Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

6H TT Orléans : Quel suspense durant cette endurance !

Il faisait chaud, ce n'est pas original ! Il faisait tout aussi caniculaire dans les habitacles des autos des 52 partants aux 6 Heures tout-terrain d'Orléans sur le tracé en terre du 12ème Cuirassiers de Olivet.

Le 'plus' la présence d'un trio inhabituel que tout organisateur rêve un jour de recevoir.

L'A.S.A. Loiret eut ce privilège de recevoir Nasser Al-Attiyah – Matthieu Baumel, les vainqueurs du dernier Dakar accompagnés de Thierry Magnaldi dont c'était le retour en compétition. Triplette indissociable installée l'espace d'un week-end au RM Sport, écurie chère à Manu Castan. Une véritable ruche sous cette structure, des abeilles totalement dévouées à ces pilotes de notoriété pour mener à bien cette endurance, l'avant-dernière de la saison.

Après avoir assis le SSV Can Am X3 en pole par un chrono à couper le souffle signé par Nasser Al Attiyah, le Can-Am #100 n'a pas été épargné ! Des crevaisons, des soucis mécaniques... ont freiné les pilotes qui n'ont pas ménagé la mécanique. Roulant vite et fort, les trois relayeurs n'ont pu terminer le travail entamé par Thierry Magnaldi, acteur du premier relais.

Le Sodicars Racing installé en première ligne sur la grille de départ et auteur d'un départ canon réalisé par Gilles Billaut fut trahi après une heure de ronde par l'arbre primaire de la boîte de vitesses. "Elle s'est sectionnée net !" a commenté Gilles à son arrivée au stand. Après un bel effort, le pilote en charge du départ de l'équipe 'orange' avait fait un boulot de titan durant ce court relais au point d'occuper la 3ème place.

La victoire est revenue au Caze Kawasaki (#4) mené par Brochard, Caze et Potel qui, en 6 heures ont couvert 79 tours laissant leurs dauphins, Guyette et Mercier sur Can-Am à 1 tour. Sur la troisième marche du podium, un autre Can-Am s'est installé, celui de Beziat, Devos et Bastouilh.

Les leaders au Championnat en amont d'Orléans, Billaut et Boutron aidé dans leur endurance par Galland terminent 29ème après la longue réparation effectuée au stand Sodicars. Le BV4 de Audas-Seguin et Richard sauve l'honneur de l'équipe bordelaise en se classant 13ème, le SSV #487 de Mélanie et Guillaume Gonzalez et des deux féminines, Estelle Kazmiercz et Anaïs Lepers terminent à une très honorable place de 19ème.

Quant à Nasser Al Attiyah, Matthieu Baumel et Thierry Magnaldi, leur aventure s'est terminée une petite heure avant le drapeau à damier après avoir couvert 63 tours et tenu la tête de l'épreuve une bonne partie de l'endurance.

38 voitures classées sur les 52 parties.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain