Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

J-Ph. Dayraut devrait dispuster la totalité du Championnat TT !

Une exclusion à Arzacq, un abandon au Labourd, rien n'est perdu pour Jean-Philippe Dayraut qui va effectuer la totalité du Championnat contrairement à Mathieu Hirigoyen dont les participations seront épisodiques. C'est le cas aussi du vainqueur du Labourd, Vincent Poincelet qui participera au Jean de la Fontaine (chez lui) et Orthez... La balle est dans le camp du Toulousain !

 

- Jean-Philippe Dayraut, après des débuts prometteurs en Rallyes Tout-Terrain et, une victoire à Dunes et Marais en 2018, quel regard portes-tu sur la discipline ?
Jean-Philippe Dayraut : "Ayant le désir d’essayer le rallye tout-terrain et connaissant très bien Laurent Fouquet, j’ai saisi l’opportunité de rouler dans cette discipline. J’avais envie de rouler sur une voiture 'sympa', performante, accessible en prix et sur laquelle je pourrais apporter ma touche personnelle sur le plan réglages. C’est ce que j'ai retrouvé sur ce Rivet Porsche (ex-Anicet Garicoix). Le niveau de performance est très élevé et je prends beaucoup de plaisir à rouler sur des pistes très diverses. La discipline est conviviale et les organisateurs bénévoles font un travail incroyable pour que l’on puisse s’amuser durant un week-end. Il faut les en remercier. C’est une beau Championnat qui gagnerait à être davantage médiatisée et qui pourrait attirer de nouveaux concurrents."

- Pilote reconnu, vous êtes également entrepreneur et concepteur reconnu
Jean-Philippe Dayraut : "Il est vrai que je prends autant de plaisir à développer une voiture qu’à rouler. Avec ce Rivet Porsche, j’ai pu faire une auto 100% à mon goût. Tout a été refait comme je le souhaitais que ce soit au niveau châssis, couple moteur (chez TFT à Nogaro), ponts, amortisseurs Donerre, boite SADEV. Tout est nouveau de A à Z. Travailler avec Fabrice Rivet est très agréable, c’est un super technicien et un super gars. J’ai donc pu amener des modifications notamment en termes de transmission et de direction. Et ça paye au chrono. Aussi, depuis Arzacq, j’ai pu faire de nouveaux essais sur le circuit de Fontjoncouse avec pour objectif de toujours améliorer les petits détails (pneus, suspensions, aéro, transmissions)."

- Vous avez découvert le Rallye du Labourd, qu'elle sera la suite de la saison ?
Jean-Philippe Dayraut : "Je disputais pour la première fois ce Rallye au Pays-Basque, j'ai totalement découvert le parcours contrairement aux autres pilotes de tête qui le connaissaient par cœur. Habitué à conduire à vue, rouler avec des notes est encore nouveau pour moi. J'ai écouté leurs conseils, c'était primordial sur ce type de rallye. Pour la suite de la saison, je vais disputer l’intégralité du championnat sans toutefois viser le titre. Ce seront avant tout des week-ends de détente."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain