Editorial Raid

  • Dakar Arrivée: Peugeot et Sainz-Cruz triomphent...

    Dakar 2018 : 3ème Victoire consécutive de Peugeot
    Après 8793 km de dunes, de chemins montagneux, de pistes rocailleuses et de pièges divers à travers le Pérou, la Bolivie et l’Argentine, l’équipage Carlos Sainz / Lucas Cruz a permis à la Peugeot 3008DKR Maxi de signer une

    Lire la suite
  • Dakar: 8ème Prix Emilie-Poucan de la meilleure photo

    Le Prix Emilie-Poucan de la meilleure photo de l’édition 2018 du Dakar a été décerné à l’unanimité du jury* à Eric Vargiolu, photographe pour l’agence DPPI qui a couvert son 40ème Dakar cette année :

    Lire la suite
  • Dakar 2018 Arrivée : Indomptable

    Les victoires de Kevin Benavides à moto, Ignacio Casale en quad, Giniel de Villiers en auto et Ton Van Genugten en camion dans la dernière spéciale (étape 14) n’ont pas bouleversé les positions au sommet de la hiérarchie du rallye.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actualités autres catégories

Maroc/Serradori-Lurquin: Proche de l'exploit avant une courroie

Dunes et Cap à l’Ouest
Spéciale 4A – 191,56 km SS / Spéciale 4B – 263,51 km SS

Une courroie et 45 minutes d'arrêt ! Retenir que cet incident mécanique pourrait être le résumé de cette avant dernière étape du Rallye du Maroc. En regardant le déroulé de la journée, le team SRT a surtout prouvé qu'il devient un sérieux concurrent dans la discipline !

 

Mathieu Serradori est parti fort, très fort. "Ce matin, mon pilote a roulé vite dans les rapides puis dans le cassant et même dans les dunes. Quand je dis vite c'est très vite", avoue Fabian Lurquin, satisfait du comportement du pilote varois. Si bien que le Buggy du team SRT se permet le luxe de doubler les trois Mini de Vasilyev, Menzies et Garafulic avant le kilomètre 70. "Le top 10 au général nous tendait les bras et on pouvait un top 5 sur l'épreuve du jour. Les sensations étaient exceptionnelles", reconnaît Mathieu.

Mais un grain de sable ou plutôt une courroie va venir perturber cette mécanique bien huilée. "La courroie de la boîte a lâché. Arrêt de 45 minutes. C'est frustrant car cela aurait pu être notre étape."

Le rallye du Maroc avait pour objectif de se préparer à l'Africa Race. Aujourd'hui Mathieu et Fabian ont su prouver par leur pilotage et leur navigation qu'ils ont les capacités pour se placer parmi les meilleurs. Concernant le petit souci mécanique, ce problème pourra facilement se corriger pour éviter ce genre d'ennui sur l'épreuve de Schlesser (Africa Eco Race). Il reste une étape au Maroc et le team SRT tentera de réaliser un exploit pour franchir la ligne d'arrivée dans les premiers.

Valérie Maurel,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Maroc