Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Rally TT Arzacq : Castan - Pian intouchables !

L’Ecurie des Collines et l’ASA Basco-Béarnais ne s’y sont pas trompées en reportant la manche d’ouverture du Championnat de France des Rallyes tout-terrain. Ce week-end, le Béarn bénéficiait d’un soleil printanier collant la banane non seulement aux équipages mais aussi aux spectateurs venus massivement aux abords des spéciales pour assister au spectacle gratuit.



Pour cette ouverture du Championnat, le festival Emmanuel Castan fut de toute beauté ! Leader dès la première spéciale, il n’a rien lâché durant les 12 secteurs sélectifs. Chacun d’entre eux fut l’objet d’un calcul tactique de façon à essouffler ses adversaires. Dès le départ, Manu enfonça un premier clou et ne cessa de le fixer en grossissant son avance avant de la stabiliser faute de combattants !

Ce fut d’abord Christophe Costes qui abandonna (samedi, ES4) après avoir couché son Fouquet, relevé bien endommagé. Puis, le dimanche, les 'chasseurs' sont tombés les uns après les autres : les frères Urrutia dans l’ES 7 (Roques Tursan) ont stoppé surchauffe moteur ; Louis Dronde le tenant du titre optait pour un arrêt après la chute inopinée de la pression d’huile pour ménager le moteur Peugeot fortement sollicité ; puis, la révélation de cette édition, Alexandre Thion sur le bris d’un cardan arrière chuta dans la hiérarchie pour terminer au pied du podium (4ème) qui lui tendait les bras !

La malchance s’est acharnée sur ces jeunes profitant aux 'vieux briscards' que sont Daniel Favy et Alain Pierrine. Ils ont su tirer les ficelles en s’octroyant les deux places de dauphins après Manu Castan. La déception était palpable par contre, pour Vincent Poincelet au volant du Fouquet Jaguar de son oncle, Patrick. Sa 5ème place finale était loin de satisfaire le Champion de France 2012.

La performance de ce rallye revient à Jérôme Hélin, 7ème du général et vainqueur de la catégorie 2 roues motrices, sur un parcours où, ces engins n’étaient pas à leur avantage. Dans le baquet de droite, un novice en tout-terrain  Cyril Debet plus habituellement expert en cross-car, l’a accompagné et assurera durant les manches que l’équipage disputera.

En Trophée 4x4, le favori Fabien Darracq (Toyota) échoue lui aussi au pied du podium subissant la supériorité de trois Jeep Cherokee, celui de David Toulou-Christian Maury, de Anthony Menanteau-Corentin Gourlay et de Joël Harichoury-Benoît Inchassendague.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain