan), à 3’57 ; 7. Flouret-Barbé/Morgane Rivet (Rivet Honda), à 4’ 53 – 1er 2 roues motrices ; 8. Maxime & Adrien Fourmaux (Can AM), à 5’19 – 1er SSV ; 9. Gengendre/Degrousilliers (Gembo Mazda), à 6’04 ; 10. Locmane/Misbert (Can Am), à 6’38.... 26. Barres/Larré (Mitsubishi Pajro), à 22’29 – 1er 4x4 de Série…


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain