Editorial Raid

  • Rallye du Maroc avec Alonso et Coma...

    Overdrive Racing sera présent sur le Rallye du Maroc avec 9 Toyota Hilux ! Les vainqueurs de la précédente édition, Nasser Al Attiyah et Matthieu Baumel défendront leur bien... alors que Fernando Alonso et Marc Coma se mesureront aux 'durs' de la discipline.

    Lire la suite
  • Objectif Dunes: De Teruel au Rallye du Maroc !

    Dans la chaleur torride du mois de juillet, l'équipe Objectif Dunes s'est produite en terre d'Aragon pour se confronter aux difficultés sur les pistes de la célèbre Baja à Teruel et cette année, un comité d'accueil spécial attendait les Toulousains en arrivant sur place.

    Lire la suite
  • X-Raid sur la Baja de Jordanie

    Du 19 au 21 Septembre, une nouvelle étape des Baja sera capitale pour les protagonistes au titre.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Rallye du Maroc: Adrien Van Beveren chute et inquiète...

En arrivant au point stop à Ifrane, le pilote Yamaha Adrien Van Beveren n'est pas bien... Il descend de sa moto et le regard hagard, s'assied sur un rocher. Sa sœur Florence est à ses côtés, demande un médecin qui arriva en instantanée. L'équipe Yamaha s'inquiète aussi. Mené sous la structure du réceptif, le pilote est toujours dans le flou ! Il ne se rappelle de rien. Ni de sa chute, ni à quel kilométrage.

Seul, son casque parle par l'impact constaté, pas sa moto ! Des larmes coulent sur ses joues, il se tient la tête. On comprend alors qu’il a pris un sacré coup. Il lui faudra de longues minutes avant que ses joues s'empourprent et que son regard reprenne vie.

Après son sérieux accident sur le dernier Dakar et cette nouvelle mésaventure, Adrien Van Beveren a du chemin à parcourir avant le Dakar du mois de janvier prochain pour remonter la pente et faire un bilan en profondeur.

Il est reparti de Ifrane, du protocole de l’arrivée après avoir un peu récupéré et, avec l'accord du service médical. Suivi par Jordi Arcarons – manager de l'équipe Yamaha -  en voiture, il a pu rejoindre Fès et ranger sa Yamaha dans le parc fermé. Le règlement est strict sur le sujet, il aurait figuré sur la liste des abandons à défaut de ramener sa machine jusqu'au point stop.

Par ailleurs, Xavier de Soultrait, pilote Yamaha fut trahi par le moteur sur la dernière spéciale du rallye. Quant à Caimi, victime d'une lourde chute dans l'étape 4, il a été rapatrié avec une fracture du fémur.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Maroc