Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Morocco DC Etape 5: Bienvenue dans les dunes

FOUM ZGUID - ZAGORA : 319 km
Cette 11ème édition du Morocco Desert Challenge continue d’offrir de splendides nouveaux terrains de jeu à tous les concurrents. Avec un niveau élevé digne des rallyes les plus difficiles, Gert Duson et Jean-Claude Kaket ont concocté une superbe 5ème étape. Décors incroyables et pistes très roulantes avec une première traversée de dunes ont accompagné la caravane sur cette belle journée de 319 kilomètres jusqu’à Zagora.

 

PLAISIRS VARIES
Encore une journée intense aujourd’hui avec une grande variété de paysages et une belle navigation au programme. Pas de cailloux mais de nombreuses pistes ensablées s’offraient aux concurrents. Après 70 kilomètres, dont une grande partie sur des parties avec jump, ils ont pu enfin découvrir ce qu’ils attendaient depuis si longtemps : les dunes de l’Erg Chegaga sur une cinquantaine de kilomètres.

A partir du CP2, le parcours est devenu encore plus spectaculaire. Après 8 kilomètres à travers un large oued, dans le Sud de Mhamid, ils sont entrés dans un magnifique décor lunaire très peu connu jusqu’à présent. Puis, il a fallu slalomer sur 35 kilomètres, tout en glissades entre de petites bosses et arbres morts.

La dernière partie de l’étape, entre Mihamid et Zagora, était un mix de dunettes, de pistes sablonneuses rapides, de passages caillouteux dans les collines, une palmeraie et quelques petits villages où il fallait bien respecter la limitation de vitesse entre 30 et 50 km/h.

PEDRERO SE DEMARQUE, VAN LOON PERD DU TERRAIN
Cette fois-ci, ils ont franchi la ligne d’arrivée l’un après l’autre… Pour finir avec 1’08’’ d’écart ! Entre Joan Pedrero (#104 - KTM) et Skyler Howes (#106 - Husqvarna), c’est l’espagnol qui a pris un léger avantage aujourd’hui grâce à sa rapidité dans les parties les plus roulantes. Et lorsque les deux se sont retrouvés après l’arrivée, l’américain a commencé par féliciter son principal rival de la compétition en lui expliquant comme il avait été impressionné de le voir rouler, et toujours avec le plaisir.

Pedrero compte désormais 1'58'' d’avance sur Howes au classement général provisoire. Derrière, Paul Spierings (#105 - Husqvarna) perd du terrain, 3ème du jour, il a désormais 2'56''30 de retard sur Pedrero. 4ème de l’étape et 1er quad, Simon Vitse (#111 - Quad Yamaha) conserve sa 4ème place au général et reste le 1er français de la catégorie.

Chez les SSV, on prend les mêmes et on recommence. Le Team Pinchedez frappe une nouvelle fois avec la victoire de Stéphane Chambon et Antoine Paque (#237 - Can-am). En 4'48''46, ils signent leur 2ème victoire d’étape sur le rallye, devant le belge Marc Lauwers (#201 - Can-am) qui roule en solo et qui termine avec 30 minutes de retard sur le vainqueur. L’autre équipage du Team Pinchedez complète le podium du jour, Philippe Pinchedez et Jean Brucy (#203 - Can-am) conserve ainsi leur 1ère place au classement général devant leurs coéquipiers qui pointent à 15'56. Marc Lauwers lui perd une place et passe 3ème à 18'23''.

Côté auto, le team MD Rallye Sport fait une belle journée avec 2 équipages sur le podium. Le scratch revient à Rémy Vauthier et Jean-Michel Polato (#308 - Optimus), plus que ravis d’avoir retrouvé les dunes. Ils s’imposent en 4:29:31 devant Jean-Pascal Besson et Sébastien Delaunay (#307 - Peugeot 3008 DKR). L’équipage du team Easy Rallye raid est déçu de sa performance et de ne pas avoir pu remporter une 2ème spéciale d’affilée. Seulement 6'17'' de retard leurs coutent la victoire. L’autre buggy MD a monté sur le podium du jour est celui de Jérome Pelichet et Pascal Larroque (#316 - Optimus). Contrats brillamment remplis pour les buggies Optimus qui ont prouvé qu’ils étaient parfaitement adaptés aux dunes.

Déception une nouvelle fois pour Erik Van Loon et Wouter Rosegaar (#304 - Toyota) qui terminent 11ème avec plus de 50 minutes de retard à cause d’un problème mécanique. Les néerlandais restent leader au général avec désormais 1'57'' d’avance seulement sur leurs poursuivants Rémy Vauthier et Jean-Michel Polato.
Pelichet gagne également une place en se classant 3ème à moins de 12 minutes. 5èmes du jour, Paulo Feirrera et Jorge Montero (#303 - Toyota) perdent 2 places et sont maintenant 4ème du général à un peu plus de 13 minutes, de quoi laisser planer le suspense sur le podium de ce Morocco Desert Challenge…

Enfin chez les camions, c’est Gert Huzink (#514 - Renault Trucks) qui remporte la victoire en 4:44:05. Il s’impose seulement 1’07’’ devant Siarhei Viazovich (#503 - Maz) qui devient le nouveau leader au classement général avec plus de 16 minutes d’avance sur Roeland Voerman (#511 - Man) qui perd du temps à cause de sa 9ème place aujourd’hui. Peter Versluis (#516 - Man) complète le podium du général avec 26’37’’ de retard.

Demain direction Merzouga pour s’enfoncer un peu plus dans les dunes plus le plus grand bonheur de certains, et sans doute causer quelques malheurs à d’autres.

DECLARATIONS
Joan Pedrero (#104 - KTM) : "C’était encore une étape riche et intense, compliquée en navigation. J’ai même dû m’arrêter pour reprendre le fil sur le roadbook et mobiliser toute mon attention sur le tracé. Et puis j’ai pu rouler vite par moment, c’était très sympa."

Skyler Howes (#106 - Husqvarna) : "J’étais très excité de traverser les dunes, le sable était mou et c’était piégeux, je suis même tombé deux fois mais sans gravité. C’était malgré tout une journée très sympa avec la navigation et j’étais tendu sur les pistes les plus roulantes par peur de tomber. Pedrero m’a impressionné, je n’arrivais pas à le suivre tellement il allait vite. De mon côté je continue d’apprendre avec beaucoup de plaisir."

Simon VITSE (#111 - Quad Yamaha) : "C’était cassant vers la fin mais à part ça, tout s’est bien déroulé pour moi. J’essaie de rester constant sur le rallye et de gérer ma régularité, je sais que j’ai pas mal d’avance devant les autres quads. J’économise le véhicule sans forcer et j’attaque dès que je peux. Je n’avais pas d’objectif en venant ici, c’est mon premier rallye-raid depuis mon accident au Dakar 2018, je reprends mes marques. On vient de faire la moitié du rallye, maintenant il faut tenir jusqu’à la fin tout en me faisant plaisir."

Rémy VAUTHIER (#308 - Optimus) : "C’était un véritable plaisir aujourd’hui, on a bien roulé, la spéciale était géniale. Il y a eu des parties un peu cassantes mais c’était très roulant dans l’ensemble. Nos Optimus sont taillés pour ce genre de tracé avec des dunes, notre puissance et notre maniabilité nous permettent de bien passer partout. On a enfin pu jouer dans les dunes, ça nous a fait très plaisir. Mon co-pilote avec qui je roule pour la première fois a aussi été très bon, il me donne des informations qu’on ne me donnait jamais avant, je n’avais pas l’habitude mais ça m’aide beaucoup. Vivement la suite !"

Jérome Pelichet (#316 - Optimus) : "C’est Rémy qui est arrivé 1er ?… Et Van Loon n’est pas là ?… Alors on est très content ! Tout s’est bien passé pour nous, la navigation était très bonne et c’était roulant. Et puis on a pu apprécier les dunes avec notre Optimus qui passe parfaitement dans le sable, c’est idéal pour nous ! On s’est encore bien fait plaisir et on va continuer demain."

Jean-Pascal Besson (#307 - Peugeot 3008 DKR) : "On est mal parti dans la spéciale, j’ai mal roulé au début et du coup on est déçu du résultat. Je suis mal passé dans les dunes, je n’ai pas bien géré et c’est dommage pour cette étape. Je veux encore gagner au moins une spéciale, la voiture est tellement bien qu’on peut le faire sans soucis. Le moral est toujours là et on a envie de continuer pour mieux faire dès demain."

Philippe Pinchedez (#203 - Can-am) : "On a encore essayé de bien gérer aujourd’hui, un peu trop sans doute même au début ce qui nous fait arriver 3ème de l’étape. Mais c’était une belle journée, bien roulante et on a pu avancer jusqu’à 140 km/h. Dans les dunes on a pu dépasser des voitures et des camions, c’est top pour nous les SSV. On évite tout de même d’aller trop vite trop longtemps pour ne pas trop faire chauffer la courroie et casser. On tient aussi à gérer notre avance au classement général, il faut rester vigilant. On est content que ce soit Stéphane Chambon du Team Pinchedez qui soit le vainqueur du jour."

Stéphane CHAMBON (#237 - Can-am) : "C’était une 1ère dans les dunes pour moi et j’appréhendais un peu mais finalement je me suis retrouvé dans un endroit que j’adore ! Les SSV sont parfaits pour passer dans le sable, je me suis régalé à rouler juste derrière Pinchedez. C’était une superbe journée pour nous et le team."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Morocco Desert Challenge