Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Merzouga: Le nouveau défi de Al-Attiyah-Baumel

S’il s’agissait d’un nouveau défi, le résultat, lui, est classique pour Nasser Al-Attiyah, triple vainqueur du Dakar, qui courait au Maroc cette semaine. Le Qatari et son copilote français Mathieu Baumel ont en effet participé à leur première course en side-by-side (SxS) au Merzouga Rally. Et après avoir navigué et sillonné les dunes d’Erfoud, les derniers lauréats du Dakar en catégorie autos ont ajouté une nouvelle ligne à leur palmarès exceptionnel en tout-terrain.

 

Al-Attiyah et Baumel n’ont pas perdu de temps pour démontrer leur classe en remportant la première étape du rallye, une spéciale difficile de 208 kilomètres dans les dunes. Dès le premier jour, le duo a pris près de 20 minutes d’avance sur ses adversaires les plus proches. Dans la deuxième étape, une boucle de 212 kilomètres, les vainqueurs du Dakar ont une nouvelle fois signé le meilleur temps de la journée avec leur SxS Can-Am malgré une petite erreur.

"On s’est perdus ! Dans les cinq derniers kilomètres", a indiqué Nasser Al-Attiyah. "Nous comptions suivre une moto qui était devant nous, mais il s’est avéré que le pilote avait fait une erreur de navigation. Finalement, nous n’avons pas perdu trop de temps et la journée a quand même été très bonne."

Les troisième et quatrième étapes du Merzouga Rally étaient combinées sous la forme d’une étape marathon, ce qui signifie qu’Al-Attiyah et Baumel ont été livrés à eux-mêmes avec leur nouveau véhicule, sans assistance mécanique pour la nuit. Mais cela n’a pas perturbé les deux hommes qui ont à nouveau signé le meilleur temps des deux spéciales pour augmenter leur avance en tête de la catégorie SxS.

La dernière étape, baptisée Grand Prix des Dunes, a vu Al-Attiyah et Baumel parachever leur entreprise. En réalisant le scratch lors de la dernière épreuve chronométrée de 48 kilomètres, leur cinquième succès de la semaine, ils ont réussi le grand chelem dans les spéciales.
"Je suis désormais un grand fan des courses en side-by-side, s’est enthousiasmé Nasser Al-Attiyah. Ce serait génial si on arrivait à convaincre les meilleurs pilotes du Dakar d’essayer ça."

Avec une année 2019 auréolée de victoires au Dakar, au Rallye tout-terrain du Qatar et maintenant au Merzouga Rally, Al-Attiyah et Baumel sont bien partis pour vivre une nouvelle année mémorable. Quel que soit le prochain désert dans lequel ils se rendront, ils resteront à n’en pas douter l’équipage à suivre.

Ils ont dit
Nasser Al-Attiyah : "C’est fantastique de participer au Merzouga. J’ai vraiment apprécié ce rallye, l’ambiance du bivouac a été excellente toute la semaine. Tous ensemble, les motards, les pilotes et l’organisation ont fait régner un très bel esprit sur la course. Mathieu et moi avons beaucoup appris cette semaine. J’espère que je pourrai revenir l’année prochaine. Je suis désormais un grand fan des courses en side-by-side et ce serait génial si on arrivait à convaincre les meilleurs pilotes du Dakar d’essayer ça."

Mathieu Baumel : "Nous avons passé un très bon moment ! Cela a été une courbe d’apprentissage extraordinaire et nous avons beaucoup appris sur la course en side-by-side. En tant que copilote, c’est moins stressant que dans une voiture et on se régale donc davantage. Le Merzouga Rally est une très bonne école pour tous ceux qui veulent découvrir le rallye-raid."

Classement général SSV au Merzouga
1. Nasser Al-Attiyah (QAT) / Matthieu Baumel (FRA) - Can-Am, 17h30m11s
2. Conrad Rautenbach (ZWE) - Can-Am, +01h36m29s
3. Juan-Miguel Medero (ARG) - Can-Am, +01h59m28s...


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Merzouga