Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Rallye du Maroc: Adrien Van Beveren chute et inquiète...

En arrivant au point stop à Ifrane, le pilote Yamaha Adrien Van Beveren n'est pas bien... Il descend de sa moto et le regard hagard, s'assied sur un rocher. Sa sœur Florence est à ses côtés, demande un médecin qui arriva en instantanée. L'équipe Yamaha s'inquiète aussi. Mené sous la structure du réceptif, le pilote est toujours dans le flou ! Il ne se rappelle de rien. Ni de sa chute, ni à quel kilométrage.

Lire la suite...

Autres actus Raid - Maroc

Morocco: Adel Abdulla finishes second in the FIA World Cup in T2

Adel Abdulla recovered strongly from missing two days of the Rally of Morocco with ECU issues and carded the second quickest time on the final selective section between Erfoud and Fes on Tuesday.

Lire la suite...

Autres actus Raid - Maroc

Rallye du Maroc: Price et Al-Attiyah/Baumel, vainqueurs

Après cinq étapes, avec un aller-retour sur Fès, trois disputées à Erfoud, dans le Sud du Maroc, Toby Price (AUS-KTM) à moto et Nasser Al-Attiyah-Matthieu Baumel (Toyota Gazoo Racing Overdrive) en auto ont remporté la 1ère édition organisée par ODC Events (David Castéra).

Lire la suite...

Autres actus Raid - Maroc

Dakar champions make their mark with wins at Rallye du Maroc

The spoils at the 2018 Rallye du Maroc have been snapped up by a pair of offroad racers on course for more success at the upcoming Dakar Rally. Sand racing specialist Nasser Al-Attiyah was in magnificent form all week behind the wheel of his Toyota Hilux to win the car category. Top honours in the bike race have gone to Toby Price as he escaped the attentions of a fellow Red Bull KTM Factory Team biker.

Lire la suite...

Autres actus Raid - Maroc

Rallye du Maroc Etape 4: La belle remontée de Santolino

Un rallye du Maroc compliqué pour les pilotes du Team SHERCO TVS Rally Factory avec de grosses étapes complexes et dangereuses. David Casteu l'analyse avec beaucoup de lucidité et d'expérience.

Lire la suite...

Autres actus Raid - Maroc

Rallye du Maroc Etape4: Paroles de vainqueurs et de Pilotes

Une sacrée étape ! Une vraie spéciale de rallye-raid qui a fait du dégât dans les plateaux. Des pépins mécaniques, des tonneaux, des mises sur flanc... la spéciale fut d'une intensité telle que, une grande hécatombe secoue les catégories. L'herbe à chameau a remué les concurrents qui n'en ont jamais traversée autant !Une dernière étape demain, la cinquième, entre Erfoud et Fès mettra un terme à cette édition de grande qualité signée David Castéra.

Lire la suite...

Autres actus Raid - Maroc

Maroc Etape 4: Price se rebiffe, Al-Attiyah maîtrise

Annoncée comme l’autre 'gros morceau' de cette édition 2018, la 4ème et avant dernière étape du Rallye du Maroc, à nouveau disputée sur des tracés distincts pour les motos et les autos, a livré ses verdicts dans les différentes catégories. Et si, à la veille du podium final la remontée finale vers Fès, rien n’est encore officiellement joué, les tendances se dessinent. Vainqueur du jour en moto, Toby Price (KTM 450 Rally Factory #8) s’offre une 2ème victoire d’étape et reprend la tête du général. Demain à Fès, l’Australien devrait agrémenter sa 2ème victoire, ici au Maroc, avec un titre mondial.
Signant leur première victoire d’étape au volant de leur nouveau Buggy Mini JCW #8, Cyril Despres et Jean-Paul Cottret démontrent que leur duo fraîchement formé commence à produire ses effets. Quant à Nasser Al Attiyah et Matthieu Baumel (Toyota Hilux Gazoo Racing #306), deuxièmes du jour, ils s’apprêtent, sauf problème de dernière minute, à fêter leur 5ème sacre d’affilée sur ce Rallye du Maroc.

Réveil les pieds dans le sable et lever de soleil incomparable sur les dunes pour les motards s’extirpant de leurs tentes au terme d’une nuit passée en bivouac au sud de l’erg de Merzouga. A peine le temps d’avaler un thé et un copieux petit déjeuner et l’on attaque déjà les premiers pâtés de sables pour un secteur sélectif de près de 300 kilomètres. C’est certain, la journée s’annonce encore très longue pour ces chevaliers du désert…

MOTOS/QUADS/SSV
Toby Price reprend les rênes
Victime d’une erreur de navigation hier sur le premier volet de cette étape marathon, Toby Price (KTM 450 Rally Factory #8) s’est élancé avec le couteau entre les dents ce matin. L’Australien s’est montré intraitable tout au long de cette 4ème étape reprenant d’emblée le chemin de l’erg Merzouga. Avalant tour à tour chacun de ses adversaires partis devant lui, le pilote KTM offre à la marque autrichienne sa 4ème victoire partielle en autant de jours de course. Déjà vainqueur sur ce Rallye du Maroc en 2016, Price reprend également la tête du classement général à son équipier Matthias Walkner (KTM 450 Rally Factory #3), désorienté par une chute peu après la mi-course. Deuxième aujourd’hui, juste devant Sam Sunderland (KTM 450 Rally Factory #5), Pablo Quintanilla (Husqvarna FR450 Rally Factory #1) redresse la tête. Quatrième au général ce soir à Erfoud, le Chilien double champion du Monde en titre, risque de devoir transmettre ses lauriers au vainqueur du jour. La mauvaise nouvelle de la journée est survenue tout en fin d’étape. Parti sur un gros rythme et, en passe de signer le 3ème chrono du jour au guidon de sa Yamaha, Franco Caimi chuta malencontreusement à 5 kilomètres seulement de l’arrivée. Secouru par ses équipiers De Soultrait et Van Beveren la nouvelle recrue des 'bleus' a très vite été pris en charge par l’équipe médicale du rallye avec, malheureusement, une suspicion de fracture du fémur…

Enduro Cup : Abdul Wahid à l’attaque
Vainqueur de l’étape 1 vers Erfoud, Abdul Wahid (Sherco Rallye Enduro #149) signe son deuxième succès partiel sur ce Rallye du Maroc. Le pilote indien devance les Husqvarna des Bretons Grégory Strugeon et Sébastien Coué. Grosse 'perf' également en catégorie quad pour Axel Dutrie (Yamaha YFZR #164) qui, non content de dominer ses petits camarades en Enduro Cup, s’offre une première victoire d’étape au scratch devant les gros bras de classement FIM que sont le Russe Maksimov (Yamaha Raptor #104) et le Polonais Rafal Sonik (Yamaha Raptor #101).

SSV: Hécatombe chez les leaders
Compensant le manque de puissance de leur Yamaha YXZ par son agilité dans le sable et la maestria de son pilote, Stéphane et Andrea Peterhansel semblaient s’envoler vers la victoire d’étape lorsque la suspension de leur voiture s’affaissa subitement au PK 183. Signé pas de chance pour 'Mister Dakar' qui dut laisser s’envoler ses principaux adversaires. Parmi ceux-ci, l’Américain Austin Jones et l’Allemand Dirk Von Zitzewitz allaient également connaître une mésaventure, puisque leur Can Am #205 effectua deux tonneaux par l’avant. Heureusement l’équipage, pris en charge par l’équipe médicale, sortit indemne de cette impressionnante culbute. Au final, c’est donc Gérard Farres et Dani Oliveras (Can Am #203) qui remportent cette 4ème étape, devant les Russes Kariakin et Vlasiuk, toujours leaders au général, le Yamaha du Qatarien Alkuwari et de l’Italien Lucchese complétant le podium du jour.

AUTOS/CAMIONS
Despres compte, Al Attiyah décompte
Pour son premier rallye au volant de son nouveau Buggy Mini JCW et sa première expérience en course aux côtés de Jean-Paul Cottret, l’ex-équipier de Stéphane Peterhansel, Cyril Despres a de quoi se réjouir. Le pilote français, ancien quintuple vainqueur moto du Dakar, a signé aujourd’hui sa première victoire d’étape sur Rallye du Maroc servant de banc d’essai au buggy's du team X-Raid. Le rythme plus prudent adopté depuis deux jours par Nasser Al Attiyah et Mathieu Baumel (Toyota Hilux Gazoo Racing #306), deuxièmes aujourd’hui, y est-il également pour quelque chose. Les leaders se contentant de 'marquer' le Mini JCW #300 du Polonais Przygonski et du Belge Colsoul, leurs dauphins au général, qui complètent le podium du jour, après avoir ouvert la piste jusqu’à l’entrée de l’erg de Merzouga. Mais Despres et Cottret doivent également leur première victoire commune à la malchance récurrente de leurs équipiers Carlos Sainz et Lucas Cruz. Signant, comme hier, tous les chronos de référence à chaque pointage 'El Matador' vit, pour la troisième fois d’affilée, ses espoirs s’envoler sur des ennuis mécaniques. Plus cruel encore : cette fois, le Buggy s’immobilisa à un peu plus de 10 kilomètres de l’arrivée, qu’il franchit avec plus de 50 minutes de retard ! Soucis également pour Bernhard Ten Brinke (Toyota Hilux Gazoo Racing), surpris par une herbe à chameaux et posé le flanc à un peu moins de vingt kilomètres de l’arrivée. Problèmes également pour les Toyota Hilux du Sud-Africain Giniel de Villiers (collecteur d’échappement) et du Néerlandais Erik Van Loon (problème de boîte et de régime moteur), contraints de rallier le bivouac prématurément.

En catégorie T2, le Saoudien Ahmed Al Shegawi et le Français Laurent Lichtleuchter (Toyota Land Cruiser #315), déjà assurés de leur titre en Coupe du Monde FIA, devancent le Qatarien Adel Abdulla et le Français Jean-Michel Polato (Nissan Y62 #316), les Russes Titov et Rusov (Ford F150 #317) ont, quant à eux, connus des soucis mécaniques.

Open : Balocchi clap, première !
Reversés dans la catégorie Open suite à la non-conformité de la bride de leur BV2, Francis Balocchi et Bruno Seillet signent leur première victoire d’étape devant le duo père/fils belge composé de Philippe et Maxime Lambilliotte (Buggy Dunbee #401) et le leader du classement, les Français Jean-Antoine Sabatier et Vincent Breton (Bugga One #404). Mais l’équipage le plus rapide de la catégorie fut, à nouveau, le camion LIAZ des Tchèques Macik et Tomasek et du Slovaque Kalanka.

DEMAIN : ARRIVEE À IFRANE, PODIUM À FÈS
MOTOS/QUADS/SSV/AUTOS/CAMIONS - Liaison : 259 km - SS5A : 128 km - SS5B : 70 km - Total : 457 km

David Castéra : "La dernière étape pour le retour sur Fès sera également scindée en deux secteurs sélectifs. Du vrai désert pour démarrer. Dans sa deuxième partie l’étape grimpera plus dans la montagne pour offrir un terrain plus propice au pilotage typé WRC."

Autres actus Raid - Maroc