Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Junior Class : Les Suédois et Britanniques au pouvoir

Après une saison pleine avec pas moins de six Grand Prix de Novembre à fin Février et un plateau pilotes encore jamais vu auparavant dans cette discipline, il est l’heure de tirer un bilan de cette édition 2013/2014 du Championnat du Monde FIM Maxxis de SuperEnduro, catégorie par catégorie. Et après la catégorie Prestige Mardi, passons à la catégorie Junior…



Ils ont surpris
Andreas LINUSSON (S – KTM) : Tout frais débarqué cette saison, l’ex-trialiste a créé la surprise dès la première course de la saison à Liverpool, remportant la première manche sur l’ultra-technique tracé Britannique ! Après quelques difficultés en Pologne, le seul pilote Suédois sur KTM a dominé tous ses rivaux à Barcelone et s’est adjugé la place de vice-Champion au Parc des Expositions de Tours… Sans aucun doute, un candidat sérieux pour le titre la saison prochaine… alors qu’il n’a que 19 ans.

Jamie MCCANNEY (GB – HVA) : Lui aussi fraîchement débarqué en SuperEnduro cette saison, il a été le premier leader du Championnat, gardant la tête jusqu’au Brésil, où il n’a pu être présent. Malgré une grosse blessure lors des essais à Tours, le frère cadet des MCCANNEY a réalisé une belle saison et se pose lui aussi en candidat très sérieux pour le titre !

Jesper BORJESSON (S – HVA) : 4ème de la FIM Youth Cup 125cc en 2013, Jesper s’était déjà essayé au SuperEnduro la saison dernière. Il a participé à 3 Grand Prix sur 6 avec de bons résultats dont une victoire de manche et surtout un succès en Grand Prix lors de la finale à Tours. A seulement 19 ans, le pilote HVA a un beau potentiel et pourrait lui aussi devenir un candidat au titre dans quelques saisons…

Gethin & Owain HUMPHREYS (GB – Sherco) : Difficile de ne parler que d’un seul des deux frères… Gethin a participé à trois Grand Prix et a fait forte impression en Espagne et en France tandis qu’Owain l’a rejoint en France. Bilan final, 7ème du général pour Gethin et 12ème pour Owain et de belles perspectives d’avenir pour les deux frangins !

Eloi SALSENCH (E – KTM) : Figure habituelle de l’EWC, le jeune Espagnol semblerait avoir trouvé une discipline qui lui va bien ! Très à l’aise à Barcelone (4/8), il a récidivé à Tours et aurait même pu remporter une manche avec un peu plus de réussite (8/2). Avec un entrainement spécifique, SALSENCH pourrait bien faire parler de lui la saison prochaine sur le SEWC…

Gary DANIELS (GB – Sherco) : Moins flamboyant que ses compatriotes Owain et Gethin HUMPHREYS, le frère de Jane DANIELS a fait preuve de beaucoup de régularité sur les épreuves auxquelles il a participé, 8 et 9 à l’Echo Arena de Liverpool et 4 et 8 à Tours. Il termine 9ème du général et devrait penser à s’engager sur tout le Championnat durant la prochaine édition…

Bien en place…
Giacomo REDONDI (I – Beta) : Nous avions fait de l’Italien l’un des plus sérieux candidats au titre cette saison, et nous ne nous sommes pas trompé. Après une 3ème place finale en 2013, « RED » était en mission et n’a pas flanché. Seul pilote Européen à avoir participé à la tournée Latine Américaine, le néo-pilote Beta en a profité pour reléguer ses rivaux assez loin afin de sécuriser le titre… Désormais, il devra aller se frotter aux stars de la catégorie Prestige !

Magnus THOR (S – HVA) : Quelque peu en difficultés en début de saison, le Suédois a redressé la barre de fort belle manière durant les deux derniers Grand Prix, ce qui lui a permis de terminer sur la dernière marche du podium du classement général. A 21 ans, il est sans aucun doute un sérieux favori pour le titre de Champion du Monde Junior 2015 !

Tim APOLLE (D – HVA) : Pilote très attachant du paddock, le jeune Allemand est en pleine apprentissage de la catégorie. Après quelques apparitions en 2012/2013, il a réalisé d’encourageants résultats tout au long de la saison mais n’a pu participer au dernier GP (malade), ce qui lui aurait permis d’accrocher le Top 10. Il termine tout de même 14ème et semble progresser à chaque manche… à 18 ans seulement !

Il a déçu
Pawel SZYMKOWSKI (PL – KTM) : Dauphin de Danny MCCANNEY (GB – Beta) l’an passé, nous étions en mesure d’attendre plus du jeune Polonais que ce qu’il a produit cette saison… Jamais en mesure de se battre pour le Top 3, le pilote KTM a semblé connaître quelques difficultés à chaque Grand Prix mis à part en France où il sauve l’honneur avec une victoire en deuxième manche. 5ème du classement final, SZYMKOWSKI, qui était dans sa dernière année Junior, devra aller se frotter aux pilotes de la catégorie Prestige la saison prochaine…

On pourrait les revoir
Rob JOHNSON (GB – HVA) : le jeune Britannique semble vraiment se plaire dans cette discipline et pourrait bien devenir un candidat pour le Top 5 avec un entrainement spécifique et plus de pratique… Sans aucun doute, il doit continuer son aventure en SuperEnduro

Romain LELOUP (F – KTM) : Seul Français ayant participé à une saison complète, il a réussi son pari : venir côtoyer les meilleurs mondiaux… Figure sympathique du paddock, nous aimerions revoir le pilote KTM sur le SuperEnduro, persuadés qu’il peut viser un Top 10 avec une préparation appropriée…


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Enduro Moto