Editorial Raid

  • Paulo Gonçalves signe chez Hero MotoSports

    - Le Team Hero MotoSports Rally prépare le futur avec une équipe encore plus forte

    - Paulo Gonçalves, pilote de rallye de pointe, recruté comme quatrième pilote

    - La signature intervient au lendemain du premier podium du team cette saison

    Lire la suite
  • Le Dakar pose ses roues en Arabie Saoudite

    C'est désormais officiel : après 11 éditions sud-américaines, le Dakar change de continent. Cap sur le Proche-Orient et l’Arabie Saoudite, 30ème pays traversé par le plus célèbre – et le plus contesté - des rallyes raids. A la clé, on évoque un contrat mirifique de 5 ans.

    Lire la suite
  • Morocco Desert Challenge Etape 7: Que du plaisir !

    MERZOUGA - BOUARFA : 435 km
    L’avant dernière spéciale de ce 11ème Morocco Desert Challenge a encore offert du beau spectacle aux participants, entre dunes au départ et pistes roulantes ensuite.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Silk Way Rally/SRT SS6: Les montagnes russes des émotions

Volgograd – Lipetsk - Spéciale : 317,15km
Cette 8ème édition du Silk Way Rally aura mis les nerfs des participants à rude épreuve. Mathieu Serradori et Fabian Lurquin n'ont pu échapper à la défaillance mécanique, comme cela a été le cas pour d'autres concurrents. Un problème de boîte – les mécanos de l'équipe nous diront ce qu'il en est vraiment une fois le Buggy arrivé – a poussé l'équipage SRT à s'arrêter une première fois. Tentant de repartir, il a du se résoudre à stopper sa course entre le CP1 et le CP2 de la spéciale.

Une déception et frustration plus forte lorsqu'on voit un de ses adversaires directs (Al Attiyah) vous dépasse.

"Cela fait partie des mésaventures du rallye, c'est rageant ! Nous avons eu la chance d'être remorqués par le pilote italien Marco Piana, nous le remercions sincèrement pour son geste. Il nous permet de terminer dans les délais pour 13 minutes après nous avoir tracté pendant près de 200 km" avoue Mathieu Serradori, reconnaissant. En réalisant le secteur sélectif en 7h37mn10s, le team SRT perd logiquement sa deuxième place au général au profit du pilote qatari, Al Attiyah. Al Rajhi, de son côté, a bien géré sa course et conserve la tête du classement.

La belle surprise de la journée: Mathieu Serradori et Fabian Lurquin restent sur le podium du général (3ème). Alors que Rudskoy aurait pu repasser devant au classement, il a été également victime d'un incident mécanique.

"Nous avons eu plusieurs soucis sur ce Silk Way mais nous avons eu aussi de la chance dans ces difficultés. Nous avons conservé un mental de compétiteurs. Nous allons arriver tard ce soir et il va y avoir beaucoup de travail sur le Buggy. Mais demain nous repartirons le couteau entre les dents pour monter sur ce podium," conclut Fabian Lurquin.

Rien n'arrête SRT en Russie !

Valérie Maurel,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Silk Way Rally