Editorial Raid

  • Morocco Desert Challenge Etape 7: Que du plaisir !

    MERZOUGA - BOUARFA : 435 km
    L’avant dernière spéciale de ce 11ème Morocco Desert Challenge a encore offert du beau spectacle aux participants, entre dunes au départ et pistes roulantes ensuite.

    Lire la suite
  • Le Dakar pose ses roues en Arabie Saoudite

    C'est désormais officiel : après 11 éditions sud-américaines, le Dakar change de continent. Cap sur le Proche-Orient et l’Arabie Saoudite, 30ème pays traversé par le plus célèbre – et le plus contesté - des rallyes raids. A la clé, on évoque un contrat mirifique de 5 ans.

    Lire la suite
  • Paulo Gonçalves signe chez Hero MotoSports

    - Le Team Hero MotoSports Rally prépare le futur avec une équipe encore plus forte

    - Paulo Gonçalves, pilote de rallye de pointe, recruté comme quatrième pilote

    - La signature intervient au lendemain du premier podium du team cette saison

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Dakar/XTrême+ : Quatre Polaris dans le vent...

La route sera longue pour arriver à Valparaiso au Chili, elle l'est tout autant chaque jour pour rallier l'arrivée pour les petites 'puces' enagagées par Marco Piana, le patron du XTrême+. Les quatre équipages uaront fort à faire dans cette course de rallye-raid, le plus long et dur dans le monde avec des mensurations imposantes : 9209 km à parcourir dont 5 212 en spéciale.



Le Team Xtremeplus est donc paré pour mener au mieux sa campagne sud américaine, comme il le fit ces deux dernières années... mais sur cette édition avec le soutien officiel de Polaris US, la maison mère ! Cette sympathique équipe qui se compose de 28 personnes n'a pas à rougir face à l'armade X-Raid et autres ! Chacun dans son rôle a le devoir du bien faire afin que les quatre Polaris RZR rentrent chaque soir au bivouac sans rencontrer de problème majheur sur les pistes !

L'impatience qui les animait à Rosario s'est transformée en sur-motivationn chaque équipage est parti vivre sa propre aventure suivi comme leur ombre par Marco Piana dans un petit camion d'assistance rapide...

Willy Alcaraz n°350 : "C'est mon troisième Dakar avec le RZR", commente Willy — Double vainqueur du Dakar en catégorie T3 et Solo par deux fois au volant du Polaris Xtreme+. "Je le sens bien ! L'an dernier, j'ai terminé 40ème, je vais essayer de faire mieux malgré le nombre de voitures rapides qui sont engagées. Cce sera difficile. Mais si je remporte à nouveau les deux victoires (T3 et solo), ce sera déjà bien pour l'équipe et à titre personnel. Cette année, le terrain est un peu moins favorable pour le RZR car, moins de sable, c'est là que nous pouvions faire la différence... Nous verrons, le Dakar est toujours dur et imprévisible mais l'équipe Xtreme+ est super, bien organisée, sérieuse et tellement sympa !"

Nicolas Duclos/Sébastien Delaunay n°364 : "C'est mon 2ème Dakar", compte le Franco-Congolais. "Pourtant, je ne souhaitais en faire qu'un seul... mais la passion m'a piqué et circule désormais ce virus dans le sang... Impossible d'y échapper. Je voulais y revenir ! J'attaque cette deuxième édition plus calmement que la précédente ayant plus d'expérience. Je connais mieux le fonctionnement de l'épreuve, je suis moins stressé et plus serein. Je suis également heureux d'avoir retrouvé toute l'équipe qui est vraiment très sympa, maintenant nous sommes rentrés dans le vif du sujet !"

Garry Connell/Annie Seel n°366 : "J'ai déjà couru le Dakar à moto et en assistance, c'est par contre, mon premier en RZR" avoue l'Australien. "J'ai adoré l'ambiance des vérifications, j'y trouve toujours beaucoup de plaisir quand tous les tampons figurent sur mon passeport Dakar et que je suis en possession de mon badge ! Mon but : arriver !"

Yasir Saedan/Laurent Lichtleuchter n°386 : "C'est mon premier Dakar", avertie le Saoudien. "Je suis impressionné par le nombre d'autos, motos, camions... le public et le nombre de papiers et de guichets que nous devons obtenir ! Je n'avais jamais vu ça mais c'est très bien organisé ! Pour moi, ce Dakar est une découverte. Je vais essayer de m'adapter rapidement et de rouler tranquillement au moins durant la première semaine."

Marco Piana (Team Manager) : "C'est mon troisième Dakar avec les Polaris RZR, j'ai la sensation que la catégorie et les machines intéressent de plus en plus de personnes. Après trois années de développement, les Polaris RZR sont de plus en plus fiables. C'est un produit dont le rapport qualité/prix permet aux concurrents de s'amuser et, en plus, d'obtenir des résultats. La preuve en est cette année, nous avons quatre Polaris engagés et 4 nationalités différentes y sont représentées : Française, Congolaise, Australienne et Saoudienne !"

Judith Tomaselli,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar