Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Triple assaut pour récupérer la Coupe du Monde FIA

- Le trio, Al-Attiyah, Ten Brinke et Al-Rajhi piloteront des Toyota Hilux 

Fraîchement auréolé de sa toute première victoire dans un Dakar éprouvant, associé à Toyota Gazoo Racing Afrique du Sud, Overdrive Racing a engagé trois Toyota Hilux au Rallye tout-terrain Manateq Qatar.

La manche d’ouverture de la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain 2019 se disputera du 21 au 26 février et se déroulera sur cinq étapes réparties sur tout le territoire du Qatar.

Overdrive Racing, qui espère regagner la Coupe du monde FIA que le team a remporté pour la dernière fois en 2017, engagera deux ou trois voitures lors de chaque manche de la série, à savoir pour 2019 au Qatar, à Abu Dhabi, au Turkménistan, au Kazakhstan et au Maroc. Cette année, la FIA a scindé les épreuves tout-terrain en deux championnats, l’un pour les rallyes longs de type marathon, l’autre pour les Bajas, épreuves plus courtes.

Le Qatari Nasser Saleh Al-Attiyah, le Néerlandais Bernhard Ten Brinke et le Saoudien Yazeed Al-Rajhi piloteront les trois Toyota Hilux au Qatar, un trio qui offre une riche expérience internationale au team belge dirigé par Jean-Marc Fortin.

Al-Attiyah, triple fois vainqueur du Dakar et cinq fois victorieux de son épreuve fétiche chez lui au Qatar, est le pilote tout-terrain numéro 1 du monde arabe. Associé au navigateur français Matthieu Baumel, il a laissé échapper la Coupe du monde FIA en 2018 et les deux hommes sont impatients d’entamer la campagne 2019 par une sixième victoire potentielle d’Al-Attiyah sur son sable.

"Cette épreuve se déroule chez moi et elle a toujours une saveur particulière", souligne Nasser Al-Attiyah. "C’est une manche très difficile qui présente de nombreux défis. J’ai un bon palmarès ici, mais tout peut arriver, la précédente édition en atteste, nous devons donc, être pleinement concentrés dès le départ pour nous donner les meilleures chances de gagner."

De son côté, Ten Brinke, le coéquipier d’Al-Attiyah dans le Team Toyota Gazoo Racing Afrique du Sud retrouve son ancien copilote Tom Colsoul pour la première des deux épreuves au Moyen-Orient en moins de deux mois. Ten Brinke n’a pas terminé le récent Dakar, mais il savoure le nouveau défi des déserts du Qatar. Il devra faire appel à toute l’expérience de son navigateur pour surmonter les difficultés notoires de navigation de l’épreuve et ses pistes de désert trompeuses. Tom Colsoul, qui est le navigateur tenant du titre de la Coupe du Monde FIA, a terminé quatrième du récent Dakar. Il s’est également imposé au Qatar la saison dernière dans le baquet de droite sur la route d’un titre mémorable avec le Polonais Jakub Przygonski, il a hâte de travailler à nouveau avec Ten Brinke.

Yazeed Al-Rajhi est pour sa part le pilote saoudien le plus titré de l’histoire. Il revient dans le team Overdrive Racing avec lequel il a participé à la Coupe du monde FIA en 2014. Le pilote de Riyad disposera lui aussi d’un nouveau copilote qui lui lira le road-book et cherchera les waypoints de navigation, en la personne de l’Allemand Dirk von Zitzewitz, ancien vainqueur du Dakar, qui remplace son compatriote Timo Gottschalk (désormais navigateur de Przygonski) dans l’habitacle du troisième Toyota.

"Je suis ravi d’annoncer le programme des épreuves qui va nous permettre de briguer les honneurs de la Coupe du Monde FIA cette année", a déclaré Jean-Marc Fortin, PDG d’Overdrive Racing. "Nous engagerons deux ou trois voitures sur chaque manche. Nous aurons une équipe très solide au Qatar, qui est certainement l’épreuve la plus exigeante du calendrier, tant pour le pilote que pour le copilote, avec de la navigation et de nombreux pièges dans le désert.
"La saison a parfaitement démarré avec la première victoire du Team au Dakar, nous devons maintenant nous appuyer sur ce succès pour ramener la Coupe du Monde FIA chez Toyota."

D'après communiqué Overdrive,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Qatar