Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Dakar SS3 Yamaha: La toute première de Xavier de Soultrait

Au guidon de sa Yamaha WR450F Rally, engagée par le Yamalube Yamaha Rally et frappée du #18, Xavier de Soultrait s’est imposé ce mercredi dans la 3ème étape du Dakar 2019. Son coéquipier Adrien Van Beveren offre à l’équipe la 4e place de l’étape et la 4ème position au classement provisoire Moto.

 

Liaison : 467 km – Spéciale : 331 km - Total : 798 km
Avec un plan d’attaque bien calculé, Xavier de Soultrait a pu utiliser pleinement ses compétences en navigation aujourd’hui. L’un des premiers concurrents à se sortir d’une étape difficile, il s’est ainsi assuré d’une fantastique victoire d’étape pour se hisser à la sixième position du classement général provisoire de l’épreuve.

Fort d’une nouvelle performance aujourd’hui au Pérou, Adrien Van Beveren, chef de file de l’équipe Yamalube Yamaha Rally, a réussi à gagner trois places au classement provisoire. Actuellement à 13.29 minutes du leader et en quatrième position, le tricolore se tourne vers les prochaines étapes dans les dunes d’Amérique du Sud.

Fortunes diverses en revanche pour les deux autres pilotes Yamalube Yamaha Rally. Alors que Xavier de Soultrait et Adrien Van Beveren jouissaient tous les deux d’une belle étape et remontaient au classement, leurs coéquipiers Franco Caimi et Rodney Faggotter n’ont pas pu terminer la journée.

Souffrant d’une douleur intense à sa jambe blessée récemment, l’Argentin a été contraint d’abandonner la course. Quant à Rodney Faggotter, un petit problème technique après le dernier point de passage, n’a laissé aucune chance à l’Australien expérimenté de terminer l’étape.

Une longue étape marathon est au programme des deux prochains jours. Demain jeudi, une longue spéciale de 405 km emmènera les concurrents jusqu’à Moquegua.

Xavier de Soultrait : "Cela fait du bien de remporter cette étape dans le sable. Nous avons eu une navigation difficile aujourd’hui et je suis heureux de ne pas m’être trompé. Pour moi, c’était la première étape du rallye. Mon plan était d’adopter un rythme soutenu du début à la fin, ce qui m’a permis de l’emporter. Je veux garder le même élan tout au long de cette première semaine de course, puis essayer de pousser plus fort chaque fois que j’en ai l’occasion. Tout va bien pour moi jusqu’à présent, la moto marche très bien."

Adrien Van Beveren : "Je suis vraiment satisfait de ma performance aujourd’hui. L’étape était dure et il y avait beaucoup de brouillard dans la première partie. À un moment donné, nous nous sommes retrouvés coincés dans le brouillard avec quelques autres pilotes, mais j’ai réussi à trouver la sortie dans les dunes. Je prévoyais de pousser plus pour gagner du temps, mais un petit problème avec mon embrayage ne me permettait pas de rouler comme je l’aurais voulu. Le Dakar est une énorme aventure et je suis heureux d’avoir trouvé le moyen de sortir de ce petit problème et d’avoir réussi à passer un bon moment sur la piste. Tous les membres de notre équipe font de leur mieux et maintenant, cap sur l’étape marathon qui commence demain."

Franco Caimi : "Les choses n’ont pas fonctionné comme je l’espérais aujourd’hui et la douleur à la jambe était insupportable. J’ai eu du mal à terminer l’étape hier et aujourd’hui les choses étaient encore plus difficiles. Pour moi, ce fut un énorme challenge que de me préparer en seulement deux mois après mon opération du fémur. Je suis vraiment heureux d’être là pour soutenir mon équipe et j’espère vraiment pouvoir continuer ce rallye avec eux. Je suis déterminé à travailler dur pour revenir encore plus fort. C’est une excellente journée pour Yamaha et je veux féliciter Xavier et Adrien pour leurs excellents résultats."

Quad : 5 sur 5 pour Yamaha
La 3ème étape a été marquée par une très large domination Yamaha avec cinq YFM700R aux cinq premières places.

Jeremias Gonzalez Ferioli (Yamaha YMF700R-Ferioli Racing Team-Yamaha Racing) s’est imposé pour la première fois sur le Dakar 2019 en précédent son compatriote argentin Nicolas Cavigliasso (Yamaha YMF700R-Drag’on Rally Team-Yamaha Racing) d’1.44 minute et Gustavo Gallego (Yamaha YMF700R-Gustavo Gallego Competicion-Yamaha Racing) de 10.50 minutes. Un podium 100% argentin et 100% Yamaha YFM700R !

Le top 5 était complété par le Chilien Giovanni Enrico (Yamaha YMF700R-Enrico Racing Team-Yamaha Racing) à 14.46 et par le Français Alexandre Giroud (Yamaha YMF700R-Team Giroud-Yamaha Racing) à 31.06.

Au provisoire, Nicolas Cavigliasso (Yamaha YMF700R-Drag’on Rally Team-Yamaha Racing) conserve l’avantage et augmente même son avance sur Jeremias Gonzalez Ferioli (Yamaha YMF700R-Ferioli Racing Team-Yamaha Racing) à 29.52 minutes. Gustavo Gallego (Yamaha YMF700R-Gustavo Gallego Competicion-Yamaha Racing) perd une place à 30.20 et Giovanni Enrico (Yamaha YMF700R-Enrico Racing Team-Yamaha Racing) en gagne deux (4ème à 45.40 minutes) devant Alexandre Giroud (Yamaha YMF700R-Team Giroud-Yamaha Racing) désormais 5ème à 59.24 minutes.

SxS : Ignacio Casale (Yamaha YXZ1000R) marque le pas
7ème du classement provisoire ce matin au départ de San Juan de Marcona, Ignacio Casale et Americo Aliaga (Yamaha YXZ1000R-Casale Racing-Yamaha Racing) n’ont pas été gâtés par les conditions aujourd’hui. L’équipage Chilien a dû se contenter de la 14ème place à l’arrivée au bivouac d’Arequipa et du même coup perd quatre positions au classement provisoire (11ème à 1h12.58).

Jeudi 10 janvier 2019 – Etape 4 – Arequipa-Moquegua
Liaison : 106 km – Spéciale : 405 km - Total : 511 km

Jean-Paul Ancion,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar