Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Dakar : Le Team Cummins France est lancé !

Le départ du Dakar 2014 était donné ! Avant de se lancer pour la première spéciale longue de 180 kilomètres, les concurrents ont dû réaliser une première liaison de 405 kilomètres.

Pour cette première épreuve de type rallye WRC, chaleur (40°) et spectateurs étaient au rendez-vous. Il fallait être très vigilant sur ce terrain particulièrement cassant et jonché de gros cailloux. Parfaitement à l’aise dans ce format d’épreuve, le Buggy Cummins-Constant 2 roues motrices a fait une belle entrée en matière dans ce Dakar 2014.

Hormis un soufflet percé en fin d’étape, Patrick Sireyjol et François Beguin, partis en 21ème position, terminent à une belle 20ème place et prennent ainsi une place au Général. La première spéciale est remportée par le portugais Sousa, devant l’argentin Terranova, vainqueur du dernier rallye du Maroc. C’est un bon début pour l’équipage Cummins sur ce Dakar à la fois difficile et rapide.

Les moteurs sont d’ores et déjà mis à rude épreuve. Et ce n’est pas Rainer Wissmanns et Fabrice Roche qui diront le contraire. Le profil du jour n’étant pas particulièrement adapté aux Bowlers, les deux hommes, sur la ligne de départ en 84ème position, ont pris le parti de ne pas attaquer. Malgré un problème d’allumage, l’équipage Cummins fait une bonne spéciale mais malheureusement, la chaleur le ralentira provoquant le phénomène de vapor lock (évaporation du combustible empêchant l’alimentation). Après un arrêt pour refroidir le moteur, les deux hommes sont repartis pour terminer à la 101ème place du jour.

Au bivouac, l’assistance aura travaillé jusqu’à 4 heures du matin pour effectuer des modifications sur chacun des véhicules.

Lundi 6 janvier, les concurrents rejoindront San Rafael après 304 kms de liaison et une spéciale de 433 kms. Ils rencontreront les premières dunes ! "Une belle spéciale nous attend" commente Rainer Wissmanns. "La première partie, roulante, ne sera pas pour nous, mais nous devrions être plus à l’aise dans le cordon de dunes. Nous allons rouler à notre rythme."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar