Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar Etape 13 Overdrive: Du très grand Lucio Alvarez !

Décidément en verve en cette fin de Dakar à domicile, Lucio Alvarez n’en finit plus d’étonner ! En témoigne la deuxième place obtenue ce jour au milieu d’une cohorte de montures officielles, sur le Toyota Hilux bichonné par Overdrive Racing. Soit son meilleur résultat jusqu’alors sur une véritable étape de l’épreuve reine du rallye-raid. Impeccablement navigué par Rob Howie, son coéquipier Sud-Africain, Lucio ralliait le terme du premier tronçon de spéciale au quatrième rang, avant de hausser encore le ton sur le second pour finir deuxième derrière Nasser Al Attiyah, sur le Toyota Hilux officiel.

Signe du niveau de compétitivité plus que jamais intact de la version client du pick-up japonais. Dixième ce soir du classement général provisoire, Alvarez reprenait du même coup seize minutes supplémentaires à son rival, pour le gain de la place honorifique de premier argentin.

Si bien que seules quelque douze minutes les sépareront demain matin au départ de l’ultime chrono, long de 119 kilomètres tracé autour de Cordoba. Le sprint final sera donc chaud ! Alejandro Yacopini et Peter Van Merksteijn, respectivement dix-septième et dix-huitième de la journée, n'avaient en revanche aucune intention de faire le show aujourd'hui : ils se sont attachés à protéger leur position, et préserver leur monture, avec succès. Dans l'espoir de pouvoir concrétiser demain un tir groupé Overdrive Racing (8ème, 10ème, 11ème) qui aurait fière allure !

"J’avais déjà signé une deuxième place en 2013 mais c’était sur un prologue", expliquait Lucio Alvarez. "Sur une véritable spéciale, cela fait encore davantage plaisir ! La première partie de chrono était pourtant très difficile avec toute cette végétation dans les dunes et ce fesh-fesh. La deuxième était plus typée rallye classique et j’y ai pris beaucoup de plaisir. Maintenant, on va encore attaquer demain pour essayer de finir en beauté !"

"Pour une avant dernière étape de Dakar, elle n'avait rien d'une promenade de santé", plaisantait Alejandro Yacopini. "C'était encore une journée très longue passée dans la voiture, et c'était vraiment éprouvant. Mais nous avons su trouver un rythme qui nous permette de rejoindre l'arrivée sans prendre de risques. Demain, on nous annonce des pistes typées WRC, ce n'est pas forcément ce que je préfère, mais nous allons tâcher d'en profiter encore à fond."

"Mes sentiments sont mitigés aujourd'hui", avouait Peter Van Merksteijn. "Je suis évidemment content de pointer désormais au huitième rang du classement général provisoire, mais je suis désolé que cela soit grâce à l'abandon de mon compatriote et ami Bernhard Ten Brinke. Il méritait son podium ! De mon côté, la première partie de spéciale a été incroyablement dure, le sable était si mou que l'on s'est ensablés à trois reprises. Je pense que j'aborde encore trop prudemment ce genre de portions sablonneuses. La deuxième section était en revanche plus facile, à ceci près que j'ai souffert de la poussière de concurrents précédents."

RÉSULTATS
Vendredi 19 janvier / San Juan-Cordoba / 368 km de spéciale
2. Alvarez-Howie (Toyota Hilux) à 11’16’’
17. Yacopini-Scopinaro (Toyota Hilux) à 50’47’’
18. Van Merksteijn-Marton (Toyota Hilux) à 51’19’’
 
Classement général
8. Van Merksteijn-Marton (Toyota Hilux) à 7h42’41’’
10. Alvarez-Howie (Toyota Hilux) à 9h21’22’’
11. Yacopini-Scopinaro (Toyota Hilux) à 12h37’24''

Eric Bellegarde,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar