Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Enduro Tallin: Jamie McCanney et Loïc Larrieu sur les podiums

Pour la première fois de son histoire, le championnat du Monde d’enduro voyait l’Estonie affichée à son calendrier. C’est donc à Tallin que s’est disputée le quatrième Grand Prix de la saison.

Leader au provisoire en E1, Jamie McCanney avait à cœur d’accroitre son avance au championnat. Un objectif malheureusement mis à mal par une chute dans le premier secteur chronométré le samedi.

Très atteint physiquement, Jamie a malgré tout réussi à décrocher une bonne deuxième place. Le lendemain, en délicatesse avec un poignet douloureux, le britanique a tout de même su obtenir un nouvel accessit d’honneur. Désormais à égalité de points avec son compatriote Brad Freeman , Jamie a quatre Grand Prix pour prendre l’avantage dans la course au titre.

De son côté, Loïc Larrieu a été l’auteur de deux très bonnes manches. Confronté à une concurrence particulièrement incisive il décroche toutefois deux podiums (3e/2e). Ses bonnes performances et sa régularité lui permettent ainsi de se maintenir sur la troisième marche du podium provisoire chez les E2 à seulement trois points d’Eero Remes.

Au classement EnduroGP, Jamie figure désormais 5ème et Loïc 6ème.

 

Marc Bourgeois - Team manager : "Nos deux pilotes figurent sur le podium provisoire à la mi-saison en ayant connu chacun leur tour des contrariétés. La blessure au poignet de Loïc en début de saison lui coûte très probablement un meilleur classement et je le sais capable d’aller chercher des victoires sur les quatre derniers rendez-vous. Un Grand Prix de France vient tout juste de faire son apparition au calendrier et nous savons que les pilotes français ont toujours beaucoup de réussite devant leur public. Espérons que ce soit le cas. Jamie s’est blessé en chutant, il a assuré deux deuxièmes places, c’est très impressionnant de voir autant de détermination. Il devait participer au Trèfle Lozérien mais je ne suis pas certain qu’il puisse. Sincèrement je préfère qu’il soit à 100% pour le Grand Prix d’Italie. Nous prendrons la décision au dernier moment."

 

 

 

Jamie McCanney : "J’ai joué de malchance et cela fait partie de ce sport. En tombant dès la première spéciale j’ai pris un coup au moral mais j’ai surtout beaucoup souffert physiquement. Je sais à quel point les places sont précieuses à ce niveau de compétition et je n’ai pas voulu assurer seulement quelques points au risque de le regretter plus tard. J’ai serré les dents et j’ai donné tout ce que je pouvais jusqu’à la dernière spéciale. Le résultat est payant puisque je termine le week-end à égalité de points avec Brad au provisoire. Il me reste quatre Grand Prix pour tenter de décrocher le titre, je ferai mon maximum."

 

 

Loïc Larrieu : "C’était un beau Grand Prix. Je n’ai presque pas commis d’erreur mais en face de moi j’avais une opposition particulièrement affûtée. Alex Salvini et Eero Remes étaient un cran au dessus ce week-end. Dimanche la casse moteur d’Eero m’a permis de recoller au classement, heureusement pour moi. Les points perdus en début de saison me coûtent cher, je sais qu’il va falloir être à 110% sur la seconde partie de saison pour espérer prétendre au titre. Le Trèfle Lozérien va me changer les idées avant un Grand Prix d’Italie où Alex Salvini sera très probablement survolté !"

Rendez-vous à partir de vendredi à Mende pour l’édition 2018 du Trèfle Lozérien où un plateau particulièrement fourni attend nos pilotes. A cette occasion nous aurons le plaisir de voir rouler Marc Bourgeois. Ensuite, après un break mérité, Pietramurata, en Italie accueillera le cinquième Grand Prix de la saison (29-30 juin).

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Enduro Moto