Editorial Raid

  • Maroc X-Raid/Peterhansel remporte son 1er mondial !

    - Carlos Sainz et Kuba Przygonski terminent sur le podium du rallye

    Le Rallye du Maroc a offert un final spectaculaire à la Coupe du Monde FIA des rallyes tout-terrain 2019 qui a vu finalement Stéphane et Andrea Peterhansel s'emparer du titre avec leur buggy MINI

    Lire la suite
  • TT Dunes et Marais: J.Ph.-Dayraut double la mise !

    Pour sa dernière course de l'année, Jean-Philippe Dayraut a encore marqué les esprits avec son pilotage fin et précis, mais surtout avec un second succès consécutif sur cette épreuve. La deuxième place revient à l'étonnant Vincent Foucart qui s'est senti poussé des ailes avec son

    Lire la suite
  • Rallye du Maroc: Andrew Short, un nom à retenir !

    En remportant sa première victoire en rallye-raid sur le Rallye du Maroc, Andrew Short (Rockstar Energy Husqvarna Factory Team) s'est placé sur orbite et selon les observateurs, il n'a pas fini de grandir !

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Fernando Alonso, en route pour le Dakar ?

La Formule 1, c’est fait. Le Mans, c’est fait aussi. Les 500 miles, il verra ça fin mai. Ensuite... Et si Fernando Alonso faisait du Dakar son prochain défi ? Le champion du monde de F1 s'est testé au volant d'un Toyota Hilux, dans le désert sud-africain. Et la piste est très sérieuse.

 

Une blague de potache. Une élucubration de journaliste un soir de bivouac. Rien de plus... Et pourtant... Ce qui n’était en janvier qu’une rumeur, mollement démentie, est aujourd’hui un vrai sujet d’interrogation : et si Fernando Alonso prenait le départ du Dakar 2020 ?

"La voiture lui plaît. Le rallye raid n’est pas un exercice facile, il réclame un temps d’adaptation,mais les premières sensations sont bonnes." Jean-Marc Fortin, team manager du team japonais, est déjà sous le charme. "Il n’est pas là juste pour le fun, il a un réel objectif sportif. Reste maintenant à définir un réel programme" confirme le patron belge. "Nous avons encore du temps pour lui trouver un copilote!"

Sainz et de Villiers en soutien
Pilote officiel de la marque en championnat du monde d’endurance, Alonso s’interroge sur la suite de son engagement après les prochaines 24 Heures du Mans. Et le Dakar fait figure d’option plus que sérieuse. Pour tenter de séduire le double champion du monde de F1, Toyota a sorti le grand jeu : 3 jours d’essais sur sa traditionnelle base d’essais en Afrique du Sud, avec un Giniel de Villiers, vainqueur en 2009, reconverti en moniteur instructeur ! Carlos Sainz, grand copain d’Alonso, a lui même joué les conseillers, à distance...

"C’est forcément une très bonne chose", reconnaît Mathieu Baumel, copilote de Nasser Al Attiyah et vainqueur du Dakar sur cette édition, avec Toyota. "Ce serait un adversaire de plus, bien sûr, mais un pilote de ce calibre ferait beaucoup pour la reconnaissance et la médiatisation de la discipline. C’est la même chose qu’avec Sébastien Loeb, ça tire tout le monde vers le haut."

Pour Ronan Chabot, autre pilote maison, l’Espagnol n’a "pas peur de sortir de son confort. Il est a une étape de sa carrière. On ne peut que respecter son choix. Après, le rallye raid, c’est un engagement sur du long terme. Cela réclame du temps pour y arriver. Mais tant mieux pour le Dakar s’il tombe amoureux du désert !"

Retiré - provisoirement - des Grand Prix, l’Espagnol a fait de la  fameuse triple couronne (Monaco F1 - Indy 500 - 24 Heures du Mans) sa priorité. Son Graal personnel. Avec un Dakar en  plus, on appelle ça comment ?

Gaël Robic - France tv sport


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar