Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Enduro Italie: L. Larrieu reprend la 2ème place du classement E2

TEAM Officiel - Official team : Outsiders-Yamaha Racing
C’est un Grand Prix pour le moins atypique qui attendait les protagonistes du championnat du Monde d’enduro le week-end dernier à Trentino (Italie). Même s’il y avait un Supertest le vendredi soir, l’épreuve ne se disputait que sur une seule journée le samedi. Les pilotes n’avaient aucun parcours de liaison et durant la première partie de la journée ceux-ci enchainaient les chronos sur deux spéciales : un Cross Test et un Enduro Test.

Plus tard dans la journée ils terminaient par quatre passages dans une spéciale extrême de nuit très technique.
 
Dès le vendredi soir, Loïc Larrieu a su donner le ton en prenant la deuxième place du Supertest. A l’aise sur le tracé typé cross le samedi matin celui-ci s’est offert par deux fois le meilleur temps en trois passages. Loïc s’est ensuite maintenu dans le Top 5 sur l’Enduro Test pour ensuite conclure troisième au scratch et deuxième en catégorie à l’issue des passages dans la spéciale extrême.
 
De son côté Jamie McCanney s’est malheureusement blessé à l’épaule lors d’une chute dans son troisième passage sur l’Enduro Test. Contraint à l’abandon il laisse d’énormes regrets après avoir affiché des temps exceptionnels dans ce long secteur chronométré. Le temps qui le sépare du prochain Grand Prix est suffisamment long pour qu’il soit parfaitement remis. Il figure désormais deuxième du classement provisoire E1 à 20 points de Brad Freeman. Il lui reste trois Grand Prix pour tenter de reprendre l’avantage.

Marc Bourgeois - Team manager : "C’était un Grand Prix très spécial dans sa configuration. Malgré cela, aucun de nos deux pilotes n’a été désorienté et je dirais même qu’ils ont été boosté. Le fait de commencer par des passages dans une Cross Test a été un avantage pour Loïc. Il a retrouvé le type de terrain sur lequel il sait parfaitement rouler et il a vraiment assuré. D’ailleurs il remporte deux des trois chronos. Ensuite il a gardé du rythme dans l’Enduro Test pour rester au contact. Il m’a beaucoup impressionné dans les chronos de l’Extrême. A la base on s’était dit qu’il fallait surtout ménager le physique pour ne pas être trop pénalisé dans ce dernier secteur. Loïc a su créer la surprise en enchainant de super temps là où on ne l’attendait pas ! En ce qui concerne Jamie nous sommes évidemment très déçus pour lui. Ses premiers passages dans l’Enduro Test nous laissaient présager du meilleur pour le classement final et le sort en a décidé autrement. J’espère qu’il va se rétablir très vite."

Jamie McCanney : "Quoi dire à part que la déception est grande ? J’avais assuré dans les manches de cross et je remontais dans l’Enduro Test. Malheureusement je me suis démis l’épaule en chutant lors de mon troisième passage. Évidemment je n’ai pas pu repartir et c’est très frustrant. La seule chance que j’ai est que cela m’arrive juste avant une pause de deux mois et j’aurais donc tout le temps de me réparer avant le Grand Prix d’Italie. Merci au team pour son soutien."

Loïc Larrieu : "Je suis vraiment très content de mon week-end. Tout a bien commencé avec un deuxième temps dans le Supertest vendredi soir. Le lendemain j’étais très à l’aise sur les Cross Test et j’ai réussi à être devant tout en gérant physiquement. Dans l’Enduro Test j’ai été moins rapide que je ne l’aurais voulu mais je suis parvenu à rester au contact. Cela m’a permis d’avoir peu d’écart sur la tête de course avant d’aborder les chronos dans l’Extrem Test. J’avais un super timing et de bonnes sensations et j’ai pu remonter jusqu’à la troisième place. Je repars de Trentino avec une deuxième place au provisoire chez les E2 avec un bon écart sur le troisième. Les trois semaines qui me séparent de la prochaine épreuve du championnat de France vont me permettre de reposer mon poignet qui continue de me faire souffrir. Je souhaite un bon rétablissement à Jamie. Je suis très déçu pour lui, d’autant plus qu’il réalisait de super chronos avant sa chute."
    
Rendez-vous avec Loïc Larrieu les 20 et 21 juillet prochains à Moirans en Montagne (39) où se tiendra la quatrième des cinq épreuves du championnat de France d’Enduro.

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Enduro Moto