Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Dakar étape 4 : Victoire de Pedrero sur Sherco

La 4ème étape du Dakar 2014 a permis à Juan Pedrero de remporter sa première spéciale. C'est en revanche un sérieux coup d'arrêt qui a été porté à Cyril Despres, qui dégringole au classement général après avoir perdu plus de 40 minutes.

Jusqu'ici, Francisco Lopez avait laissé Joan Barreda assurer le show. Mais pour la 4ème spéciale, qui constituait la 2ème partie de l'étape marathon des motards, 'Chaleco' est sorti de sa réserve. A l'attaque tout au long de la journée, le Chilien a pointé en tête à tous les CP.

L'effort n'a pas suffi pour lui valoir une 12ème victoire de spéciale, mais l'opération est toutefois fructueuse sur le plan chronométrique. Car pendant ce temps, l'Espagnol Joan Barreda a laissé filer d'importantes minutes sur une erreur de navigation, qu'il a en partie compensée en poussant sa machine en fin d'étape. Juste de quoi conserver les commandes du classement général, avec 3'10'' d'avance sur Marc Coma, auteur pour sa part d'une prestation exemplaire de maîtrise. Légèrement derrière eux sur la piste, c'est Juan Pedrero, désormais affranchi de son rôle de porteur d'eau de Marc Coma chez KTM, qui s'est montré le plus vif aujourd'hui, conduisant sa Sherco sur la ligne d'arrivée avec 29'' de moins que Lopez. Le pilote catalan, déjà nettement en retrait au général, remporte à Chilecito sa première étape sur le Dakar.

La 4ème journée du Dakar 2014 a éloigné de la première place quelques prétendants d'importance, à commencer par le tenant du titre lui-même. Cyril Despres a roulé sur un rythme idéal durant l'essentiel de la journée, mais a flanché à une douzaine de kilomètres de l'arrivée, laissant ses compagnons de piste et rivaux pour la gagne s'éloigner de façon irrémédiable. Le quintuple vainqueur accuse maintenant un retard de 41' sur Barreda au général. Capable de retours au premier plan inattendus, Despres n'a pas abdiqué, mais rentre dans une phase de son défi encore plus délicate que ce qu'il avait imaginé. C'est inconfortable, mais bien moins que pour Sam Sunderland, vainqueur de la deuxième étape, qui a quitté la course après avoir cassé le moteur de sa Honda.

A.S.O.,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar