Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2020

TT Baretous: Mathieu Hirigoyen au palmarès !

Mathieu Hirigoyen s'impose sur le rallye du Barétous qu'il affectionne tout particulièrement. Son principal adversaire n'aura pas été que Louis Dronde, contraint à l'abandon sur sortie de piste.

Maxime Fourmaux et son Can Am terminent 2ème au scratch et remporte cette manche du Challenge SSV. Le podium est complété par le cantalou Christophe Costes qui prend les commandes du Championnat avec son Fouquet Mazda.

Thibault Flouret Barbe s'impose largement dans le Challenge 2 roues motrices alors que Joël Harichoury monte sur la plus haute marche du podium dans le Trophée des 4x4.

CHAMPIONNAT DE FRANCE
C'est au milieu des montagnes du Béarn et sous le soleil que débute cette 11ème édition du Rallye du Barétous. Le premier à se mettre en avant n'est autre que l'actuel leader du Championnat, Didier Barthe. Sur les deux spéciales suivantes, Louis Dronde est le plus rapide mais il part à la faute dans le 4ème chrono et doit renoncer. Mathieu Hirigoyen signe le meilleur temps de cette ES mais sur les deux dernières spéciales du jour, ce sont les SSV qui se mettent en avant avec Maxime Fourmaux et Sébastien Guyette.

Le lendemain, Didier Barthe est encore une fois le mieux réveillé. Il se rapproche dangereusement du leader Mathieu Hirigoyen qui lui donne la réplique dans la suivante. Ce dernier peut souffler dans la 9ème spéciale puisque le pilote du Fouquet Honda renonce à son tour. Mathieu Hirigoyen n'en reste pas là, il signe 4 meilleurs temps et rentre avec une très belle victoire avec Pierre-Jean Viart à ses côtés.

Auteur du dernier scratch, Maxime Fourmaux a été un adversaire redoutable pour les équipages du Championnat avec son Can-Am. Il réalise un véritable exploit en montant sur la deuxième marche du podium scratch. Une première dans l'histoire du Rallye Tout-Terrain ! Il devance Christophe Costes qui fait la bonne opération du week-end malgré un problème de cardan le samedi. Ce dernier complète le podium final mais prend la 2ème place des buggys. Il remporte la classe T1A1 et prend les commandes du Championnat avec 12 points d'avance sur Didier Barthe.

La quatrième place du scratch est occupée par le Polaris de Sébastien Guyette qui a encore été impressionnant avec son Polaris sur ce terrain. Le top 5 est complété par le Fouquet Honda du pilote local Yannick Lonne-Peyret qui s'est montré très à l'aise sur ce terrain. Au 6ème rang, nous retrouvons le Rivet Nissan de Joël Chopin qui s'est montré très véloce sur la fin de l'épreuve. Pour ses premiers tours de roues avec son Fouquet Porsche, Olivier Latchère nous a gratifiés de passages généreux. Il rentre au parc fermé avec la 7ème place en poche juste devant l'expérimenté Vincent Foucart qui a encore régalé les spectateurs avec son Rivet Mazda tri-rotors. Au volant de son Can-Am, Romain Locmane clôture son rallye à la 9ème place finale. Enfin, le top 10 est complété par Julien Coudeu, très heureux de retrouver le chemin de l'arrivée après une longue période de disette.

CHALLENGE 2 ROUES MOTRICES
Sur ces pistes accidentées, le Rivet Honda et Thibault Flouret-Barbe se sont montrés très à l'aise. Très bien suspendu et rondement mené, le buggy charentais file vers une nouvelle victoire dans le Challenge 2RM. La deuxième place du podium est occupée par le Cledze de Yann Clevenot qui pointe à plus de 1'40 du vainqueur. Ce dernier a été menacé par un autre Cledze, celui de Pierre Bozom qui semble avoir pris la mesure de son nouveau buggy. Un pilote à suivre sur les prochaines épreuves. Au pied du podium, nous retrouvons Nicolas Martin qui signe le meilleur temps de la catégorie dans la dernière ES et marque donc le point supplémentaire de la super spéciale. Ce point lui permet de virer en tête du Challenge 2RM 2019.

CHALLENGE SSV
La lutte tant attendue entre le Polaris de Sébastien Guyette et le Can-Am de Maxime Fourmaux n'a pas eu lieu. En effet, le Belge connait un souci d'arrivée d'essence qui va le pénaliser sur le début de l'épreuve. Du coup, Maxime Fourmaux se retrouve sans réelle concurrence mais roule sur un rythme élevé pour tenter de jouer avec les pilotes du Championnat de France. La samedi, il fait jeu égal avec les meilleurs avant de perdre un peu de terrain sur le leader le dimanche. Avec son copilote, Arthur Palissier, il réussit tout de même à conserver la deuxième place du scratch, incroyable ! Sébastien Guyette a signé des temps canons après avoir résolu ses problèmes. Il prend une excellente 4ème place scratch mais il termine à la deuxième place de la catégorie, à plus d'une minute du pilote du Can-Am. Comme de coutume, Romain Locmane a joué la régularité et ça paye puisqu'il complète le podium avec son Can-Am.

Le TROPHEE DES 4x4
La bagarre a été somptueuse dans le Trophée des 4x4. Andrew Sargeant et Joël Harichoury se sont donné la réplique sur les 12 spéciales. A l'arrivée, c'est le pilote de la Jeep qui l'emporte au prix d'une attaque de tous les instants. Il précède de 13'' le Land Rover du Britannique qui remporte tout de même le groupe T2B+. Malgré des soucis de boite de vitesse, Fabien Darracq rejoint l'arrivée et complète le podium de la catégorie avec son Toyota Hilux.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain