Editorial Raid

  • Morocco DC Etape 5: Bienvenue dans les dunes

    FOUM ZGUID - ZAGORA : 319 km
    Cette 11ème édition du Morocco Desert Challenge continue d’offrir de splendides nouveaux terrains de jeu à tous les concurrents.

    Lire la suite
  • Le Dakar pose ses roues en Arabie Saoudite

    C'est désormais officiel : après 11 éditions sud-américaines, le Dakar change de continent. Cap sur le Proche-Orient et l’Arabie Saoudite, 30ème pays traversé par le plus célèbre – et le plus contesté - des rallyes raids. A la clé, on évoque un contrat mirifique de 5 ans.

    Lire la suite
  • Paulo Gonçalves signe chez Hero MotoSports

    - Le Team Hero MotoSports Rally prépare le futur avec une équipe encore plus forte

    - Paulo Gonçalves, pilote de rallye de pointe, recruté comme quatrième pilote

    - La signature intervient au lendemain du premier podium du team cette saison

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

SuperEnduro/Arena : Le tournant de la saison !

Trois jours après le cinquième round qui s’est déroulé au Palau Sant Jordi de Barcelone (Espagne) du Championnat du Monde FIM Maxxis de SuperEnduro, faisons un retour sur cette avant dernière course riche en émotions, en enseignements… et en surprises !

Record
Jusqu’alors détenu par le Brésil et ses 10 000 spectateurs, le record a été battu en cette fin de semaine.

En effet, l’organisateur Catalan RPM a annoncé que 11 000 spectateurs étaient venus assister à cette 15ème édition du SuperEnduro de Barcelone. Alors que depuis deux ans, les chiffres étaient en baisse dans la cité Catalane, le cru 2014 fut exceptionnel et le public en eut pour son argent du début à la fin…

Pluie de stars
Les stars n’étaient pas que sur la piste concoctée par Carlos MAS dimanche soir au Palau Sant Jordi ! En effet, celles-ci étaient aussi dans les tribunes. La vainqueur auto et moto du Dakar 2014 Nani ROMA et Marc COMA étaient présents tout comme les frères GUERRERO, Cristobal et Victor, et les stars du Moto GP Pol et Aleix ESPARGARO. Les héros du dernier Dakar, fierté Catalane, ont été acclamés par tout un peuple lors de leur descente sur la piste. A noter aussi la présence du track designer de Belo Horizonte et de Tours et patron de l’Endurocross, Eric PERONNARD…

Super Pole powered by Akrapovic
Cette 5ème édition de la Super Pole powered by Akrapovic restera peut-être comme la plus excitante et la plus incertaine de la saison. En effet, le suspense fut de mise jusqu’à l’arrivée du dernier pilote qui n’était autre que Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM). Et pour la deuxième fois consécutive, c’est Jonny WALKER (GB – KTM) qui s’adjuge les trois points bonus de la Super Pole powered by Akrapovic devant Taddy BLAZUSIAK et Alfredo GOMEZ… Au classement provisoire, le quadruple Champion du Monde reste en tête avec 11 points juste devant son coéquipier de chez KTM, WALKER, qui comptabilise 8 points… Rien n’est donc fait et le suspens devrait être à son maximum Samedi 22 Février à l’occasion du Grand P rix AMV de France.

Retrouvé
Depuis le début de saison, Jonny WALKER semblait en retrait. Le jeune Britannique ne trouvait jamais le bon rythme et devait se battre pour accrocher le Top 5. Mais depuis Belo Horizonte, les choses vont mieux pour le pilote KTM. Rapide au Mineirinho mais pas récompensé (4ème), il a été bien meilleur à l’Arena VFG de Guadalajara (3ème + la Super Pole). A Barcelone, malgré une chute au départ de la première manche, WALKER a semblé dans le rythme dès les essais chrono et a retrouvé toute sa vitesse. Le pilote originaire de Keswick signe une belle deuxième place et la Super Pole. Trop loin du duo de tête au classement provisoire, le coéquipier de Taddy va cependant devoir continuer sur cette lancée s’il veut conserver sa place de numéro 3…

Les rouges étaient de sortie
La Catalogne, fief de la marque chère à Ramon PUENTE : Gas Gas. En profitant de ce Grand Prix d’Espagne à Barcelone, la firme de Gerona a organisé une conférence de presse pour annoncer son nouveau team d’Enduro Extrême avec Dani GIBERT (E) comme leader, épaulé par Dani OLIVERAS (E) et Melcior FAJA (E). Et pour ce SuperEnduro, le team managé par Jordi JORDANA avait aligné une bien belle équipe. En effet, les trois pilotes précités étaient rejoints par un nouveau venu, Oriol MENA (E). Malheureusement seulement MENA et GIBERT ont pu se qualifier pour les finales. Mais avouons que cela fait plaisir de voir une nouvelle marque s’investir en SuperEnduro après KTM, Husqvarna, Sherco et Beta … De très bon augure !

Héros
En début de semaine dernière, nous apprenions qu’Alfredo GOMEZ venait de se faire opérer de l’appendicite et ne pourrait pas participer au Grand Prix d’Espagne. Puis, à la surprise générale, jeudi dernier, l’intéressé annonçait sur son compte Twitter que le médecin lui donnait l’accord de rouler au Palau Sant Jordi. Et il eut bien raison de tenter sa chance, car même diminué, le Madrilène a scoré une belle 3ème place lors de la Super Pole avant de réaliser un très beau Grand Prix (2/7/3) et fut même très proche de voler la victoire à BLAZUSIAK en première manche ! Acclamé tel un héros par les 11 000 spectateurs du Palau Sant Jordi, le pilote HVA a fait preuve de beaucoup de courage et d’une force mentale excep tionnelle durant les trois courses. Il est toujours en course pour un podium final à Tours (France) le 22 Février prochain…

TV3
Cette année, TV3 Catalnuya avait mis le paquet pour cette cinquième épreuve. En effet, pas moins de 9 caméras quadrillaient le tracé proposé. Pas un seul dépassement, pas une seule chute n’a échappé aux caméras de la télévision Espagnole. De quoi régaler tous les téléspectateurs…

Un choix risqué
En arrivant à Barcelone, David KNIGHT avait décidé de troquer sa Sherco 300 4T pour un 300 2T ; un changement de monture qui a surpris tout le monde. Le Britannique se disait plus rapide et plus à l’aise sur le 2T et pensait qu’elle serait parfaite pour la piste proposée à Barcelone. Mais après une 4ème place finale et plus de 21 points perdus sur son grand rival Taddy BLAZUSIAK (l’officiel KTM a désormais 39 points d’avance sur le pilote Sherco), beaucoup remettent en cause le choix de KNIGHTER… Il est donc bien légitime de se demander si le géant de l’île de Man a fait le bon choix en changeant de moto à seulement deux Grand Prix de la fin ?

World Champ’
Il suffisait à Giacomo REDONDI (I – Beta) de terminer une course devant Jamie MCCANNEY (GB – HVA) pour être titré. C’est ce qu’il a fait dès la première manche en signant une belle deuxième place derrière la sensation Suédoise Andreas LINUSSON (KTM). Pourtant, le Britannique aurait pu retarder l’échéance s’il n’avait pas percuté un tronc d’arbre à seulement 1 mètre de la ligne ! Avec ce nouveau titre de Champion du Monde, son deuxième après le titre FIM Youth Cup 125cc en 2012, 'RED' devra faire le grand saut dans la catégorie Prestige la saison prochaine. Le néo officiel Beta s’est décidé à se tester dès la finale en France pour voir s’il peut déjà rivaliser avec les stars de la discipline…

Communiqué MAXXIS,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Enduro Moto