Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar Tour: Les Italiens gonflés à bloc !

Les passionnés de rallye-raid italiens se sont donnés rendez-vous jeudi soir dans le centre de Milan, nouvelle étape de la tournée européenne du Dakar Tour. Dans le sillage du 'rookie' Maurizio Gerini ou du pilote de Buggy Eugenio Amos, de nombreux Italiens aspirent eux aussi à participer à l’aventure.

 

Ambiance de fête à Milan ce jeudi soir. Le Dakar Tour a fait escale au Deus Cafe, un établissement branché où les Milanais apprécient siroter un verre au côté des nombreuses motos et accessoires vintages proposés à la vente. Dans ce cadre, plus de 180 personnes, concurrents, membres d’équipes, journalistes et curieux se sont retrouvés afin d’évoquer la prochaine édition du rallye le plus dur du monde, qui aura lieu intégralement au Pérou du 6 au 17 janvier prochain.

Entre émotion et détermination
Un instant convivial et chargé d’émotion : un hommage a été rendu à Fausto Vignola dont le coéquipier Maurizio Gerini, étincelant lors du son premier Dakar en janvier dernier, sera à nouveau sur la ligne de départ en 2019. "Dès l’arrivée, je me suis tout de suite mis au travail pour revenir plus fort. C’est une expérience unique, autant humaine que sportive." Une volonté affirmée qui rejoint celle de Jacopo Cerutti qui disputera son 4e Dakar. "Mon but est de continuer à progresser et pourquoi pas me rapprocher du Top 10. Je suis très motivé."

"Une émulation certaine"
À leur côté, le préparateur RTeam, habitué du Dakar, s’apprête à engager deux autos et deux camions en janvier prochain. "Nous avons de nombreux pilotes très enthousiastes qui peuvent prétendre à jouer les premiers rôles", se réjouit Edo Mossi, correspondant du Dakar en Italie. "Il y a une émulation certaine entre les pilotes expérimentés et les plus jeunes et ça ne peut qu’être bénéfique pour la suite."

Parmi les sources d’inspiration pour les passionnés de rallye-raid italiens, il y a Eugenio Amos. Au cours de la dernière édition, l’Italien est parvenu à hisser son buggy à une honorable 6e place lors d’une des étapes péruviennes, entre San Juan de Marcona et Arequipa. "La nouvelle édition promet de nombreuses étapes de sable, ce qui sera passionnant", explique-t-il. "Par ailleurs, nous aurons moins d’étapes en altitude, ce qui va permettre de préserver nos machines."

Disputer l’intégralité du Dakar au Pérou fait l’unanimité dans le contingent italien, le Pérou offrant une variété de paysages incroyables et de nombreux passages de dunes. À l’issue de la présentation, alors que la nuit tombait sur Milan, les participants ont quitté le Deus Cafe des étoiles plein les yeux avec la farouche volonté de se retrouver au Pérou dans huit mois.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar