Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Dakar/Yamaha Motors : Despres logne vers la 5ème place !

En terminant second à 2’51 minutes de Marc Coma, le vainqueur du jour, Cyril Despres (Yamaha YZ450F Rally-Yamaha Factory Racing Team Yamalube) se rapproche un peu plus chaque jour du top 5. Aujourd’hui encore, il a su maintenir le bon cap et terminer la spéciale devant Helder Rodrigues dont il convoite sa 5e place. 3e de l’étape, Olivier Pain (Yamaha YZ450F Rally-Yamaha Factory Racing Team Yamalube) précède au classement son plus grand rival pour le podium : Jordi Viladoms. 13 minutes les séparent !



Cyril Despres : "Six heures et 38 minutes – ce fut une étape longue et sur les 605 kilomètres de spéciale nous avons eu à peu près tout – des pentes, des descentes, du sable, des pistes, des rivières – tous les terrains » , lance Cyril Despres (Yamaha YZ450F Rally-Yamaha Factory Racing Team Yamalube). « J’espérai pouvoir suivre Barreda mais il a malheureusement subi une chute importante et a détruit son appareil de navigation, j’ai donc fini par ouvrir la piste durant environ 400 kilomètres. Et forcément, en ouvrant la piste il est très difficile de récupérer du temps. Demain, je pars derrière Marc et ça sera probablement moi qui devra ouvrir la piste à nouveau. Il est confortablement installé à la tête de la course et s’il me laisse passer il aidera Viladoms, son coéquipier."

 

 

Olivier Pain : "Je crois que si j’étais troisième je serais beaucoup plus stressé. Actuellement, je n’ai rien à perdre. Je n’ai pas à me soucier de conserver ma position et c’est très libérateur - Je me sens bien dans ma tête et bien sur la moto. Aujourd’hui j’ai récupéré un peu de temps mais la spéciale était très longue et il n’y avait rien qui me permette de marquer la différence. En outre, Viladoms est en guerre ! Demain, la route à Copiapo nous fera traverser des dunes et il y aura donc plus de possibilités. Le plus important pour moi est qu’à la fin, il n’y ait rien à regretter, savoir que j’ai tout fait pour essayer de finir sur le podium."

 

Michaël Metge : "Si l’année dernière j’avais fait cette spéciale je serais arrivé complètement épuisé. Mais cette année, en dépit de près de 7 heures sur la moto, grâce à ma nouvelle routine d’exercices, je me sens bien. Et maintenant ’le patron’ a ’suggéré’ de monter 20 minutes sur le vélo statique pour faciliter la récupération. Je ne peux pas me plaindre – il vient de faire la même chose !"

Ignacio Casale : "L’étape d’aujourd’hui était très longue et sans doute l’une des plus dures que j’ai connues. C’était réellement très long. J’ai beaucoup souffert des mains et des poignets. On va voir ce que disent les docteurs et comment je pourrai faire demain qui et la dernière étape longue et dure. Le quad s’est comporté de manière impeccable. Mais sur les 100 derniers kilomètres j’ai vraiment eu mal aux mains : j’ai baissé le rythme pour éviter tout problème. Je suis bien arrivé et je suis content de la journée. C’était dur aujourd‘hui et beaucoup vont rester en piste. Pour moi, je me rapproche de Valparaiso et j’espère que tout ira bien."

Jean-Paul Ancion,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar