Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Matthieu, jamais sans... Nasser !

Rentrées de Lima, Nasser Al-Attiyah et de Matthieu Baumel sont devenus des globe-trotter ! Un voyage éclair en Afrique du Sud (au siège de Toyota Gazoo) puis, quelques jours de repos ont permis au français de faire un saut sur le Monte Carlo pour encourager Sébastien Loeb et Daniel Elena.

 

Un Dakar tactique et bien géré
Un retour sur leur prestation au Dakar s'impose avec celui qui est devenu 'la' référence de la navigation : Matthieu Baumel. "Nous avons roulé tous les jours de la même façon. Nasser était à 80% de ses possibilités, pas une seule journée, il a pris un risque. Nous avions - avant le départ - élaboré une tactique, en fait, nous avons géré notre course de façon différente à celle des éditions précédentes. La stratégie s'est montrée payante, la gestion de notre avance s'est faite au quotidien dès que nous avons pris la tête du rallye à savoir, le troisième jour..."

Matthieu a savouré cette victoire en famille et avec des amis venus l’accueillir comme un héros. Il se souvient encore : "Ce furent dix jours stressants en raison de la dangerosité du parcours. Jusqu'ici je n'avais pas perdu de poids, au terme de cette édition, je suis rentré plus léger ! Une fatigue mentale et nerveuse s'est faite sentir..."

Un premier programme 2019...
Avant de reprendre le chemin de la compétition que les deux hommes partageront entre le rallye-raid et le WRC Moyen Orient dont ils détiennent également le titre, Matthieu n'a pas encore en mains le planning définitif de leur prochaines joutes. Il sait que des classiques incontournables seront au programme comme la Baja au Qatar à la fin du mois de février, le Sealine au Qatar (rallye), Kazakhstan, Silk Way Rally et bien évidemment le Maroc avant de remettre en jeu en 2020, leur victoire au Dakar. Par contre, les Jeux Olympiques se profilant, Nasser a l'obligation de participer aux sélections de skeet (ball-trap) pour se qualifier et représenter son pays. De ce fait, sa liberté se limitera mais, si, ils le peuvent ils étofferont leurs participations sur d'autres manches mondiales rallye-raids.

Rendez-vous au Japon !
Pour l'heure, c'est au Japon qu'ils vont se rendre pour être fêtés par Toyota qui remporte sa première victoire en auto sur le Dakar. Qu'en sortira t'il de cette rencontre ? Pour Nasser comme pour Matthieu, ils aimeraient une reconnaissance de Toyota Gazoo, entité sportive officielle et devenir un département à part entière, comme celui qui anime le WEC.

Tout en espérant cette issue, Matthieu conclut : "Ce fut une belle victoire !". Le français de Céreste dans le Luberon enregistre son deuxième succès (2015 et 2019) sur l'épreuve tandis que Nasser a remporté le Dakar à trois reprises, sa première avec VW avait été acquise avec l'allemand Timo Gottschalk. Alors que, Matthieu totalise cinq victoires sur le Rallye du Maroc contre 4 pour Nasser !


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar