Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Dakar/Etape 11 autos : Mini dans la honte !

"C'est fini ! La haute hiérarchie m'a demandé de ralentir. Nous étions à plus de 40 minutes et nous sommes revenus à 2 minutes… mais c'est fini !" Avant même le départ de cette 11ème étape auto, Stéphane Peterhansel révélait qu'il n'irait pas chercher le leader du général, Nani Roma, décision de la direction de X-Raid (Sven Quandt) de figer les positions en tête oblige.… Des propos confirmés quelques instants plus tard par Nasser Al Attiyah.

Le Qatari et le Français se sont donc contentés de 'dérouler' tout au long de la spéciale du jour, pour le plus grand plaisir des 'outsiders' : Terranova et De Villiers, toujours en bagarre, eux, pour la 4ème place du général.

A la clé, 2ème victoire d'étape sur le Dakar pour l'Argentin, 10'57'' devant un Nani Roma quand même encore combatif, et 12'38'' devant le Sud-Africain, victime de 3 crevaisons, tandis qu'Al Attiyah et 'Peter' finissent eux respectivement à 14'14'' et 20'57'' de 'Orly'. "La partie est terminée. On a bien rigolé, on s'est bien amusé…. Et hier soir, le team nous a demandé de ne plus prendre de risques", à nouveau, déclaré Stéphane Peterhansel à l'arrivée de cette 11ème spéciale. "C'est un peu frustrant car nous avions fait le plus gros du boulot. Mais si Mini veut avoir trois voitures sur le podium, à la vitesse où on roule devant, on peut planter une voiture ou même deux dans la journée. On sait que ça peut arriver, mais on ne pensait pas qu'ils allaient le faire."

Conséquence au général, Nani Roma respire un peu en tête avec désormais 5'32'' d'avance sur Peterhansel et 56'01 sur Nasser Al Attiyah. Tandis que derrière, Orlando Terranova  prend la 4ème place à Giniel De Villiers pour 12'18'' et place ainsi un 4ème Mini dans le top 4 du général….

Une 11ème étape qui aura également marqué un tournant dans les courses camions et quads. En effet, chez les mastodontes, profitant d'un terrain encore favorable à son Kamaz, Andrey Karginov signe sa 4ème victoire 2014, la 9e sur le Dakar, 14'18 devant son coéquipier Eduard Nikolaev mais surtout 15'51 devant Gerard De Rooy, qui a perdu pas moins de 12 minutes sur sa 1ère crevaison du rallye. Suffisant pour déloger le Néerlandais de la tête du général qu'il détenait pourtant depuis la 2ème étape, mais qui à 2 étapes de Valparaiso compte désormais 7'56 de retard sur Karginov.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar