Raid Babyboomer's : Entraide et Solidarité

Les Babyboomer's sont entrés dans l’histoire ! C'est une étape digne d’une spéciale en Rallye Raid qui attendait la caravane. Au programme, des pistes roulantes qui favorisaient les 2 roues motrices, des petites pistes étroites en pierres, des oueds ensablés et plusieurs parties sablonneuses que le Rallye de l’Atlas empruntait, il y a quelques années.

 

Les 20 premiers kms se déroulent sur des pistes // plus ou moins cabossées, le temps de préchauffer les amortisseurs. Ensuite, les Babyboomer's s’engageaient en montée sur une piste en rocailleuses que les pneus ne raffolent pas vraiment. C'était le début d'une spéciale lors du dernier Rallye du Maroc à l'automne dernier. Puis ils retrouvent une piste large et très roulante pour libérer les chevaux, du gâteau pour les 2 roues motrices.

Malheureusement, tout a une fin ! Au km 67, survient la première difficulté du jour et son premier cordon de sable, qui pour le coup, favorise les 4x4. Si tôt dit, si tôt fait, les 2 RM s’élancent la fleur au fusil dans la gueule du loup ! devant les regards étonnés des 4x4. Ce qui devait arriver, arriva, la grande majorité des 2 RM se plantent joyeusement sous l’œil admiratif des autres Babyboomer's.

C’est alors, que le mot entraide prend tout son sens. Une armada de 4x4 vient au secours des valeureux guerriers ensablés jusqu’au cou ! Les ficelles sont de sortie et tout le monde met la main à la patte. Le Team Babytoy (Pierre Lartigue, René Metge et Gilles David) est le premier à sortir les copains. Et d’un, et de deux, et de trois… Finalement, tout le monde reprendra la piste plus porteuse jusqu’au prochain obstacle. 2 kms plus loin, les Babyboomer's descendent dans un chemin de chèvre étroit en trial pour rejoindre la vallée, quelques kms plus loin. À peine le temps de souffler, face à eux le gros morceau du gâteau, arrive. En route vers le sable fin et chaud, mais qui n’a rien à voir avec la chanson de Brigitte Bardot 'Sur la plage abandonnée, Coquillages et Crustacés, qui l’eût cru déplorent la perte de l’été, depuis s’en est allé… !

Point de plage ni de coquillages, seulement un passage de 15 kms dans un oued très très sablonneux, ou les 4x4 arrivent plus facilement à sortir leur épingle du jeu. Malgré tout, l’expérience de Claude Marreau démontre que sa R12 est capable de franchir n’importe quel obstacle, si on prend le temps d’observer l’état du sable, quitte à descendre du véhicule avant de s’élancer à bras raccourcis. Donc pour la deuxième fois consécutive, tous les 4x4 attendent ficelle tendue le passage des 2 roues motrices. Yann Duffillot souhaitait que l’esprit de Thierry Sabine reflète dans cette édition. Finalement, tout se passe comme il l’avait prévu, les gros porteurs attachent les plus petits pour qu’ils sortent au plus vite de ce mauvais pas. Cet instant d’entraide et de solidarité colle parfaitement à la philosophie du Raid Babyboomer’s. Après de multiples efforts, tout le monde retrouve des grandes pistes // qui logent les dunes de Merzouga, jusqu’au goudron tant attendu.

Cette journée riche en émotions restera certainement gravée un bon moment dans la tête des Babyboomer's car en plus, il y avait des pièges à éviter car la navigation n’était pas évidente.

Yann Dufllhot,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - News