Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Silk Way 2017

MFE-Live.com - Actus du Silk Way Rally

Silk Way Rally Etape8: Le Buggy 2WD 7ème à la journée de repos

8ème étape : Karamay - Urumqi

En se réveillant ce matin, le Silk Way Rally a perdu à nouveau 2 heures et se retrouve dorénavant avec un décalage de + 6h sur Paris. La ville étape du jour, qui reçoit également la journée de repos de demain, n’est autre qu’Urumqi, le chef-lieu de la province autonome ouïgoure du Xinjiang.

 

En mongol, Urumqi signifie 'Beaux pâturages' mais cette grande ville moderne n’a plus grand chose à voir avec les mythiques cités de la Route de la Soie.

Une curiosité : à 320 km d’Urumqi, près de la bourgade de Hoxtolgay, le point GPS 46° 17′ N, 86° 40′ E est, de notre planète, le plus éloigné de la mer, à 2649 km de la côte du Bo Hai un golf tributaire de la Mer Jaune.

La spéciale Karamay - Urumqi annonce les difficultés de la semaine à venir avec un début de secteur sélectif sur une sorte de lac séché couvert de végétation suivi par de grandes pistes rapides type WRC parsemé de nombreux pièges. Vient ensuite du hors-piste sablonneux légèrement mou puis des pistes utilisées pour la recherche pétrolière, avec de grandes descentes et encore de la végétation, sur lesquelles il faut rester vigilant jusqu’au CP1. La deuxième partie est rapide mais avec des effondrements sur les côtés et la fin est sinueuse mais rapide.

Pour l’équipage 2WD #115 Amos et Delaunay, ce fut une bonne journée qui se termine en 11ème position —en 3h19’04 à seulement 30’45 de Loeb/Elena (Peugeot), vainqueurs de la spéciale— et une 7ème place au classement général provisoire à moins d’une minute de Zhou/Maimon (Toyota Hilux).

"En début de spéciale", explique Eugenio Amos, "dans une dune molle, au km40 environ, nous nous sommes ensablés car nous avions arraché le système de dégonflage dans la végétation. Sébastien a fait une réparation de fortune et nous avons continué de la sorte, en jouant sur les pressions des trois autres pneus. Au CP2, nous étions 4èmes car j’avais pas mal attaqué, j’ai décidé alors de terminer la spéciale plus tranquillement car la piste devenait cassante. J’ai géré pour arriver à Urumqi avec un Buggy en bon état afin que les mécanos n’aient pas trop de travail. Il nous reste encore 4.500 km à parcourir… et le plus dur reste à faire !"

Demain, dimanche :journée de repos traditionnelle sur le Silk Way Rally. Les mécaniciens de l’équipe 2WD réviseront complètement le Buggy pour la seconde semaine qui ne sera pas, cette fois, de tout repos.

Judith Tomaselli,…


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Silk Way Rally

Rallye-event-2017