Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Dakar autos : 'Peter' et Polo contrôlent déjà !

Avec le même genre d'autorité que Sam Sunderland à moto, mais avec une marge sensiblement plus réduite, Stéphane Peterhansel s'est installé dans le fauteuil de leader, conquis au terme d'une étape maîtrisée dans le calme et la juste précipitation ! C'est peut-être le contrôle du rythme qui a manqué à Carlos Sousa, vainqueur hier mais arrêté au km 33 de la spéciale, après avoir cassé son turbo. Le Portugais, qui se classe parmi les pilotes les plus réguliers de la discipline pourrait  paradoxalement quitter prématurément la course avec le maillot de leader sur les épaules. Au minimum, il aura laissé, entre San Rafael et San Luis, un nombre d'heures important qui le prive de toute perspective de victoire et même de podium à Valparaiso.



Si 'Peter' retrouve sa place favorite après deux jours de course, la situation tourne également à un resserrement des positions au sommet de la hiérarchie. Ca le maître des lieux n'a en réalité qu'une demie-minute d'avance sur Carlos Sainz et son buggy SMG. Derrière, le Top 5 est complété par trois de ses coéquipiers chez X-Raid. Et la présence au 3ème rang de Nasser Al Attiyah (4'10'' de retard au général), malgré deux crevaisons qui l'ont obligé à rouler sans roue de secours pendant 100 kilomètres, confirme la possibilité d'un duel de très haut niveau. La confrontation peut encore s'élargir avec la rivalité de Nani Roma (4ème à 4'19''), et même d'Orly Terranova, toujours positionné sous la barre de 10 minutes de retard.

En camions, la spéciale du jour revient à Anton Shibalov, qui remporte sa première étape pour sa première participation en tant que pilote. Mais le clan russe aura de la peine à se réjouir de ce succès, le jour où il perd Ayrat Mardeev (2ème l'année dernière) sur une cabriole spectaculaire qui contraint son camion à l'abandon, et où Eduard Nikolaev lâche une petite dizaine de minutes, ralenti par des problèmes d'électronique. Les déboires de Kamaz font les affaires de Gerard De Rooy, 3ème sur l'étape et au général, mais surtout de Marcel Van Vliet, qui prend les commandes du rallye avec 1'49'' d'avance sur Shibalov.

A.S.O.,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar