Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Silk Way 2017

MFE-Live.com - Actus du Silk Way Rally

Silk Way Rally: Overdrive et le Team Keeopower à mi-parcours

- Yong Zhou grimpe à la sixième place du classement général avec son Toyota Hilux du team BP Yong
- Christian Lavieille reste cinquième et mène la danse au sein du team Baic V8 Proto

Overdrive Racing et le team Keeopower sont en embuscade pour le podium après les huit premiers jours d’un Silk Way Rally éprouvant, entre Moscou en Russie et Xi’an en Chine.

 

À l’entame d’une journée de repos ô combien méritée à Urumqi, dans l’ouest de la Chine, le duo français Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin conserve une belle cinquième place au classement général, la première des trois voitures Baic V8 Proto engagées sous la bannière du team Keeopower, conjointement avec Overdrive Racing.

Le pilote chinois Yong Zhou et son navigateur français expérimenté Pascal Maimon sont classés pour leur part au sixième rang de la catégorie T1, dans un Toyota Hilux Overdrive Racing aux couleurs du team BP Yong.

La paire chinoise Binglong Lu et He Sha pointe quant à elle à la 10e place avec le deuxième Baic Motor BJ4OL, tandis que leurs coéquipiers Yangui Liu et Hongyu Pan sont 13èmes.

Enfin, les Chinois Zhitao He et Kai Zhao ont été contraints à renoncer à une partie d’une étape, en raison de la fatigue du pilote, mais ils ont néanmoins atteint la journée de repos en 20e position dans un second Toyota Hilux Overdrive Racing engagé sous la bannière de Boundless Yong.

Après un départ en grande pompe de la Place Rouge de Moscou, vendredi 7 juillet, la caravane du rallye mettait le cap sur le sud de la Russie, en direction du Kazakhstan, puis de la Chine. La première étape proposait une spéciale de 61,43 km sur les 726,95 km à disputer dans la journée entre la capitale russe et Tchéboksary, sur les bords de la Volga. Lavieille se comportait très bien à bord du premier Baic, en signant le 6ème temps scratch de ce prologue. Derrière lui, Yangui Liu était 19ème, Yong Zhou 26ème, Binglong Lu 48ème, juste devant Zhitao He.

La deuxième étape, longue de 785,63 km, dont un secteur chronométré de 157 km était contrariée par une pluie torrentielle et de la boue. Entre Tchéboksary et Oufa, Lavieille conservait néanmoins sa sixième place en terminant au même rang dans la spéciale du jour, tandis que Liu grignotait trois places pour remonter à la 16ème. Yong Zhou, Binglong Lu et Zhitao He ralliaient quant à eux le bivouac aux 19ème, 34ème et 43ème places du classement général.

Le Silk Way Rally entrait au Kazakhstan pour une étape entre Oufa et Kostanaï agrémentée d’une spéciale de 329,25 km. La journée était excellente pour Yong Zhou et son Toyota Hilux du team BP Yong, puisqu’il signait le troisième temps de la spéciale derrière les très expérimentés Sébastien Loeb et Stéphane Peterhansel. Au passage, le pilote chinois remontait à la 13ème place du général. Si Lu et Liu prenaient les septième et huitième places de la spéciale, Lavieille, lui, concédait quelque 10 minutes et rétrogradait en septième position. Quant à Zhitao He, frappé par une pénalité, il chutait au 52ème rang.

La quatrième journée de compétition conduisait les concurrents de Kostanaï à Astana sur une distance de 908,8 km, dont une spéciale de 373,22 km. Si devant, Loeb en profitait pour accroître son avance en tête, la journée était également fructueuse pour Overdrive Racing et le team Keeopower. Lavieille et Yong Zhou réalisaient en effet les 4ème et 11ème temps, permettant au Français de remonter à la 3ème place et au Chinois à la 8ème. Binglong Lu conservait, lui, sa 12ème place de la catégorie T1.

L’itinéraire du cinquième jour conduisait les équipages d’Astana à Semeï, pour un périple long et exigeant au cœur du Kazakhstan de 849,54 km, dont 484,47 chronométrés. Liu réalisait le quatrième chrono, grimpant ainsi à la 18ème place, alors que Lavieille perdait une place pour redescendre à la quatrième dans le Baic de tête et que Yong Zhou pointait à la sixième place des T1. Zhitao He, lui, était contraint à l’arrêt, victime de problèmes techniques.

Les rescapés quittaient ensuite Semeï pour Ourdjar lors de la sixième journée avec 597,13 km au menu dont un secteur sélectif de 387,86 km. Lu et Lavieille signaient les quatrième et cinquième temps, alors que Liu terminait 14ème et Yong Zhou 19ème. De retour dans la course, Zhitao He finissait au 30ème rang au classement général, loin derrière Lavieille et Yong Zhou, respectivement cinquième et sixième de la catégorie T1.

La septième étape poursuivait son exploration des vastes steppes et étendues désertiques kazakhes entre Ourdjar et Karamaï en Chine pour une spéciale courte de 106,6 km et 412,9 km à parcourir au total. Avec un joli tir groupé, Liu signait le quatrième chrono, Lavieille le cinquième et Yong Zhou le neuvième.

Le Silk Way Rally franchissait ensuite la montagne du Tian Shan le huitième jour, entre Karamaï et Urumqi où les équipes pouvaient profiter d’une journée de repos bien méritée. Parti cinquième sur un tracé de 436,34 km dont 250,37 en spéciale, Lavieille conservait ce rang avant la journée de repos.

Cette semaine, le parcours s’aventurera dans le désert de Gobi et les territoires désertiques les plus sauvages de Chine, via Hami, Dunhuang, Jiayuguan, Alxa Youqi et Zhongwei, avant l’arrivée qui sera jugée à Xi’an le 22 juillet.

D'après communiqué Overdrive,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Silk Way Rally

Rallye-event-2017