Editorial Raid

  • Paulo Gonçalves signe chez Hero MotoSports

    - Le Team Hero MotoSports Rally prépare le futur avec une équipe encore plus forte

    - Paulo Gonçalves, pilote de rallye de pointe, recruté comme quatrième pilote

    - La signature intervient au lendemain du premier podium du team cette saison

    Lire la suite
  • Morocco Desert Challenge Etape 7: Que du plaisir !

    MERZOUGA - BOUARFA : 435 km
    L’avant dernière spéciale de ce 11ème Morocco Desert Challenge a encore offert du beau spectacle aux participants, entre dunes au départ et pistes roulantes ensuite.

    Lire la suite
  • Le Dakar pose ses roues en Arabie Saoudite

    C'est désormais officiel : après 11 éditions sud-américaines, le Dakar change de continent. Cap sur le Proche-Orient et l’Arabie Saoudite, 30ème pays traversé par le plus célèbre – et le plus contesté - des rallyes raids. A la clé, on évoque un contrat mirifique de 5 ans.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Tout-Terrain Labourd : Un Hirigoyen en cache trois !

Avec Frantxoa, Mathieu et Hervé au départ du rallye, le Labourd 2019 sera une fête pour cette famille d’Hasparren. Les trois cousins partageront ce moment pour la première fois.

Un moment familial
Dans les années 2000, Frantxoa, ainé des cousins, suivait les courses de son voisin G. Sallagoity puis, copilota Viart et Orhatégaray.

Avec le Fouquet de ce dernier, il a notamment remporté le rallye régional Bussunarits et décroché une 2ème place au Rallye des Cimes. Le carrossier de Louhossoa partage sa passion entre la terre et l’asphalte. En août dernier, il a remporté pour la première fois le Rallye du Pays Basque disputé sur asphalte : "J’avais loué une Fiesta R5 de 310cv. Une superbe auto avec beaucoup de couple. C’est une auto de WRC avec 80cv en moins. Le rallye asphalte offre la possibilité de louer des autos 'top Championnat' permettant de viser la victoire. C’est idéal pour ceux qui ambitionnent de faire 1 ou 2 rallyes par an notamment à domicile."  

A une semaine du Labourd, Frantxoa entame une saison chargée : "Je roule au Labourd sur le BMC diesel, auto conçue pour l’endurance. Assez lourde et dotée d’un moteur diesel bridé développant moins de 250cv. Je ferai le maximum pour rentrer dans le top 5. En parallèle, je sortirai bientôt une nouvelle auto pour l’asphalte. Il s’agit d’une Clio R3 Max (voiture d’usine de Renault sport) avec 2 roues motrices, 250 cv, boîte de votesses séquentielle et amortisseurs Öhlins. Premiers tours de roues prévus fin mai pour le Saint-Emilion."

Mathieu Hirigoyen, quant à lui, a suivi les traces de son père Jean-Paul. Ce dernier qui a commencé le rallye en 2005 a connu la joie de terminer 3ème du Labourd 2010 aux côté de Patrick Orhatégaray et Guy Housset. D’abord copilote, Mathieu a pris le volant du Fouquet familial en 2009 lors des rallyes régionaux avant de s’inscrire définitivement en Championnat de France, engagement depuis 2012. Le pilote d’Urcuray a gravi les échelons jusqu’à ibtenir le titre de Champion de France 2017.

Ce Labourd 2019 disputé en famille lui tient à cœur : "Après être passé près de la victoire ces deux dernières années, j’espère concrétiser ces bonnes performances. Mais au-delà d’une compétition, ce rallye sera avant tout un moment familial particulier, une grande première pour nous. Ce sera un plaisir de se retrouver chacun au volant d’une voiture différente ainsi que de partager un moment convivial entre nous à l’assistance."

Cette année, Hervé Hirigoyen sera également au départ du rallye dans le jardin. Habituellement, à l’assistance et ayant déjà copiloté occasionnellement Mathieu et Frantxoa, ce sera une première pour lui : "J’avais envie de rouler sans toutefois faire beaucoup de courses. Henri Cassin, un très bon ami, avait également le même souhait. Dès lors, plutôt que de louer, nous avons décidé d’acheter une auto ensemble et de nous la partager. Notre choix s’est porté sur le Fouquet PRV 3l de 250cv de Caroline Paparamborde sur lequel nous avons travaillé avec Fabien (Ducasse) pour le mettre au goût du jour. Jean-Paul, Frantxoa et Mathieu nous ont également aidés. Si l’auto de Mathieu est un Fouquet standard, le charme pour nous est de rouler avec le standard de la génération précédente. L’auto est d’ailleurs habillée des mêmes couleurs."

Après un baptême à Arzacq, Hervé sera au départ à domicile : "Victime d'un souci moteur à Arzacq, je suis très content de pouvoir disputer mon premier Labourd. A cette occasion, je tiens à remercier Nathanael Costil. Sans son aide, l’auto n’aurait pas été prête. Pour la suite, avant de revendre l’auto, le plaisir serait de faire une course avec Henri."

Trois Hirigoyen au départ, de quoi en perdre le prénom !


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain