Dakar Etape 4 Motos: Ricky Brabec vainqueur et leader

L'Américain Ricky Brabec n'a pas traîné lors de l’étape marathon de ce Dakar entre Arequipa et Moquegua (étape 4), et n'a laissé aucune chance à ses adversaires, en prenant dans le même temps le siège de leader. Il remporte ainsi sa deuxième victoire d'étape, après 351 km de spéciale, en terminant devant l'Autrichien Matthias Walkner (+6'19'') et l'Australien Toby Price (+7'07'').

De son côté, Pablo Quintanilla a connu une terrible journée, terminant à vingt minutes.

Chamboulement. Comme mercredi, cette journée a été à nouveau le théâtre de plusieurs renversements au classement. Les malheureux d’hier ont rattrapé leur retard cumulé. À l’inverse, ceux comme Xavier de Soultrait, qui ont joué les premiers rôles la veille, ont été très vite dépassés.

Parti 13ème de cette spéciale, l’Américain Ricky Brabec a été auteur d’une très grande course. Au guidon de sa Honda, il est parti à toute allure, prenant rapidement 1’29’’ d’avance sur son dauphin du jour, l’Autrichien Matthias Walkner, après 50 kilomètres. Un écart qui n’a cessé de grandir jusqu’au 4e point de contrôle (+2’32’’). Au final Walkner finit à plus de cinq minutes de Brabec (6'19''). Troisième, Toby Price a tenu tant bien que mal le rythme infernal imprimé par le vainqueur du jour (+7'07''). Derrière, l'Américain a créé des écarts énormes, reléguant le reste de la concurrence à plus de dix minutes.

De Soultrait a connu la galère
Aujourd'hui, pas d'abandon de taille à souligner mais de grosses galères pour les premiers de la veille. Vainqueur de la 3e étape, Xavier de Soultrait a vite été dépassé, en étant relégué à plus de dix minutes dès la fin de la première partie de la spéciale. Il a fini cette étape marathon à plus de 20 minutes (23'10''). De son côté, Adrien van Beveren a terminé à plus de 13 minutes et se positionne dans le top 5 (+8'56''). Mais l’énorme surprise est venue du leader matinal au général, Pablo Quintanilla. Le Chilien, qui comptait près de 11 minutes sur son dauphin, a lâché environ 13 minutes avant d’entrer dans la zone de neutralisation. A la fin de la course, il cumulait un retard de 20 minutes. Une perte qui lui coûte la première place au profit de Brabec.

Guillaume Gorgeu,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar