Editorial Raid

  • Morocco Desert Challenge Etape 7: Que du plaisir !

    MERZOUGA - BOUARFA : 435 km
    L’avant dernière spéciale de ce 11ème Morocco Desert Challenge a encore offert du beau spectacle aux participants, entre dunes au départ et pistes roulantes ensuite.

    Lire la suite
  • Paulo Gonçalves signe chez Hero MotoSports

    - Le Team Hero MotoSports Rally prépare le futur avec une équipe encore plus forte

    - Paulo Gonçalves, pilote de rallye de pointe, recruté comme quatrième pilote

    - La signature intervient au lendemain du premier podium du team cette saison

    Lire la suite
  • Le Dakar pose ses roues en Arabie Saoudite

    C'est désormais officiel : après 11 éditions sud-américaines, le Dakar change de continent. Cap sur le Proche-Orient et l’Arabie Saoudite, 30ème pays traversé par le plus célèbre – et le plus contesté - des rallyes raids. A la clé, on évoque un contrat mirifique de 5 ans.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Abu Dhabi: Un podium pour Honda dès l'ouverture FIM

Le team Monster Energy Honda figurait parmi les principaux engagés de l’Abu Dhabi Desert Challenge, première manche du Championnat du monde FIM des rallyes tout-terrain 2019, qui s’est soldé par un beau podium pour le jeune José Ignacio Cornejo.

 

Le team Monster Energy Honda a fort bien entamé le Championnat du monde FIM des rallyes tout-terrain, en luttant pour les premières places lors de la première manche de la campagne, l’Abu Dhabi Desert Challenge. Ce fut un véritable défi pour tous les concurrents confrontés à 1 600 km de course dans l’immense désert de Liwa, avec des températures élevées, du sable mou et quelques journées ventées. Bien que deux des trois membres du team n’étaient pas au sommet de leur forme au départ - tous deux se sont blessés à l’entraînement dans la quinzaine précédant l’épreuve - les pilotes ont néanmoins fait preuve d’une grande persévérance et d’une volonté inépuisable pour aller jusqu’au bout du rallye.

Le jeune Chilien José Ignacio 'Nacho Cornejo' a obtenu le meilleur résultat du team Monster Energy Honda en terminant à la troisième place. Nacho a tenu un bon rythme tout au long de la semaine et, surtout, il a pu engranger de l’expérience parmi les pilotes de pointe, en ouvrant la piste à diverses occasions. Le pilote chilien a terminé l’Abu Dhabi Desert Challenge avec deux spéciales à son actif.

Cinquième du dernier Dakar, Kevin Benavides est arrivé pour sa part aux Émirats arabes unis après s’être démis une épaule et s’être fracturé une côte lors d’une chute à l’entraînement en Argentine. Le pilote argentin s’est malgré tout bien battu tout au long de la course pour passer du statut de zéro à celui de héros, en prenant la quatrième place au classement général. De précieux points pour le championnat du monde.

Tout comme lui, l’Espagnol Joan Barreda était également bien en deçà de ses capacités, puisqu’il a attaqué le rallye avec trois côtes fracturées et une luxation de la clavicule gauche suite à un accident de motocross survenu quinze jours avant le départ à Abu Dhabi. Outre sa condition physique médiocre, un problème mécanique dans la première spéciale l’a privé de toute chance d’obtenir un meilleur résultat final. Lors des spéciales suivantes, Barreda s’est battu pour retrouver le rythme de la course, ce qui s’est traduit par deux deuxièmes places.

Au terme de la première course du championnat du monde, le bilan est donc positif pour le team, compte tenu de la marge de progression physique des pilotes, qui devraient se relancer dans la course au titre mondial dès les prochaines échéances.

"Nous sommes très heureux pour le podium final de Nacho Cornejo à Abu Dhabi", a déclaré Raul Castells, manager du team Monster Energy Honda. "Il a fait une très bonne course et nous devons le féliciter. Cela montre qu’il est en grande forme après un superbe Dakar 2019. Je tiens également à féliciter Kevin Benavides et Joan Barreda, qui n’ont pas eu une course facile car ils sont arrivés blessés. Kevin a réalisé de bonnes performances et a tenu bon pour décrocher la quatrième place au classement général. Il en va de même pour Joan, malgré ses problèmes de la première journée et une nouvelle blessure, puisqu’il a souffert d’une profonde coupure provoquée par un repose-pieds. Tous deux ont fait de grands efforts dans une course loin d’être facile. Merci à tous les membres du team pour leur travail, car tout s’est si bien passé. Il nous faut maintenant regarder devant et préparer les prochaines courses, où nous espérons arriver avec des coureurs en pleine possession de leurs moyens physiques. Enfin, je tiens à remercier tous les sponsors qui nous ont aidés à atteindre ces résultats ; petit à petit, nous progressons. Lors de notre prochaine sortie, nous essaierons d’obtenir des résultats meilleurs encore."

Position au Championnat du Monde FIM après Abu Dhabi Desert Challenge
1. Sunderland Sam (GBR) - Red Bull KTM Rally Factory Team, 31 points
2. Benavides Luciano (ARG) - KTM Factory Racing Team, 23 points
3. Cornejo José Ignacio (CHI) - Monster Energy Honda Team, 21 points
4. Benavides Kevin (ARG) - Monster Energy Honda Team, 16 points
5. Short Andrew (USA) - Rockstar Energy Husqvarna Factory Racing, 14 points
6. Blair Ryan (GBR) - SRG Motorsports, 13 points
7. Meshari Jaffar Mohammed (KWT) - Team Jaffar, 12 points
8. Ackerman Mark (RSA) - SRG Motorsports, 11 points
9. Al Balooshi Mohammed (UAE) - Balooshi Racing KTM UAE, 10 points
10. McBride David (GBR) - Vendetta Racing UAE, 9 points...
20. Barreda Joan (SPA) - Monster Energy Honda Team, 3 points...
   


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Abu Dhabi