Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar Étape 7 : Al Attiyah annexe la deuxième marche du podium

Du niveau de l’océan Pacifique, au Pérou, le Dakar est passé presque sans transition à de la haute montagne en Bolivie. Avec les aléas météorologiques que cela implique : soudaineté des phénomènes, violence aussi. Disputée en moyenne entre 3700 et 4000 mètres d'altitude, cette septième étape courue au lendemain de la journée de repos, sur 425 kilomètres entre La Paz et Uyuni, s’est révélée être apocalyptique.

En raison de pluies diluviennes qui inondèrent copieusement le parcours, au point de transformer les pistes locales en de véritables bourbiers. Dans ces conditions, il fallait des dons d’équilibriste, la capacité également à bien lire l’adhérence au sol, pour ne pas s’embourber et s’en sortir sans dommages.

Giniel De Villiers-Dirk Von Zitzewitz et Nasser Al Attiyah-Mathieu Baumel en sont assurément dotés. Au volant de leur Hilux dernière génération du Toyota Gazoo Racing SA, ils ralliaient respectivement l’arrivée aux deuxième et troisième places, malgré plusieurs minutes de concédées pour le deuxième équipage cité dans de l’herbe à chameaux. Si bien qu’au soir de la première moitié de l’étape marathon, qui connaîtra son épilogue demain sur la route menant à Tupiza (498 km de spéciale), Nasser Al Attiyah occupe désormais la deuxième position du classement général, tandis que Giniel De Villiers figure actuellement au pied du podium provisoire. La journée était en revanche plus difficile pour Bernhard Ten Brinke et Michel Perin, septièmes à 31’33’’, suite à une panne d’essuie-glace les ayant obligés à s’arrêter pour réparer.

Mais la paire franco-néerlandaise pointe toujours dans le sillage de ses équipiers, au cinquième rang du général. Avec plus d’une heure quarante-cinq minutes de perdues pour celui qui était leader de la course ce matin, cette quarantième édition du Dakar a encore fait la démonstration aujourd'hui de son caractère complètement imprévisible. Signe que beaucoup de rebondissements peuvent encore survenir, et les pilotes du Toyota Gazoo Racing SA, déterminés à continuer à attaquer, saisiront la moindre opportunité de faire vaciller leur principal adversaire.

RESULTATS
Samedi 13 janvier / La Paz-Uyuni / 425 km de spéciale
2. De Villiers-Von Zitzewitz (Toyota Hilux) à 12’05’’
3. Al Attiyah-Baumel (Toyota Hilux) à 14’19’’
7. Ten Brinke-Perin (Toyota Hilux) à 31’33’’

Classement général
2. Al Attiyah-Baumel (Toyota Hilux) à 1h11’29’’
4. De Villiers-Von Zitzewitz (Toyota Hilux) à 1h20’54’’
5. Ten Brinke-Perin (Toyota Hilux) à 1h25’04’’

Eric Bellegarde,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar