Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Dakar : Retour vers le futur

C'est un hommage et une vision. Une gigantesque boucle dessinée sur le continent sud-américain, avec départ et arrivée à Buenos Aires.

Voilà qui rappelle à beaucoup d'entre nous la renaissance du Dakar, qui découvrait l'Argentine et le Chili en 2009. Depuis ce saut osé dans l'inconnu, l'épreuve a pris un accent latino, signe de sa capacité à s'ouvrir, de sa vocation historique de l'échange, de la souplesse qui lui permet de faire face à toutes les situations.

Sans changer sa nature, le Dakar s'est enrichi de nouvelles cultures. Une quarantaine de véhicules sud-américains nous accompagnaient dans cette première aventure : ils étaient plus du triple en janvier dernier, avec des représentants au plus haut niveau, d'Ignacio Casale à Orly Terranova en passant par 'Chaleco' Lopez ou 'Chavo' Salvatierra.

Durant ce cycle de sept ans, le Dakar a accueilli de nombreux pilotes. Il a aussi été invité par de nouveaux pays, qui nous ont touchés par leur enthousiasme. Grâce à la fidélité de l'Argentine et du Chili, nous nous sommes habitués à jongler par-dessus les reliefs époustouflants de la Cordillère des Andes, nous avons exploré le désert d'Atacama, qui sera encore une fois à l'honneur cette année avec un véritable 'festival d'Iquique'. Le Pérou, allié d'hier et de demain, a surpris les plus coriaces par ses cordons de dunes au format Sahara, tandis que la Bolivie a ébloui les pilotes avec le Salar d'Uyuni et surtout le sourire de ses habitants. Surtout, la variété de ces terrains d'expression ouvre chaque année des perspectives, en multipliant les parcours dissociés, les étapes marathon, et même la journée de repos alternée ! Le Dakar 2015, produit de l'expertise acquise depuis 2009, ne ressemblera à aucun autre.

A.S.O.,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar